LoLTracker

 

Aperçu de K'Santé

00_ksanteinsights_Header

Note de l'autrice : nous vous rappelons que la haine et les préjugés n'ont pas leur place au sein de notre communauté.

Les champions sont plus qu'un simple amas de pixels. Ils représentent l'aboutissement des efforts les plus intenses des développeurs qui les ont créés, et des équipes qui les ont aidés tout au long de ce processus.

K'Santé a vu le jour grâce aux équipes de Riot qui voulaient créer un personnage qui apporterait quelque chose de nouveau dans League : un tank qui se dérobe à son poste défensif pour affronter les duellistes les plus terrifiants en 1c1. C'est un homme qui montre ce que c'est d'être noir dans Runeterra, et qui tire son inspiration de la culture d'Afrique de l'Ouest. Il est un chasseur de monstre légendaire, dont l'envie d'être à la hauteur de ses propres attentes le mène à blesser l'homme qu'il aime le plus.

Voici l'histoire du développement de K'Santé.

Très bien, je vais le faire moi-mêmeSaisissez un titre

Les tanks sont extrêmement puissants. Ils jouent un rôle unique et indispensable à l'équipe, en engageant les combats et en protégeant leurs carrys. Mais il y a des désavantages à être un monsieur-muscles invincible. Il peut se faire contrer par les duellistes, et être malmené sous les tourelles, priant pour ne pas se faire dive par une Fiora au niveau 6.

Ainsi, quand les membres de l'équipe de K'Santé réfléchissaient au genre de champion qu'ils voulaient créer, ils avaient en tête un tank qui pourrait éviter cette situation de manière occasionnelle, quelqu'un qui serait capable prendre les choses en main.

« Tout le monde demande : "Où est le tank ?" Mais personne ne demande : "Comment sera le tank ?" Et nous voulions répondre à cette question en leur donnant un tank qui aborde quelques-uns des points sensibles du rôle, dans un nouvel univers », explique Buike « AzuBK » Ndefo-Dahl, game designer. « Depuis le départ, notre objectif était de créer un tank qui dépendait de ses compétences, c'est-à-dire un champion qui a un plafond de maîtrise très élevé. J'imaginais ce tank avoir la réplique suivante : "Je vais le faire moi-même." Et on est partis de là. »

Qu'est-ce que cela signifie, un tank qui prend les choses en main ? Tout le monde connaît la puissance du tank, combattant, assassin, enchanteur, support, champion de ligne de front et de ligne arrière, et mage DPS burst... Ornn. Mais ça, c'est juste un tank parmi tant d'autres, et il n'était à la base pas destiné à écraser tous les champions de League. En revanche, c'était l'intention derrière la création de K'Santé.

Le kit de K'Santé dispose de tout ce qu'on attend d'un tank : boucliers, ruées vers les alliés et contrôle de foule. Ses dégâts dépendent de ses statistiques défensives. Et il vous projette à travers les éléments du terrain, ce qui finit par vous tuer, tout simplement. Nous n'avions pas menti : c'est tout ce qu'on attend d'un tank.

« Lorsqu'est venu le moment de créer l'ultime de K'Santé, je n'arrêtais pas de penser au moment dans Naruto où Rock Lee enlève les poids de ses chevilles et tout le monde réagit en disant : "Attendez un peu, il arrive à faire ça ?" Et quand j'ai soumis ma proposition de design pour K'Santé, c'est comme ça que j'ai expliqué le fonctionnement de son ultime », dit AzuBK en riant. « L'idée était qu'il soit au cœur des combats d'équipes, afin qu'il utilise ses compétences pour défendre ses carrys et préparer son équipe. Une fois que tous les délais de récupération sont lancés, il partirait en disant : "Eh bien, j'ai rempli ma part du contrat. Il est temps de taper." »

« Cette scène de Naruto était l'élément central qui m'a guidé lorsque j'ai repris le design de K'Santé. Dans la toute première version de son ultime (qui a toujours été appelé Grand jeu), K'Santé ne projetait en fait pas les ennemis à travers le mur. Nous réfléchissions à une façon de faire d'un tank la star du spectacle, et il s'est avéré que la réponse était simplement de le laisser vous botter les fesses », raconte le responsable de conception, Daniel « Riot Maxw3ll » Emmons. « Ceci étant dit, cela n'a pas que des bons côtés, car quand K'Santé choisit de déclencher cette compétence phénoménale, son équipe est laissée sans tank. C'est pour cette raison que nous avons ajouté le coup de pied. Ses carrys deviennent vulnérables auprès de l'équipe ennemie, parce que K'Santé quitte le combat d'équipes pour faire son 1c1. Un compromis a alors été fait : son sort est un peu plus équilibré pour ne pas qu'il domine le combat. »

Lorsque K'Santé décrète que c'est le moment de sortir le Grand jeu, il doit décider entre protéger son équipe et pourchasser sa proie. Donc notre équipe a choisi de rendre cette décision un plus plus facile pour les joueurs de K'Santé.

« Pour moi, le plus difficile a été de trouver la bonne harmonie pour le Z de K'Santé, Pour Nazumah. Le problème a été que lors des tests, les joueurs ne voulaient pas utiliser son Z avant de déclencher son ultime, car c'est une action de génie palpitante », explique Jacob « Riot Llama » Croun, game designer. « Les tanks font rarement face à un moment où les foules paniquent devant une action défensive. C'est le Mur de vent de Yasuo qui se rapproche le plus de ça. Mais Pour Nazumah devrait provoquer la même dose de dopamine, car cette compétence permet à la fois de profiter d'une réduction de dégâts et de contrer le contrôle de foule. Puisque les gens ne voulaient pas l'utiliser avant son ultime, et que K'Santé se trouvait alors dans une position potentiellement vulnérable en 1c1, nous avons décidé de réinitialiser son délai de récupération à chaque fois qu'il entre dans sa forme Grand jeu. »

Une chasse aux monstres dans Nazumah

La dualité du style de jeu de K'Santé, à la fois gardien et escarmoucheur, introduit des défis intéressants en dehors de son gameplay. Déjà, quel genre d'arme utilise quelqu'un qui doit non seulement éviter les attaques, mais aussi vous mettre hors d'état de nuire ? Où K'Santé a-t-il appris à se battre de cette manière ? Et question encore plus pertinente, pour quelle raison ?

« Lors du conflit de Shurima qui opposait les Darkins aux Transfigurés, un nombre impressionnant de réfugiés fuyaient cette situation. Beaucoup d'entre eux se sont mis en route vers le sud, et se sont installés au bord du désert, près d'une oasis, et ont construit la cité de Nazumah », indique Michael « SkiptoMyLuo » Luo, auteur narratif senior. « Depuis qu'elle a été fondée il y a environ 500 ans, la cité n'a fait que prospérer. Et elle se compose de personnes de différentes régions, origines, et cultures, qui ont fui les guerres au fil des années. »

Mais l'oasis sur laquelle les fondateurs de Nazumah se sont sédentarisés était loin d'être paradisiaque. Les habitants de Nazumah vivaient dans l'une des seules zones qui a accès à l'eau, et durent donc défendre leur territoire des incursions du Néant, des léviathans du désert, des pillards, et de quelque chose d'encore plus terrifiant.

En voulant supplanter Azir, Xerath commit l'impensable : il força les monstres géants du désert de Shurima à se soumettre au rituel de l'Ascension. Les conséquences de l'Ascension ratée furent désastreuses et engendrèrent d'immondes créatures nommées Baccai. Ces monstres attaquaient Nazumah et ses résidents, c'est pourquoi les fondateurs de la cité-État, démocratique, passèrent à l'action de la seule manière possible : ils chassèrent les Baccai et les autres monstres qui mettaient en péril la tranquillité de leurs foyers.

« Lors d'une chasse aux monstres à Nazumah, le peuple a pour habitude de prendre l'essence ou les caractéristiques des monstres qu'ils abattent pour imprégner leurs armes, habillements, et accessoires, au lieu de seulement manier les os et porter du cuir. Et j'espère que c'est une pratique propre à la cité. », développe Justin « Riot Earp » Albers, artiste conceptuel senior. « L'arme de K'Santé a été faite à partir de la peau d'un lion-cobra et possède les caractéristiques d'un reptile, c'est-à-dire qu'elle a des propriétés régénératives. « Cela collait bien à son gameplay : il casse la carapace défensive de ses armes lorsqu'il sort le Grand jeu. »

Les armes de K'Santé (appelées ntofos) tirent leur inspiration d'une source inhabituelle : les tonfas.

Les tonfas sont des armes principalement utilisées pour les arts martiaux okinawaïens, et peuvent servir à la fois pour bloquer et frapper, ce que fait K'Santé en jeu. Dans notre monde, ces armes sont souvent utilisées pour prendre l'élan de la frappe d'un adversaire et le rediriger contre lui.

« Mais en fin de compte, ce ne sont pas vraiment des tonfas que K'Santé a. Ils sont bien plus lourds et imposants, ce qui est logique, étant donné qu'il mesure 2 m et pèse près de 115 kg. Mais K'Santé s'en sert un peu de la même manière. Il forme un barrage avec, les saisit différemment, puis assène un puissant coup au sol, ce qui provoque une onde de choc, purement due à sa force », détaille Riot Earp.

Ah oui, je devrais peut-être en parler... K'Santé n'a rien de magique. C'est juste un homme. Un homme qui s'est entraîné toute sa vie pour devenir le meilleur chasseur de monstres de Nazumah, et il incarne la perfection.

Nazumah a toujours grandement dépendu de la chasse aux monstres pour survivre. Mais cela fait longtemps que cette activité n'est plus pratiquée uniquement pour la survie... Elle est devenue un moyen pour la culture de Nazumah de prospérer. Notre équipe a donc commencé à voir comment la chasse aux monstres pouvait faire partie de leur culture.

« Les chasseurs de monstres de Nazumah sont tellement vénérés par le peuple que ça leur confère en quelque sorte un statut de célébrité. J'ai établi des parallèles concrets avec les athlètes olympiques. K'Santé s'est entraîné toute sa vie pour en arriver à ce niveau », précise SkiptoMyLuo. « Il se démarque des autres champions de Shurima, qui sont des êtres magiques, impérialistes ou divins. Il pourrait être le modèle des enfants de Nazumah. J'ai toujours eu cette représentation de lui dans ma tête, face à Azir, le regardant dans les yeux, et disant : "Tu n'es personne pour moi." Et je pense que cette représentation apporte un sentiment d'apaisement à ce conflit. Si on leur en donne la chance, les humains peuvent être extrêmement puissants. »

L'Afrique de l'Ouest dans Runeterra

« J'ai passé beaucoup de temps à réfléchir à la façon de créer un champion noir différent de ceux qui existaient déjà », révèle AzuBK. « Senna, Lucian, Ekko, Rell et Pyke sont tous des personnages formidables... à un détail près. Ils sont tous définis par leurs problèmes ou leur situation. Ekko est intelligent, courageux et rusé pour un enfant de la basse-ville. Lucian est un homme profondément blessé, et toute son existence repose sur la vengeance de la mort de sa femme. Senna est sa femme, décédée, qui a été enlevée et emprisonnée. Rell a été incarcérée dans une « école » et a subi des expériences scientifiques. Pyke est un zombie qui ne cherche qu'à tuer des gens. Pour la plupart, ils n'ont pas eu leur mot à dire sur leur propre vie et leur histoire. »

« Ce n'est pas un obstacle que seuls ces champions rencontrent ; beaucoup de personnages fabuleux sont définis par leurs problèmes. Mais pour avoir une bonne représentation, surtout avec autant de champions que dans League, il faut mettre en avant toutes les facettes du personnage », ajoute AzuBK. « Il n'existe pas de champion noir comme Garen qui affronte ses problèmes sans être défini par ceux-ci. Personne n'est responsable. Donc nous voulions créer ce genre de personnage noir. Quelqu'un qui a des problèmes, certes, mais qui est maître de sa vie et de sa destinée : un parangon de Nazumah. »

« Un parangon de Nazumah » a été la révélation pour l'équipe. Les membres voulaient créer un personnage qui représentait la première chose à laquelle on pense quand on s'imagine Nazumah : un endroit inspiré des traditions et de la culture de l'Afrique de l'Ouest, surtout celles du Ghana.

« Quand nous avions commencé à travailler sur K'Santé, notre second objectif était de faire un champion inspiré du Ghana. Une grande partie de ma famille vient du Nigeria, et nous sommes les voisins, parfois rivaux, du Ghana. J'ai donc échangé avec ma mère à propos des stylistes et photographes ghanéens, et pour avoir de l'inspiration », nous confie AzuBK. « Elle m'a envoyé vers un tas de designers et d'artistes sympas, et nous avons immédiatement voulu reproduire les motifs éclatants et faire quelque chose avec le tissu. »

L'Afrique de l'Ouest est réputée pour ses magnifiques textiles et motifs. Le kenté est l'un des textiles les plus célèbres au monde, et il est originaire du Ghana. Il est connu pour ses couleurs éclatantes, qui ont une profonde signification, ainsi que pour ses motifs finement ouvragés. Et on peut trouver du tissu Ankara partout en Afrique et dans le reste du monde. Notre équipe a directement su que c'était le point de départ idéal pour créer les vêtements de K'Santé.

Le but était de rendre hommage à la chasse aux monstres, qui est ancrée dans la culture de Nazumah, mais cela soulevait beaucoup d'inquiétudes. En effet, c'était un personnage inspiré de l'Afrique de l'Ouest et vêtu de tissus à l'évidence faits à partir de peau de monstres. Nazumah est une cité d'artisans qui est aussi avancée que Noxus sur le plan technologique et scientifique. Ses habitants ne s'habillent pas avec du cuir et des os. Ils ornent leurs vêtements avec des designs somptueux et des pierres précieuses. Le tissu ghanéen était donc parfait pour créer les vêtements de K'Santé... jusqu'à ce que l'équipe ne soit interrompue par les problèmes de League.

« Les sources de pouvoir sont importantes dans League. Nous essayons d'attirer l'attention des joueurs dessus, et la source de pouvoir de K'Santé n'est pas ses vêtements, mais ses armes. Les textiles ghanéens sont si éclatants et finement ouvragés qu'ils attirent tout naturellement l'œil », explique Riot Earp. « Nous avons fait face à quelques obstacles en voulant mettre cela en place dans League. Mais au final, nous avons décidé que pour bien faire les choses, il fallait intégrer des couleurs vives et des motifs. Pour que cela soit bien lisible en jeu, nous avons saturé les couleurs et ajouté du texturage, ainsi que des dessins sur ses armes pour que ça puisse ressortir, par rapport à ses vêtements. »

Au-delà de ses visuels, l'équipe voulait également diffuser la culture et les traditions d'Afrique de l'Ouest grâce à l'histoire de K'Santé.

« Nous avons travaillé en étroite collaboration avec le GIR Riot Noir (note de l'éditeur : Riot Noir est notre groupe de ressources pour les employés noirs) et ils nous ont dit que la narration orale et le folklore sont très importants dans la culture africaine. C'était un peu pareil pour moi, puisque c'est aussi le cas dans la culture chinoise des Hui », rapporte SkiptoMyLuo. « K'Santé a grandi avec des histoires et des contes incroyables. On lui a raconté l'histoire de son arrière-arrière-arrière-arrière-grand-oncle qui s'est battu contre les Transfigurés, et il sait également comment son père a vaincu des monstres imposants et a fabriqué son arme. Ces histoires sont tellement enracinées dans la culture de Nazumah qu'elles font maintenant partie de la cité et de son peuple. Elles ont contribué à ce que K'Santé devienne la Fierté de Nazumah. »

L'histoire de deux chasseurs

Les personnages deviennent parfois entiers. Quand on pense à eux, c'est comme s'ils vous parlaient et qu'ils écrivaient leur propre récit. Et tandis que SkiptoMyLuo pensait à K'Santé, à tout ce qu'il représentait et qu'il pourrait être, à ses espoirs et ses peurs, ses rêves... K'Santé a écrit sa propre histoire.

« Une fois que la réalisation et le kit de K'Santé étaient presque terminés, j'ai passé beaucoup de temps à réfléchir à sa personnalité. Nous avions créé un champion spécialement pour dépasser la frustration que les tanks de la voie du haut ressentaient, et je souhaitais faire un personnage qui incarnait en quelque sorte la souffrance des joueurs à cet endroit », avoue SkiptoMyLuo. Il a donc écrit son histoire.

K'Santé vit avec une énorme pression sur les épaules, qu'il s'est lui-même infligée. Il s'agit de ses rêves de devenir le plus grand chasseur de monstres de Nazumah, ou encore de son envie de se prouver quelque chose à lui-même et à son peuple... Enfin, plus à lui-même. Il est très fier de venir de Nazumah : il s'oppose fièrement contre les Transfigurés, et il est fier d'avoir travaillé aussi durement pour en arriver là. Mais l'orgueil aveugle, et il est voué à blesser ceux qu'on aime le plus.

Tope, l'ancienne âme sœur de K'Santé.

Tope et K'Santé étaient faits l'un pour l'autre. Tope est posé et tempéré, tandis que K'Santé peut partir au quart de tour. Ensemble, ils pouvaient tout accomplir. Ils chassaient ensemble : Tope analyse l'ennemi, puis K'Santé assène des coups pour le tuer. Et c'est ainsi que les deux hommes, qui faisaient du si bon travail ensemble, tombèrent amoureux l'un de l'autre. Jusqu'à ce qu'ils rencontrent un obstacle insurmontable : l'orgueil de la jeunesse.

« Ils ont fini par atteindre un point où ils n'arrivaient pas à tuer le Baccai lion-cobra qu'ils étaient en train de chasser. Et c'est à ce moment que tout a commencé à s'écrouler. K'Santé devait tuer la proie pour être à la hauteur de ses propres attentes, car il était ce chasseur héroïque et un modèle pour son peuple. Tope essaya de le convaincre de relâcher la pression et de prendre un moment pour se ressaisir, mais cela ne faisait qu'envenimer la situation », raconte SkiptoMyLuo.

« C'est souvent dans les relations amoureuses que nos pires défauts ressurgissent. Mais d'une manière plus générale, je veux que les gens puissent s'identifier à l'histoire de K'Santé et Tope », ajoute SkiptoMyLuo. « Nous avons travaillé main dans la main avec les Rainbow Rioters (Note de l'éditeur : notre GIR LGBTQIA+) afin d'inventer un vécu commun qui serait la base de la relation, mais où les deux personnes ne parviennent pas totalement à communiquer leurs sentiments et leurs frustrations à leur partenaire. Et il y a EN PLUS le fait que l'un des partenaires n'arrive pas à transmettre ses propres sentiments et frustrations qu'il privilégie. Cela mène au bout du compte à une séparation, que ce soit une relation amoureuse, une amitié, ou autre chose. K'Santé et Tope ont fini par mûrir grâce à cette expérience, et ont reconnu qu'ils étaient tous les deux responsables de leur rupture, mais sont restés amis. »

« Tout le monde ne trouvera pas nécessairement l'histoire de Tope et de K'Santé parfaite, ou n'arrivera pas forcément à s'y identifier. Et je pense que c'est quelque chose qu'il faut accepter. Nous voulions trouver une histoire et la raconter. Parce que pour proposer une bonne représentation, il n'y a pas besoin que cela soit parfait. Il s'agit de le faire une première fois, puis de recommencer, encore et encore. », souligne AzuBK. « Avec SkiptoMyLuo, nous avons énormément échangé à propos de la sexualité de K'Santé, car spoiler : je suis gay. Donc j'ai mon avis sur beaucoup d'aspects de l'histoire de K'Santé. Et elle n'est pas parfaite ; c'est impossible. Donc j'ai dû mettre ma casquette de joueur, afin de réfléchir à la situation en tant qu'homme noir gay et non en tant que développeur de League. Je me suis demandé : "Si je vois ça en tant que joueur, est-ce que je vais penser que c'est une bonne et solide approche ? Est-ce que ça vaut le coup ?" »

« Je sais que l'histoire ne peut pas être parfaite, parce qu'un seul personnage gay ne peut pas compenser pour tous les autres personnages LGBTQIA+ que nous avons créés. », enchérit AzuBK. « Mais je pense qu'au final, la réponse est "oui". Oui, je pense que ça vaut le coup. Et c'est un début. Maintenant, il ne reste qu'à recommencer. Encore. Et encore. »

Mise à jour sur le PBE (21/10)
Mise à jour sur le PBE (18/10)
 
You must login to post a comment.
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

   facebook   Discord2   rss   logo twitter   

Derniers articles

De nouveaux skins ont été dévoilés, pour Irelia (Légendaire), Galio, Zyra, Garen, Sivir, Ashe, Qiyana, Kha'Zix, Thresh, et Malphite !...
Voici les changements à venir du mode classé en 2023.
C'est le dernier patch de l'année, la 12.23 est là ! ● Nouveautés en ARAM et Clash d'ARAM. ● Ajustements des changements présaisonniers de la jungle. ● Gros ajustements de Dr. Mundo et Zeri. ● Rotatio...
Bienvenue à Spatulopolis, où se déroule notre nouvel ensemble, L'Attaque des monstres ! C'est aussi le foyer de nouveaux héros, de monstrueuses menaces, de Tacticiens et de bien plus encore !...
Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant de l'équilibrage