Aperçu du champion : Lillia

EcVQlevWAAE0Gi4

Imaginez que vous connaissez les rêves de tout le monde. Vous savez comment les autres voient le monde, se voient eux-mêmes et voient les autres.

Imaginez maintenant que votre mère est un arbre, qu'Ivern est votre meilleur ami et que vous avez passé toute votre vie seule dans une forêt magique. Votre seul moyen de voir le monde extérieur, c'est de passer par les rêves des étrangers qui gardent votre arbre-mère en vie.

Puis un jour, les rêves cessent de venir. Votre arbre-mère tombe malade et des étrangers apparaissent dans votre forêt. Vous paniquez, les endormez et... Bam ! Les rêves reviennent. Votre arbre-mère se sent mieux et voilà que vous pouvez récolter leurs rêves pour nourrir votre chère mère.

Qu'est-ce qu'une bonne fille faon ferait alors ? (Oui, vous êtes une biche, ne nous demandez pas pourquoi). Vous vous aventurez dans le monde extérieur pour endormir les gens et récolter leurs rêves.

C'est ce que fait Lillia. Enfin... Pas vraiment. Elle est bien plus que ça.

Elle est timide, maladroite et manque de confiance en elle. Elle est incroyablement altruiste et n'aspire qu'à aider les autres, mais craint de se rapprocher de ceux qui en ont besoin. Lillia est une fleur fragile qui a eu besoin d'attention tout au long de son développement. Et lorsqu'elle a éclos, elle est devenue quelque chose d'assez inattendu : un champion intimement lié aux rêves et le plus courageux que nous ayons imaginé.

Concrétisez vos rêves

« Lillia a un penchant pour les rêves. Elle les aime. Pas seulement parce que ce sont des rêves », explique David « Interlocutioner » Slagle, scénariste senior. « Elle les aime pour ce qu'ils représentent : un monde entier rempli de personnes qui ignorent la sublime magie qui les habite. Mais les gens oublient cette magie. Ils l'enfouissent au fond d'eux. Et lorsque Lillia s'en rend compte, sauver son arbre-mère ne suffit plus. Elle veut aider les gens à trouver la magie qui est en eux. »

Lillia est le rêve d'un arbre magique d'Ionia. L'arbre récupère les rêves dans ses fleurs et lorsqu'elles éclosent, les rêves sont libérés et sèment de la magie, nourrissant ainsi la forêt qui l'abrite. Puis une nuit, l'arbre se met à faire ses propres rêves. Au lieu de fleurir, un bourgeon tombe à terre, et c'est alors que naît Lillia.

OK, des rêves. Pourquoi pas. Mais qu'est-ce que ça signifie pour League ? Comment un jungler peut-il récolter des rêves ? (Est-ce que les junglers peuvent récupérer autre chose que les larmes de leurs alliés et les signalements d'ennemi disparu ?)

« Dès qu'on a décidé que Lillia serait un champion lié au monde des rêves, j'ai ajouté l'endormissement à son kit », explique Dan « Riot Maxw3ll » Emmons, concepteur de champions. « C'est vite devenu un aspect essentiel de sa personnalité, car elle ne pourrait pas être le faon du monde des rêves sans endormir ses adversaires. Mais la forme de cet endormissement a pas mal changé au fil du temps. »

À un moment donné, l'endormissement de Lillia était une compétence de tir en ligne qui endormait toutes les cibles touchées. Une autre itération impliquait un missile qui créait des fleurs le long des murs et endormait quiconque était suffisamment imprudent pour s'en approcher (un peu comme l'ulti de Qiyana). Nous avons ensuite pensé à créer un champ de pièges de sommeil. C'était intéressant, mais il suffisait juste de rester loin de Lillia pendant toute la partie pour éviter ce sort. L'équipe a fini par se fixer sur un endormissement de masse qui permet d'utiliser une autre partie importante de son kit : tout le reste.

Lillia sème de la poussière de rêve et lance son sort d'endormissement, douce berceuse

La compétence passive de Lillia applique de la poussière de rêve à tout ce que ses compétences touchent, ce qui lui permet d'endormir ses ennemis avec sa compétence ultime (c'est pour mieux récolter vos rêves, mon enfant). Oh, et sa poussière de rêve applique également des dégâts sur la durée en fonction des PV max de la cible, ce qui a représenté des défis assez intéressants tout au long du développement.

Illustration temporaire de lillia, dessinée par gabriel, testeur de gameplay

« Au début, nos testeurs QA ont trouvé que la compétence passive de Lillia était trop puissante », nous confie Mikky « Riot Koyuncu » Koyuncu, ingénieur responsable de l'assurance qualité. « Les dégâts qu'elle infligeait en fonction des PV max n'étaient pas limités contre les monstres. Ils ont donc fait volontairement apparaître un Baron pour montrer que Lillia était capable de le tuer seule au niveau 1. Un de nos testeurs, Gabriel, a fait ce dessin et nous l'avons longtemps utilisé comme illustration pour l'écran de chargement... Celui-là est resté un peu plus longtemps que la normale. »

Mais l'illustration finale de Lillia regorge d'indices et d'éléments qui rappellent ce qu'elle est vraiment... Une guide pour les rêves.

Premières explorations du bâton chargé de rêves de lillia

Son bâton est une branche issue de son arbre-mère. Même si elle s'en sert en jeu pour frapper ses ennemis, il lui sert également de bâton de berger. À son extrémité, on retrouve le bulbe qui contenait autrefois son propre rêve de rencontrer des humains et absorbe les rêves qu'elle moissonne. La lumière qu'il émet lui permet de guider les rêves jusqu'à son arbre-mère.

Le skin Fleur spirituelle de Lillia garde cette idée de guide, mais avec quelques éléments supplémentaires. Ce n'est plus une fleur ordinaire qui orne sa tête, mais une fleur de cerisier entre deux bois de cerf. Elle porte également un nœud hanamusubi autour de sa patte et son bâton revêt une apparence encore plus éthérée.

Mais Lillia ne serait pas la reine des rêves, si ceux-ci n'incarnaient pas son identité de manière globale. Les rêves apparaissent dans son illustration, son but en jeu est de récolter des rêves et il s'avère qu'elle est elle-même un rêve, mais tout cela omettait un important aspect : le son. Et puisque Lillia est le premier champion lié au monde des rêves, Darren « Riot DummerWitz » Lodwick, concepteur audio, a dû tout imaginer de A à Z.

Le Z de lillia, attention, désolée !

« Lillia est très élégante et délicate, tout comme beaucoup de champions féériques étroitement liés à la nature, comme Lulu, Ivern et Neeko », explique Riot DummerWitz. « Mais je ne voulais pas que Lillia ne ressemble qu'à une fée, ça ne lui rendrait pas justice. Elle n'est pas un esprit fait de paillettes et de jolis papillons. Elle représente le monde des rêves. Elle chérit les rêves que les gens créent et sait que les rêves d'humains ne sont pas simples. Même lorsqu'ils sont heureux, leurs rêves peuvent être surréalistes et doux-amers, étranges et émotionnellement confus. Je voulais que ses effets sonores reflètent cet aspect-là. »

Pour ce faire, Riot DummerWitz a utilisé plusieurs sources émotionnellement floues et les a intégrées de façon plus ou moins distante dans les effets sonores de Lillia. Lorsqu'elle agite son bâton, vous pouvez entendre des rires et des pleurs très lointains, semblant venir d'un lieu immatériel. C'est à la fois lointain et surréaliste et ça ne suggère ni bien, ni mal.

Douce berceuse, compétence ultime de Lillia

« Je voulais créer une dissonance émotionnelle entre son visuel élégant et délicat et l'ambiguïté troublante des rêves », raconte Riot Dummerwitz. « Je voulais m'assurer que les effets sonores de Lillia ne ressemblent à aucun autre dans League. »

Et la voilà : Lillia, le faon de vos rêves. Bon d'accord. Vous nous avez eus. On ne vous a pas tout dit.

Le développement de Lillia n'a pas toujours été aussi idyllique. Comme vous vous en souvenez peut-être, Ryan « Reav3 » Mireles a fait quelques allusions voilées à Lillia dans sa vidéo « Champions en 2020 ». À ce moment-là, l'identité principale de Lillia tournait autour de son côté métamorphe.

Enfilez votre pyjama et prenez votre couverture favorite. Il est l'heure de vous raconter comment Lillia est devenue l'adorable petit faon que vous voyez aujourd'hui.

Le faon qui se transformait

La création d'un champion commence avec une « graine » d'idée, qui est la toute première idée sur laquelle vont se baser nos premières explorations. Cela peut être un élément de gameplay, un objectif narratif ou simplement un sentiment lié à un champion. Parfois, après des mois de soins et d'attention, cette graine devient exactement ce à quoi nous nous attendions. Et parfois, cela se transforme en toute autre chose.

La première idée de Lillia était « un jungler qui changeait régulièrement de forme ». Alors, Gem « Lonewingy » Lim, responsable artistique de conception, a imaginé ce que ça aurait pu donner.

« J'ai dessiné trois concepts différents pour Lillia », raconte Lonewingy. « La première Lillia était une prêtresse timide avec un côté meurtrier. La suivante était une biche féérique dont l'humeur changeait les saisons. Et la dernière... Que dire. Il s'agissait d'une chamane/exorciste nomade avec... un côté sombre. Mais dans l'ensemble, ces trois concepts partageaient cette espèce de dualité, une vraie dichotomie. »

Le design unique du faon féérique a vraiment séduit l'équipe. Puis il s'agit d'une biche, ce qui correspond parfaitement à un jungler puisque, nous le savons tous, les biches vivent dans la jungle (ne vérifiez pas ça). Enfin, cela nous donnait une silhouette unique en son genre.

En plus d'Hecarim et Yuumi (et la forme cougar de Nidalee), nous avons désormais un nouveau quadrupède qui galope dans la Faille.

« Le premier concept de Lonewingy était un faon qui changeait les saisons selon son humeur. Sa joie provoquait un été brûlant et sa mélancolie un hiver glacial. Mais nous avions déjà un champion torse nu qui courait et lançait des boules de feu (coucou Brand), alors ça ne nous a pas convaincus », ajoute Interlocutioner. « Nous avons donc commencé à réfléchir à d'autres dualités possibles. Physique vs esprit. Jour vs nuit. Mais aucun de ces thèmes ne change dans la Faille de l'Invocateur, il était donc difficile de les lier au gameplay d'une façon intéressante. »

Les rêves et les cauchemars ont finalement remplacé le jour et la nuit et Lillia alternait automatiquement entre combattante en équipe (rêves) et assassin (cauchemars) toutes les cinq minutes. Les styles de jeu étaient censés être suffisamment différents pour que les joueurs des deux équipes doivent ajuster leur gameplay selon elle : se disperser lorsqu'elle était sous sa forme combattant ou rester ensemble lorsqu'elle était un assassin. Nous aimions bien l'idée que les coéquipiers de Lillia doivent encourager des prises d'objectif ou des combats d'équipe selon sa forme, contrairement à Kayn qui ne revêt qu'une forme pendant toute la partie.

Le concept lillia assassin par Anna « Newmilky » Nikonova, infographiste

L'équipe pensait être sur quelque chose de cool, sauf qu'un léger problème s'est posé : les joueurs ne l'aimaient pas.

« Après le premier test, nous avons reçu beaucoup de retours et les joueurs ne l'aimaient pas », se souvient Riot Maxw3ll. « J'essayais de faire en sorte que ce changement de forme soit très stratégique tout en étant assez simple mécaniquement. Et je pense que c'était trop difficile de faire fonctionner les deux de façon équilibrée. Ça a donné un kit que les joueurs n'appréciaient pas vraiment, nous avons donc dû recommencer. »

« Suite aux retours des joueurs, nous nous sommes demandé si nous devions garder des choses », explique Interlocutioner. « Est-ce qu'elle devient un simple faon ? Est-ce que l'idée des rêves fonctionne toujours ? C'est là que nous avons remarqué un autre aspect qui nous plaisait énormément : sa timidité. »

Mignon, mais sous une nouvelle forme

« Dès le début, nous voulions que Lillia soit mignonne, mais beaucoup de champions réputés mignons sont secrètement fous », explique Interlocutioner. « C'est une triste réalité des champions de League. Ils doivent tuer des gens, beaucoup d'entre eux sont donc un peu dérangés »

League propose plein d'interprétations du mignon : Lulu est fofolle et excentrique, Annie est adorable mais sait faire peur quand il le faut, Jinx a la gâchette facile, Lux est l'amie pétillante qu'on aimerait tous avoir, Neeko est cette étrangeté à la curiosité débordante, Poppy est humble et brave, Zoé est sage et enfantine, Soraka est une banane violette et Yuumi est un chat. Alors quel genre de mignon peut-il manquer dans League ? Comment éviter de sombrer dans la folie ?

« J'ai créé une première animation de Lillia attaquant avec son arme », raconte Lonewingy. « Elle avait les yeux fermés et se penchait légèrement en arrière pendant qu'elle agitait son bâton. Nous avons compris qu'il nous manquait un aspect du mignon : la timidité. Et même si le côté métamorphe n'a pas fonctionné comme prévu, nous avions quand même notre faon timide. »

Mais l'équipe devait s'assurer que les joueurs seraient tout aussi fa(o)ns de la timide et tendre Lillia. Elle s'est donc penchée sur les deux aspects majeurs qui lui ont donné sa forme finale.

« J'ai commencé à me dire : et si sa timidité et les rêves s'unissaient métaphoriquement pour devenir une force ? », dit Interlocutioner. « Lillia veut aider les gens et apprendre à les connaître, mais ça l'effraie. Et si elle finissait par à atteindre le stade où elle n'est plus du tout effrayée et se balade avec enthousiasme dans la Faille. Après tout, c'est ce que font les rêves. »

L'équipe a utilisé le gameplay de Lillia pour montrer comment elle passe d'une timidité à un émerveillement constant. Le passif de son A - Frappe fleurie applique un bonus de vitesse de déplacement qui décroît au fil du temps. Cela encourage un gameplay furtif qui permet à Lillia de gambader, frapper ses ennemis puis détaler tout en s'excusant.

« Je voulais vraiment que Lillia donne cette impression d'incarner un faon maladroit et timide. C'était un gros défi. Comment rendre la timidité active ? », s'interroge Riot Maxw3ll. « Je voulais qu'elle soit particulièrement faible contre les invasions de début de partie. Si vous tombez sur ce faon dans la forêt, elle prendra certainement peur et s'enfuira, puisqu'elle n'est pas encore capable de vous battre. Et sa vitesse de déplacement lui donne la possibilité de fuir. »

Mais League possédait déjà un jungler quadrupède très rapide, alors l'équipe a dû s'assurer qu'on ne puisse pas confondre ce faon adorable avec Hecarim, le terrible cheval fantôme.

« Je... Rah... Certains aiment penser que Lillia est la femme d'Hecarim. mais non ! Riven a une épée, Tryndamere aussi. ça veut aussi dire qu'ils sont mariés ? », plaisante Lonewingy. « il a fallu différencier suffisamment Lillia et Hecarim pour que les joueurs ne les confondent pas en jeu, c'est pourquoi nous avons apprêté Lillia d'une queue touffue, de couleurs plus vives et l'avons rendue plus petite qu'Hecarim. »

« Quand je réfléchissais aux mouvements de Lillia, j'ai regardé beaucoup de vidéos de faons », explique Drew « Sandwichtown » Morgan, animateur. « Leurs pas sont rapides et quand ils marchent, ils tapent le sol. Leur corps est lourd, mais agile. Et quand Lillia accélère, je voulais qu'elle montre de l'enthousiasme et de l'excitation. Alors j'ai regardé des vidéos d'un springbok, une sorte d'antilope. Quand ils sont heureux, ces animaux font une espèce de saut vertical et ça m'a inspiré pour l'animation de course de Lillia. »

Pour son animation d'inactivité, Lillia regarde nerveusement autour d'elle et serre la branche de son arbre-mère contre elle, comme pour se sentir en sécurité.

Lillia commence chaque partie tel un bourgeon : chancelante, fragile et hésitante. Mais au fur et à mesure qu'elle récupère des rêves, elle fleurit en quelque chose d'autre. Elle gagne en confiance, ose élever la voix et s'affirme enfin, parcourant la Faille pour endormir des champions et récolter leurs rêves.

« Nous avons dû relever tant de défis lors du développement de Lillia », se souvient Interlocutioner. « Modifier son kit, l'adapter à la Fleur spirituelle... Tout s'est accumulé au fil du temps. Les gens nous demandent : 'Comment vous avez imaginé Lillia ? Elle est si spéciale.' La réponse secrète est : 'On n'avait pas le choix. C'était la seule façon d'avancer.' J'espère juste que toutes ces épreuves ne se ressentent pas dans le produit final et que Lillia est devenue une jolie fleur appréciée de tous. »

Voici donc la vraie histoire du développement de Lillia. D'un jungler métamorphe à un faon timide du monde des rêves. Lillia n'est pas exactement ce à quoi nous nous attendions, mais après beaucoup de soin et d'attention, Lillia n'a pas seulement fleuri. Elle s'est épanouie.

Mise à jour sur le PBE (08/07)
Mise à jour sur le PBE (07/07)
 
You must login to post a comment.
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://loltracker.com/

   facebook   Discord2   rss   logo twitter   

Derniers articles

Riot s'engage à soutenir les streamers et les créateurs de contenu. Nous avons préparé quelques instructions ainsi qu'une FAQ pour ceux qui utilisent souvent notre musique quand ils créent du contenu....
Les objectifs pour chaque classe d'objets et les changements de stats importants.
Nous sommes heureux d'annoncer le championnat de Teamfight Tactics: Galaxies !
Nous connaissons à présent les 64 finalistes qui s'affronteront pour représenter l'Europe au championnat TFT Galaxies...
Chaque semaine, retrouvez les résultats et les matchs à venir de la ligue européenne (LEC), et le concours de pronostics !...

eSports - Matchs récents et à venir