/dev : la narration en 2019

01_Banner_Narrative-1_7v6f03bt5eum5f9m2uvd
 
 
Salutations, amateurs de narration !
 
Passent les jours et passent les saisons… L’automne est déjà à nos portes (ou le printemps, selon votre région), et cette année, nous avons développé et rédigé encore plus d’histoires sur les habitants et les points d’intérêt de Runeterra. Alors que l’un de ces projets est sur le point de rejoindre l’étagère (nous reviendrons là-dessus plus tard, promis !), je pense que c’est le bon moment pour vous parler de notre approche vis-à-vis de la narration au cours de ces derniers mois.
 
En 2018, nous avons cherché à comprendre les connexions physiques entre les différentes régions de Runeterra, avec la sortie de la carte du monde. L’année 2019 a été pour nous l’occasion de tirer profit de ces connexions à travers les personnages et les liens qu’ils entretiennent. Bien que ces exemples soient issus de l’histoire principale de Runeterra, cette approche reflète aussi ce que nous pensons des univers alternatifs, qui me tiennent particulièrement à cœur, pour avoir travaillé sur les Gardiens des étoiles.
 
Tout commence par une étincelle
 
Certains s’en souviennent, les responsables de la narration se délectent d’une bonne accroche, tout comme la pie se jette sur tout ce qui brille. Pour agrandir le champ des possibilités d’une histoire, ils usent de toutes les stratégies : un petit bout de dialogue, une brève description entre deux actions ou encore un questionnement subtil qui vous laissera songeur. Mais pour être tout à fait franche, je dois bien vous avouer que nous utilisons souvent ces techniques pour nous faciliter la vie ensuite. Lorsque vous regardez votre curseur clignoter sadiquement sur l’immense étendue d’une page blanche, ces petits morceaux de lumière peuvent se révéler salvateurs.
 
Même si Runeterra est un monde fantastique, nous voulons que l’univers soit aussi profond et réaliste que notre monde réel. Les champions sont de plus en plus nombreux, alors en 2019, nous avons surtout voulu répondre à certaines questions qui étaient restées en suspens les années précédentes, tout en laissant un peu de place aux nouveaux champions et à ceux retravaillés récemment.
 
 
L’entre-deux mondes
 
Parfois, il arrive qu’une question de l’exploration entre deux points narratifs déjà définis se pose. Plus tôt dans l’année, on nous a demandé de définir une nouvelle région, et nous avons découvert qu’elle se trouve dans l’un de ces entre-deux mondes de Runeterra. Lorsque nous avons dessiné la carte du monde, nous avons décidé de nous concentrer sur les continents de Valoran, Shurima et Ionia. Nous avons volontairement laissé des territoires neutres entre ces régions, afin de pouvoir agrandir l’univers et de les exploiter plus tard.
 
C’est dans le sud-est du continent de Shurima que se trouve l’un de ces territoires neutres, et nous savions que certains champions pourraient y trouver leur place. Le développement de la carte interactive correspondait avec celui d’Ezreal, Neeko et Qiyana, et il se trouve que tous ces champions se sont retrouvés à cet endroit à un moment ou à un autre, mais avec des objectifs différents : cela nous a aidé à façonner et à raconter l’histoire de la région d’Ixtal
 
Avec sa curiosité d’explorateur, Ezreal est devenu notre meilleur émissaire, en ce sens qu’il donna une voix aux questions que nous nous posions avec les connaissances de Runeterra que l’on avait à ce moment-là au sujet de cette terre inconnue. Qui habite ici ? D’où viennent-ils ? Que savent-ils ? Entourée par Shurima, les Îles obscures et Icathia, cette terre a été exposée à la puissance magique, sans pour autant perdre de sa verdure et de sa splendeur. Pourquoi ? À travers les yeux écarquillés de Neeko et ses talents de métamorphe, nous avons pu en apprendre plus sur les habitants des régions existantes qui tentent de s’installer là-bas. Mais c’est grâce au développement de Qiyana que nous avons vraiment pu nous immerger dans la culture de cet empire qui a survécu à celui d’Azir. Sa vision nous apprend la fierté d’un peuple qui a aidé à façonner les disques solaires, assisté à la ruine des Îles bénies, survécu aux ravages du Néant et à la destruction des Darkins.
 
 
Renaître de ses cendres
 
Lorsque nous travaillons sur une mise à jour visuelle complète d’un champion, nous décidons bien souvent de réinterpréter son histoire. Notre objectif est de créer un champion plus en lien avec ce que nous connaissons désormais de Runeterra, et d’ajouter plus de connexions avec des champions qui n’existaient peut-être pas à l’époque de sa sortie. Dans ces situations, nous nous concentrons surtout sur la meilleure manière d’interpréter la méta émotionnelle d’un personnage (autrement dit, les aspects de ce personnage qui sont importants pour les personnages qui interagissent avec lui).
 
En revanche, avec la mise à jour d’Akali l’an dernier, nous avons pu mettre en lumière une Akali plus contemporaine au sein du Kinkou. Au lieu de recommencer à zéro, nous avons préservé son identité pour faire avancer son histoire. Akali est une assassin du Kinkou, alors nous avons utilisé cette identité comme point de départ pour faire évoluer son histoire et celle du Kinkou, et poser la question de l’avenir d’Ionia au lendemain de l’invasion noxienne.
 
Nous avons vu une opportunité similaire cette année, avec la refonte de Pantheon. 
 
Avant la mise à jour, nous avions raconté l’histoire d’Atreus, l’homme qui s’était fait déposséder de son corps par la Manifestation de la guerre. Pour beaucoup de joueurs, son histoire ne permettait pas de répondre à une question. Une entité céleste écumait désormais le monde pour combattre l’obscurité, mais qu’était-il arrivé à l’homme à l’intérieur ? Qu’en était-il d’Atreus ? C’est une question particulièrement épineuse qui nous a poussé à un nouveau développement très différent pour l’histoire de Pantheon. Au lieu de réinventer le personnage de l’intérieur avec une nouvelle incarnation de la Manifestation, la refonte de Pantheon se concentre sur les qualités dignes du pouvoir divin. La résilience et le courage qui ont poussé Atreus jusqu’au sommet du Mont Targon sont les mêmes qualités qui lui permettent de se relever après la défaite de l’esprit céleste.
 
 
Relier les morceaux
 
Parfois, la construction d’un univers dépasse le développement de l’histoire d’un seul personnage : elle entremêle les histoires de plusieurs héros les unes entre les autres. Au début du développement de Sylas, nous savions que nous voulions élargir notre compréhension de Demacia pour en faire un endroit tridimensionnel. Pendant des années dans le développement de Runeterra, Demacia s’emboîtait dans une vision très manichéenne du bien et du mal, en opposition Noxus. Avec la refonte de Swain au début de l’année 2018, nous avons compris que les enjeux de Noxus allaient bien au-delà de cette vision. À travers Sylas, nous voulions donc apporter le même genre de nuance à Demacia.
 
 
C’est un personnage qui repose sur la question de ce qui pourrait arriver lorsqu’une culture réprime un aspect qui lui est inhérent. Ces questions à propos des relations compliquées entre Demacia et la magie se retrouvent dans le développement du Révolutionnaire déchaîné, mais aussi dans la refonte de Kayle et de Morgana. Ces clés nous ont aussi permis de développer un autre support que nous utilisons pour raconter des histoires à l’extérieur du jeu. La série de bandes dessinées sur Lux fait le lien entre certains de ces personnages, et a surtout mis fin à une intrigue en particulier, avec la mort de Jarvan III. Elle a aussi donné naissance à une nouvelle histoire pour Xin Zhao. Nous croisons les doigts pour que notre prochaine série de BD, qui mettra à l’honneur Zed, nous permette d’en faire de même et de connecter encore plus d’histoires sur différents supports. 
 
Les questions qui restent sur l’étagère
 
Avec la narration, nous mettons en lumière et débattons certains aspects de l’univers et des personnages du jeu. Souvent, cela se présente sous la forme d’histoires que nous voulons raconter à propos de Runeterra, mais nous n’arrivons pas forcément à tout connecter aux éléments précis qui entourent la sortie d’un champion spécifique. De plus, même si nous avons désormais beaucoup de versions numériques des histoires de Runeterra et des images sur l’Univers, nous voulions mettre à votre disposition un support physique, que vous pouvez tenir entre vos mains. Je suis peut-être de la vieille école, mais pour moi, il n’y a rien de mieux que de se perdre dans les pages d’un livre. Heureusement, nous avons trouvé une solution qui va pouvoir satisfaire toutes ces envies. Nous vous donnerons plus d’informations sur comment acquérir ce magnifique petit pack d’histoires très prochainement.
 
 
J’espère que cela éclaire un peu votre lanterne sur notre approche et notre progression de la narration. Nous souhaitons continuer à connecter les personnages à l’univers à travers les histoires jusqu’à la fin de l’année 2019 et au-delà. Si vous avez d’autres questions spécifiques ou des aspects que vous souhaitez que nous éclairions, n’hésitez pas à nous le dire dans les commentaires.
 
Comme toujours, merci d’avoir passé une partie de votre histoire avec nous !
Mise à jour sur le PBE (13/09)
Mise à jour sur le PBE (12/09)
 
You must login to post a comment.
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

   facebook   youtube   rss   logo twitter   

Derniers articles

L'URF revient pour d'une expérience exclusive à l'occasion du 10e anniversaire de League of Legends....
​Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant de nouveaux écrans de chargement
Ça prendrait une éternité de vous remercier tous, vous qui nous avez aidé à faire de League of Legends ce qu'il est aujourd'hui, mais nous avons préparé quelques petites choses pour fêter l'événement ...
Ne manquez pas le récapitulatif des changements de gameplay de cette présaison !
Thèmes abordés : Les annonces des dix ans du jeu !

eSports - Matchs récents et à venir