Worlds Play-In Stage – Groupes A et B

header-image-worlds-event-primer
 
Les championnats du monde ont commencé ce week-end, avec les phases de play-in. Des équipes se battent pour arriver jusqu'au phases de groupe, et si certaines résultats étaient prévisibles, il y a eu quelques surprises... Faisons un récapitulatif !
 
Worlds Play-In Stage – Groupes A et B
 
Ce week-end a marqué le début de la phase des Play-In des Worlds 2017 dans la ville de Wuhan. Les équipes des groupes A et B ont été les premières à entrer en lice afin de se qualifier pour la prochaine étape de la compétition. Seules les deux meilleures équipes de chaque groupe ont le droit de jouer un Best of 5 (1er de groupe contre 2nd d’un autre groupe) afin de rejoindre les autres équipes déjà qualifiées pour les phases de groupes.
 
 
Wuhan Sports Center Gymnasium
 
Groupe A
 
Team WE, considérée comme l’équipe chinoise la plus régulière de l’année mais aussi la meilleure équipe de la phase de Play-In, ont inauguré les Worlds avec un match très difficile face aux champions de LLN (Amérique Latine). Les deux confrontations entre ces équipes s’avèrent finalement bien plus compliquées qu’attendu. En effet, les chinois ont du mal face à Lyon Gaming qui fait preuve d’une agressivité sans précédent : ils n’hésitent pas à initier les combats d’équipe pour contester les objectifs, ce qui prend WE par surprise. Les favoris s’en sortent tout de même la tête haute avec la victoire à la clé lors des deux confrontations.
 
Cet incroyable steal du Dragon Ancestral illustre la difficulté des chinois de WE à terminer leurs parties face à Lyon Gaming :
 
 
Les chinois ont confirmé leur statut de meilleure équipe des Play-In en terminant premier du groupe, en battant également Gambit Gaming 2-0. L’équipe championne de la LCL, a en effet raté son grand retour sur la scène internationale. Diamondprox et Edward n’ont pas su briller comme en 2012, de même pour leurs coéquipiers Kira et PvPStejos qui avaient su créer la surprise l’an dernier avec Albus Nox Luna.
 
Ce sneaky Baron n’a pas suffi à Gambit Esport pour revenir dans la partie :
 
 
Le vol du Baron Nashor sur lequel WE a terminé leur premier match contre Gambit :
 
 
Les supporters chinois ne manquent pas de créativité pour soutenir Team WE
 
Malgré toute la hype autour de Gambit Esport, ils ont terminé dernier du groupe A. Impuissants face à Lyon Gaming, qui ont confirmé leur niveau de jeu montré face à WE réduisant à néant les chances d’Edward et de ses coéquipiers. Dans les deux parties, Lyon a su prendre un avantage en début de partie et snowball à partir de celui-ci.
 
Cet affrontement entre Jirall et PvPStejos en 1v1 a eu un impact indiscutable sur la partie puisque le toplaner Gambit n’a pas su tenir face à la pression de son adversaire sur les sidelanes suite à cette action :
 
 
Voici la force de Kalista lors du second Gambit vs Lyon, nous montrant pourquoi ce champion est quasiment tout le temps banni au niveau professionnel :
 
 
Gambit Esport finit malheureusement la compétition à 0-4 sans la moindre victoire et leurs joueurs peuvent être déçus de leur performance.
 
Lyon Gaming a su créer la surprise en obtenant la deuxième place dans un groupe au niveau très relevé. Les autres équipes qui termineront premières de leurs groupes respectifs vont devoir se montrer vigilants face à l’équipe d’Amérique latine qui n’ont sans doute pas encore montré toutes leurs stratégies.
 
WE termine à 4-0 mais a montré des difficultés en début de partie contre Lyon Gaming. Ces faiblesses pourraient être exploitables par leurs prochains adversaires.
 
Groupe B
 
Cloud 9 a totalement dominé le groupe B en ne concédant pas la moindre défaite. Ils ont été expéditif mais également très efficace en terminant leurs 4 games en moins de 30 minutes. Leur contrôle de la vision sur la Faille de l’invocateur et leur capacité à capituler sur chaque petit avantage montre clairement beaucoup de progrès par rapport à leur Best of 5 contre CLG en finale du Gauntlet NA. Contractz a parfaitement su jouer autour de son midlaner Jensen et lui donner un avantage en début de partir duquel il a snowball. Cloud 9 rassure donc à l’issu de ce week-end, montrant une forme débordante et confirmant une place de favori pour rejoindre le Group Stage.
 
Ce GIF montrera sans doute à quel point le midlaner C9 a détruit ses adversaires ce week-end :
 
 
La Leblanc de Jensen a totalement dominé la partie contre Team One et leur composition d’équipe relativement fragile :
 
 
 
Le visage de celui qui a démoralisé Team One et Dire Wolves
 
Malgré un premier jour désastreux, les brésiliens de Team One ont su se relever et montrer un autre visage. Team One a réussi à inverser la tendance : les équipes brésiliennes n’avaient, avant les Worlds 2017, gagné qu’une seule fois sur cinq affrontements face à l’Océanie. Team One a su ralentir la partie et aller jusqu’au late game où leurs champions brillent pour égaliser. Avec une victoire de chaque côté, les deux équipes ont dû jouer une dernière partie pour se départager la deuxième place du groupe B.
 
Cet affrontement entre VVert et Chippys illustre la mauvaise exécution des océaniens qui n’ont pas su jouer autour des forces de leur composition d’équipe. Le pick Fiora n’a alors quasiment pas exercé de pression sur les sidelanes et n’a été inefficace lors des combats d’équipe.
 
 
4Lan et Marf mettent la main sur leurs champions de prédilection : Olaf et Aurélion Sol avec lesquels ils exercent beaucoup de pression et réussissent à prendre l’avantage dès le début de la partie. VVert est impérial dans son rôle de splitpusher : son adversaire ne peut rien faire dans un match-up Rumble vs Camille. Dire Wolves n’a pas les moyens d’engager un team fight et la Tristana d’Absolut reste intouchable. L’écart en dégâts est trop grand et les océaniens s’inclinent contre Team One qui continue les bonnes performances brésiliennes sur la scène internationale.
 
La joie de 4Lan quand il peut enfin pick son Olaf :
 
 
 
 La déception des Dire Wolves après leur défaite face à Team One
 
Les dernières compétitions ont parfaitement illustré l’état du metagame actuel. Nous pouvons retrouver lors de ces deux premiers jours de Play-In des éléments qui restent inchangés :
 
  • Cho Gath reste un champion de choix pour sa capacité à zoner ses adversaires et à les maintenir loin de son tireur, ce qui est très utile dans un metagame tournés vers les ADC hyper carries. On n’oubliera pas les dégâts bruts de Festin qui constituent une menace non-négligeable sur les carries adverses.
  • Sejuani est pick/ban dans 100% des 13 games et reste au sommet de la hiérarchie dans la jungle. Jarvan IV suit de près en étant présent dans la draft dans 12 games sur 13.
  • Les ADC hyper carry comme Tristana (100% de victoire sur 5 parties) et Kog Maw sont toujours aussi appréciés et conviennent parfaitement aux compositions d’équipe actuelles.
  • Kalista reste un champion à bannir impérativement à cause de sa polyvalence autant dans la domination totale en laning phase mais aussi sa capacité à engager et désengager les combats d’équipe avec sa capacité ultime.
  • Quant aux supports, Alistar, Rakan et Braum jouent les premiers rôles grâce à leur résistance et leur capacité à initier les team fights. L’encensoir ardent reste très fort, ce qui profite toujours à Janna, Lulu et Morgana
 
Cependant, quelques changements sont à souligner :
 
  • Jayce est devenu une menace grandissante après la performance de Khan contre Huni lors de la finale des LCK. Ce champion est également un choix de qualité sur la voie du milieu et peut se retrouver au centre du metagame des Worlds 2017.
  • Nidalee et Ezreal se font une nouvelle place dans la jungle avec leur capacité à envahir les camps ennemis et ainsi exercer une énorme pression en début de partie.
  • Leblanc trouve de nouveau sa place dans un environnement dans lequel les tanks ne sont plus aussi omniprésents faisant ainsi de l’ombre au trio Orianna/Syndra/Cassiopeia.
  • Corki est un pick très polyvalent et apprécié mais qui n’a pas forcément été très efficace.
  • Galio fait peu à peu son retour autant sur la voie du haut que celle du milieu, celui-ci se combinant parfaitement avec les bruisers tels que Jax, Camille et Fiora de plus en plus choisis sur la voie du haut.
 
Nous pouvons encore nous attendre à beaucoup de changements et d’évolution avec le début des groupes C et D puis les derniers Best of 5 décisifs
 
Si vous avez manqué ces derniers jours de compétition, vous pouvez retrouver tous les replays sur la chaîne Youtube de LoL Esports, avec également quelques compilations des meilleures actions de chaque partie (highlights) :  https://www.youtube.com/user/LoLChampSeries/videos
 

Les images proviennent du Flickr LoL Esports et appartiennent à Riot Games : https://www.flickr.com/photos/lolesports/

Yvan « Ykkokoro » CHAN
 
Bientôt disponible : mise à jour de la présaison d...
[BD] Un jour je serai niveau 30 ! #9
 
You must login to post a comment.
People in conversation:
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.
  • This commment is unpublished.
    Philidia
    • Administrateur du site
    · 2 years ago
    Merci à Clap Guy pour cet article, nous avons une potentielle recrue pour notre section eSports
  • This commment is unpublished.
    grey · 2 years ago
    week-end décevant, pour des worlds le niveau est clairement pas là (en même temps ce n'était pas forcément de gros groupes, hormis WE), les joueurs de Lyon sont à suivre la prochaine saison, grosse déception des gambit
    • This commment is unpublished.
      Clap Guy · 2 years ago
      On ne peut pas s'attendre à un niveau transcendant, il ne faut pas oublier qu'à part WE, C9, Fnatic et HKA qui sont issues des régions "majeures", les 8 autres équipes étaient jusqu'à récemment appelées "Wildcards". Le niveau de jeu se développe à une autre vitesse dans ces régions et c'est pas facile pour eux de progresser sans pouvoir faire face à de meilleures équipes toute l'année. Nous devons nous réjouir des surprises créées par ces "petites équipes" comme lors des parcours d'Albus Nox Luna aux Worlds 2016 ou Gigabyte Marines au MSI 2017 qui apportent un peu de renouveau sur la scène internationale.
      Une équipe saura peut-être se démarquer. Lyon Gaming ont montré un bon potentiel et 1907 Fenerbahçe ont réussi à battre HKA aujourd'hui. Nous verrons ce que ça donne demain et lors des Best of 5 !
  • This commment is unpublished.
    Oldan · 2 years ago
    Je suis tellement déçu pour Gambit... J'aurais aimé les voir aller plus loin. Mais bon, s'ils ne passent même pas les playin, ils auraient été ridicules en groupe.

    Sympa comme récapitulatif d'ailleurs, bienvenue au nouveau du coup ^^
    • This commment is unpublished.
      Clap Guy · 2 years ago
      Merci beaucoup, et ravi de rejoindre l'équipe !

      Je pense que la hype autour de Gambit Esport était trop grande : les gens associent souvent les noms des joueurs à l'apogée de leur niveau de jeu. Comme nous avons pu le voir Edward et Diamondprox ne font plus la différence sur la map comme ils le faisaient si bien il y a plusieurs saisons. Gambit ou plutôt Moscow 5 restera toujours dans nos coeurs comme une époque où les équipes européennes avait réellement le potentiel de gagner les Worlds.
  • This commment is unpublished.
    Facreur · 2 years ago
    World Elite risque vraiment de faire la différence dans le groupe où ils vont atterrir n'empêche. On ne peut pas en dire autant des autres protagonistes :p
   facebook   youtube   rss   logo twitter   

Derniers articles

Vous avez encore des questions, on a encore des réponses. 
Voici notre première vraie mise à jour et elle est plutôt conséquente
Découvrez les coulisses de la création des effets sonores des skins K/DA et True Damage....
​Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant l'artwork d'Aatrox victorieux et une mise à jour de ses ailes, et de l'équilibrage...
​Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant de nouvelles icônes d'invocateurs, et de l'équilibrage...