LoLTracker

 

Lyon eSport : Le 100% LoL peut-il fonctionner ?

Lyon eSport : Le 100% LoL peut-il fonctionner ?

La Lyon eSport n'en était pas à son coup d'essai. C'était la 9ème édition, et elle avait cette année une particularité : Il n'y avait que du League of Legends. Un pari audacieux, qui soulève une question intéressante : Peut-on aujourd'hui faire une LAN ou une convention uniquement avec du League of Legends ?
 
Un tournoi solide
 
Au niveau du tournoi, cela semble parfaitement possible. Bien sûr, regarder des matchs de League of Legends toute une après-midi ou toute une journée en rebutera certains, soit parce qu'on cherche autre chose à faire au bout d'un moment, soit parce qu'on a des contraintes de temps. Toutefois, le jeu se prête bien au spectacle, et les matchs sont souvent agréable à regarder, pour peu qu'il y ait un niveau décent sur scène. Et si ce n'est pas le cas, il reste le concept du show match, qui semble avoir très bien fonctionné à cette Lyon eSport, malgré une coupure de courant, heureusement résolue rapidement, grâce à un staff efficace.

 
Et il y a avait du monde au rendez-vous !
 
Qui plus est, la Lyon eSport a pu profiter du challenge France, qui a attiré les foules le vendredi soir. Une bonne opportunité de mettre en valeur les meilleures équipes Françaises.
 
 
Et en dehors des tournois ?
 
Mais à part le tournoi, est-ce qu'il y a autre chose à faire ? La réponse est mitigée. Contrairement à des conventions, il n'y a pas de stands et d'activité répartie sur l'ensemble de la zone où se déroule l’événement, et si vous n'êtes pas un joueur, vous risquez de vous ennuyer si vous n'avez pas envie de voir les matchs. Mais il y a surement des moyens de résoudre au moins partiellement le problème. Le concours cosplay qui s'est déroulé le samedi après-midi en est surement la meilleure preuve.
 
 
Le concours cosplay a rassemblé de nombreux participants !
 
Ce concours a mobilisé beaucoup de cosplayers, qui ont effectué une prestation sur scène. Il s'en est suivi une remise des prix pour les meilleures cosplayers, aussi bien en solo qu'en groupe, avec quelques prix bonus, comme celui du jury, ou du public, ce dernier désignant un gagnant en fonction des acclamations du public.
 
 
Sur la photo de droite, on peut voir Leeki et Sköll, deux excellent cosplayers, qui faisaient partie du jury !
 
Ce concours cosplay était une bonne manière de faire une coupure avec les le rythme des matchs. Mais il manque à la Lyon eSport peut-être quelques activités en dehors de ces derniers. Aux championnats du monde par exemple, le stand pour se faire tatouer le logo de son équipe favorite, et celui pour avoir un autocollant indiquant son champion favori ont eu un succès non-négligeable. Ajoutons à cela la vente de produit dérivé sur place, et on obtient une première ébauche de ce que pourrait être une convention dédiée à l'univers de League of Legends.
 
Il ne manquerait alors plus que des activités annexes pour combler le tout, comme des quizz sur le jeu, des tutos sur des concepts du jeu ou des champions, ou des mini-jeux qui pourraient faire participer les joueurs, avec de petites récompenses à la clé. On ne peut cependant pas en vouloir à la Lyon eSport de ne pas l'avoir fait, d'une part parce que ce n'est pas une convention à l'origine, mais une LAN, et d'autre part, car c'était la première année où il n'y avait que League of Legends.
 
Un lieu bien choisi, et une ambiance au rendez-vous
 
Quoiqu'il en soit, cela n'a pas effacé les autres points positifs d'être au rendez-vous. Le palais des sports de Lyon est très bien situé, très bien desservi, et l'organisation de la salle a été suffisamment bien pensée pour que tout le monde puisse circuler, trouver une place dans le public, etc... Saluons au passage la gestion des cosplayers grâce à un vestiaire dédiée leur permettant également de se ressourcer. Une chose assez rare dans les conventions/LAN pour être soulignée, et qui a surement fait plaisir à ces derniers, en plus de leur faire oublier les potentielles difficultés rencontrées sur leurs costumes, pour peu qu'elles ne soient pas rencontrée 5min avant un passage sur scène, ou directement sur scène.
 
 
Il était possible de prendre des photos à l'intérieur comme à l'extérieur, mais attention à la fraîcheur de saison ! On peut d'ailleurs voir que sur la photo prise de l'intérieur, nos deux cosplayers sont bien plus heureux !
 
L'ambiance était également de la partie. Public français oblige, la salle vibrait, et les matchs étaient le théâtre de beaucoup d'encouragements et d'acclamations. Un bruit qui fait plaisir à entendre, surtout quand on a parfois du mal à entendre le public des LCS, assistant à des matchs d'un niveau encore un cran au-dessus. En clair, le public Français reste fidèle à sa réputation acquise au cours des divers événements qui sont passés en France, depuis les LCS à Lille en passant par les All-Stars au Zénith de Paris, sans oublier les phases de groupe des championnats du monde aux docks Pullman.
 
Finalement, est-ce que du 100% League of Legends peut fonctionner ? Dans le domaine des LAN, la Lyon eSport nous a montré qu'avec une gestion efficace, des joueurs pour faire le spectacle, et un public au rendez-vous, tout se passait très bien. Mais si on pense à une convention made in Riot comme Blizzard le fait avec la Blizzcon, des problématiques apparaissent. Le mode de communication de Riot fait que les annonces sont très prévisibles, et qu'il n'y aura pas de grandes surprises, le fait que Riot n'ait qu'un seul véritable jeu à son actif réduit l'intérêt d'une convention dédiée à l'éditeur, et le fait de devoir faire cet événement en un lieu précis, condamnant donc une très large majorité des joueurs à ne même pas pouvoir envisager la possibilité d'y aller, risque de ne pas correspondre aux envies de Riot.
 
L'organisation d'un événement dédié à League of Legends risque donc de rester pour le moment un phénomène très local. Cela n'empêchera pas une structure bien organisée de réussir à faire les choses bien, et d'avoir le soutien de Riot, mais beaucoup d'eau risque de couler sous les ponts avant qu'une convention officielle ne voie le jour.
 
 
Il ne fallait pas avoir peur d'attendre vu la longueur de la queue pour rentrer à l'ouverture le vendredi soir en tout cas !
 
LCS EU Spring Playoffs
Tourelles : Le changement d'aggro dans la ligne de...
 

Participant à cette conversation

Comments (3)

  1. Philidia

Coucou les gens. Petite précision sur cet article, j'en suis pas hyper fier, pour plusieurs raisons. D'abord, j'ai pas de super photos. D'habitude, je poste tous les cosplays que j'ai vu, mais la luminosité n'était pas assez bonne pour mon objectif un peu moisi, et n'ayant pas de matos comme un trépied pour jouer sur la vitesse d'obturation sans finir avec une bouillie de pixel du fait d'un flou de bougé, ou d'autres trucs, je dois monter dans les iso, ce qui donne beaucoup de grain.

Finalement, j'ai pas réussi à faire ce que je voulais. J'aurais aimé pousser davantage le thème de l'article, mais la vidéo que j'ai tourné du public est inexploitable, beaucoup de photos le sont aussi, et je n'ai pas eu autant de temps libre que je l'espérais. S'ajoute à cela le fait que j'avais complètement zappé cet article, pensant que je l'avais déjà posté, et vous avez ce résultat, posté avec presque deux mois de retard.

Alors pourquoi je le poste ? Simplement par respect pour l'orga de la LES qui nous a accordé une accred. On l'a pas bien utilisé, et c'est dommage, on essayera de faire mieux la prochaine fois, mais même en ayant mal fait, je m'en serai voulu de ne pas avoir posté au moins un retour sur cette LAN, parce que j'ai vraiment apprécié son ambiance

Voilà, pour le TGS Springbreak, j'ai aussi eu des soucis (Problèmes de transport qui font que je n'ai pas pu y aller samedi), mais les photos sont bien plus belles, et je devrais pouvoir pondre quelque chose de mieux (J'espère).

 
  1. Mardi

Bah.... y a la minecon, c'est encore plus "réduit".

 
  1. Monsieur

J'aime beaucoup ce genre d'article. J'aurais aimé plus de photos mais le texte est bon comme toujours et je me raccroche à ça. Tu peux pas avoir 20/20 non stop non plus!

 
There are no comments posted here yet

Ajouter vos commentaires

Posting comment as a guest.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location
   facebook   youtube   rss   

Articles de fond

Mais qu'est-il donc arrivé aux tireurs pendant la présaison pour qu'ils deviennent le rôle considéré comme le moins efficace ? Les causes viennent-elles vraiment de cette présaison ? Enquête...  ...
Après l'affaire de Singed support, celle de Nunu a fait surface, et au-delà des similarités entre ces affaires, elles montrent les limites d'une gestion communautaire...   ...