Aperçu de Vex

09072021_ChampionInsightsVexArticle_Banner

Note de l'éditeur : Bonjour. Juste pour vous informer que nous parlons de dépression dans cet article.

Imaginez : vous êtes en 2006. Vous claquez la porte de votre chambre et vous vous affalez dans votre lit, en ressassant votre dernière dispute avec vos parents. Vous attrapez votre journal et vous commencez à décrire leurs dernières cruautés.

« Ils ne me comprennent pas... PERSONNE ne me comprend. Ils ne font même pas l'effort », vous écrivez rageusement. « Ils disent qu'ils veulent que je sois heureuse. Ils comprennent pas combien je suis mal ici ? Je suis pas leur petit rayon de soleil. Mes vêtements sont aussi sombres que mon désespoir... que mon âme. »

Cela vous évoque-t-il quelques regrets teintés d'un peu trop de crayon noir ? Oui ? Alors, ce champion est fait pour vous. Si ce n'est pas le cas... Peu importe. On s'en fiche et Vex aussi. 

Malheur à Bandle 

Lorsque le développement de Vex a commencé, l'équipe savait qu'elle serait un mage et un yordle. Même si nous créons souvent des mages, cela faisait longtemps qu'un nouveau yordle n'avait pas maudit gracié la Faille de sa présence. Eh oui, Kled est sorti en 2016 (on commence à se faire vieux).

Bandle est devenu le refuge de créatures diverses et variées. Nous avons par exemple un psychopathe invocateur de requin aux blagues insupportables, un pilote qui se prend pour un animateur radio et une sorcière qui n'a absolument jamais mangé de champignon psychotrope.

Mais qu'ont-ils tous en commun ? Qu'est-ce qui fait d'un yordle, un yordle ?

Les yordles sont des créatures spirituelles complètement fascinées par Runeterra. Elles le sont tellement qu'elles quittent souvent Bandle pour en apprendre plus sur les mortels qui vivent là-bas. Les yordles sont si investis dans cette « étude » que leurs propres personnalités s'en sont retrouvées affectées, ce qui a donné quelques résultats intéressants. En d'autres termes, certains yordles s'accrochent à certains aspects de la culture mortelle et s'y fondent progressivement. Par exemple, Poppy est une héroïne ultra-humble, Kled pense régner sur Noxus, Heimerdinger a vu un scientifique, puis est devenu l'un des inventeurs les plus ingénieux de Runeterra. (Des trucs de mortels tout à fait normaux, somme toute.)

Cette influence humaine a ouvert un nombre de possibilités infini pour Vex. Mais l'équipe voulait la distinguer des autres yordles. Elle voulait quelque chose de plus sombre. De plus... déprimant.

Les champions de League sont généralement destinés à être inspirants. Ce sont souvent de braves héros qui cherchent à sauver Runeterra ou de grands méchants aspirant à s'emparer du monde. Et si nous créions un champion avec qui nous partagions simplement des points communs ? Quelqu'un à qui s'identifier ? Quelqu'un qui en a juste rien à faire.

« J'ai grandi dans les années 90 et Vex ressemble un peu à cette feignasse renfrognée typique des années 90. Elle est juste un peu trop cool pour tout », explique John « JohnODyin » O'Bryan, auteur narratif principal. « Au-delà de ça, beaucoup de gens et moi-même s'identifions à ce manque de motivation. Je voulais vraiment que Vex parle à quiconque a déjà ressenti de la dépression. Qui n'a jamais voulu rester dans son lit et ne pas faire ce qu'il est censé faire ? Avec Vex, on a plutôt choisi de s'orienter vers cette apathie et cette crise existentielle adolescente plutôt que d'évoquer une véritable dépression. »

En parlant de ça, je vais faire quelque chose qu'on ne fait pas souvent et briser ce quatrième mur : nous ne comparons pas la déprime adolescente à une dépression clinique. Mais pour beaucoup d'entre nous (votre cher auteur plaisantin inclus), il était difficile de savoir si nous subissions simplement nos hormones d'adolescent et ses mauvaises humeurs perpétuelles ou si nous connaissions une véritable dépression clinique. C'est quelque chose que l'équipe a voulu retransmettre à travers Vex, parce qu'elle voulait créer une véritable expérience authentique qu'on ne retrouve pas souvent dans les médias.

Enfin bref, retournons à Vex.

Concept par Esben Lash Rasmussen

La déprime adolescente est presque universelle et constitue une personnalité unique pour un yordle. Mais une adolescente maussade et sans motivation courait le risque de tomber dans le cliché et l'humain est bien plus complexe que ça. Vex est bien plus complexe que ça. Elle n'est pas juste nonchalante et mal lunée. L'équipe voulait montrer qu'il se passait bien plus de choses dans sa petite tête de yordle poilu.

Une fille et son ombre

Lorsque l'artiste conceptuelle en chef Gem « Lonewingy » Lim a commencé à réfléchir à l'apparence de Vex, elle n'a pas seulement dû réfléchir à la nuance de noir qu'elle porterait. Elle voulait donner à Vex un moyen d'exprimer ses émotions.

Le concept « des gros bras » s'est distingué de tous les concepts d'ados nonchalantes que nous avions à portée de main. Vex pouvait garder son air de yordle gothique cool et calme, alors que ses mains trahissaient ses véritables sentiments. Mais il y avait un problème : Vex était une mage, pas une combattante.

« Lorsque vous voyez deux grosses mains sur un champion, vous êtes limités en termes d'animations et de gameplay », explique Lonewingy. « Ça se résume au fait de pouvoir attraper, contrôler et manipuler. C'était une approche risquée parce que ça ne reflétait pas vraiment le gameplay qu'un mage est supposé avoir. Nous avons décidé que c'était une mauvaise approche. Nous avons donc dû trouver un nouveau moyen pour permettre à Vex de s'exprimer. »

Heureusement, il y avait un autre concept qui a parlé à l'équipe. « L'invocatrice de lapins visqueux ». Mais cela a suscité quelques questions : « D'où viennent les lapins ? Pourquoi une ado solitaire aurait-elle des animaux de compagnie ? » La réponse fut : peut-être que ce n'était pas de simples animaux de compagnie. Peut-être que c'était plus que ça. Peut-être qu'ils faisaient partie d'elle.

Au-delà de leur apparence de lapins visqueux, c'était surtout ce qu'ils représentaient qui plaisait à l'équipe. Alors quand Vex est devenue un mage de contrôle (nous en discuterons plus tard), nous avons également adapté son modèle visuel. C'est là qu'Ombre est née.

Avant même de s'enticher faire équipe avec Viego et de se nourrir du pouvoir de la Brume noire, Ombre n'était que l'ombre (héhé) du pouvoir qu'elle représente aujourd'hui. Ce n'était qu'un outil dont se servait Vex pour attraper un paquet de chips lorsqu'elle avait la flemme de se lever de son pouf. Nous étions bien loin de la puissante source de magie de l'ombre qui a failli causer la chute de Runeterra à cause du caprice d'un roi fou sans chemise.

Mais l'Ombre que nous avons aujourd'hui n'a pas toujours été comme ça. Et la raison est assez obscure... c'est le cas de le dire.

« En comptant Ombre, la palette de couleurs de Vex est presque entièrement noire. Et c'était très difficile de faire en sorte que tout rende bien tout en préservant une certaine clarté », se souvient Lonewingy. « La première version d'Ombre était une immense flaque d'encre noire avec des yeux et des oreilles. Elle se mettait à bouger si on la dérangeait, mais ce n'était qu'un petit blob informe similaire à la flaque de Vladimir. »

« C'était très difficile de savoir si Vex était de face ou de dos à cause de ses vêtements et de la couleur d'Ombre », poursuit Lonewingy. « Ça nous a vraiment posé problème, parce qu'on s'est retrouvés avec beaucoup de soucis techniques. On n'avait pas la technologie pour supporter une ombre vivante et l'équipe des ingénieurs a beaucoup travaillé pour faire d'Ombre une partie vivante et active de Vex et de League. »

Les interactions en jeu de Vex et Ombre peuvent parfois surprendre. Elle s'adresse souvent à elle avec ennui et colère, ce qui en dit long sur ce qu'elle pense d'elle-même. Mais surtout, cela nous permet d'avoir un aperçu de ce qui existe derrière ce masque d'indifférence... Une yordle à la fois folle, réfléchie et expressive avec un crush qu'elle n'assume pas vraiment.

Yasuo qui ?

Lorsque nous avons parlé de Vex pour la première fois, nous avons dit que nous étions en train de créer un mage artilleur. Beaucoup de joueurs avaient hâte de le découvrir et sachez que nous aussi. Avant d'expliquer plus en détail la Vex que nous avons aujourd'hui, expliquons d'abord comment nous en sommes arrivés là.

Le tout premier gameplay de Vex, imaginé par Nathan « Lutzburg » Lutz, permettait de créer des portails qui allongeaient la distance des projectiles alliés qui les traversaient. L'ultime de Miss Fortune pouvait couvrir deux fois plus de distance, les grappins de Blitzcrank venaient de nulle part et nous avions droit à toutes sortes d'expériences à la fois très effrayantes et très amusantes. Mais il y avait un problème : cela aurait coûté plusieurs années de budget d'effets visuels.

Je n'exagère pas. Presque toutes les compétences à projectile de League devaient être recréées avec de nouveaux effets visuels pour pouvoir interagir avec le kit de Vex. Et ce n'était juste pas faisable.

Le kit de mage artilleur de Vex était centré autour de cette mécanique d'extension, alors lorsque nous avons changé d'idée, il a fallu repenser l'intégralité de son kit. En y réfléchissant, l'équipe s'est rendu compte qu'elle avait omis la chose qu'elle préférait le plus chez Vex : sa personnalité.

Concept par l'illustrateur Horace "Hozure" Hsu

Vex est agacée par tout ce qui l'entoure, surtout si c'est surexcité et *frissonne* plein d'énergie. Et vous savez ce qui est à la fois plein d'énergie et ennuyant dans League ? Les ruées. Il y a. Tellement. De ruées. Et Vex n'en peut plus.

« De temps en temps, la prochaine compétence de base de Vex effraie ses ennemis et interrompt les ruées. Lorsqu'un ennemi se rue près de Vex, ils sont marqués de Malheur. Sa prochaine attaque de base, son prochain A ou Z inflige des dégâts supplémentaires et réduit le délai de récupération de la peur. Plus un ennemi se rue, plus elle inflige de dégâts et interrompt ses ruées, » explique Bryan
« Riot Axes » Salvatore, responsable du game design. « Comme son nouveau kit fonctionne seulement si des joueurs sont proches d'elle, Lutzburg et moi avons dû retirer un peu de portée et la rendre plus puissante lorsque les ennemis sont proches. Elle ne pouvait donc plus être un mage artilleur. Si un champion avec une portée comme celle de Xerath est bon contre les joueurs « divers », il n'a aucune faiblesse et ce n'est pas bon en termes de game design. »

Pour résumer, Yasuo peut bien se ruer partout et faire son hasagi sur les sbires dans son coin, Vex n'en a rien à faire. Mais si lui et son frère enroulé de papier toilette viennent la chercher, elle va vraiment finir par s'énerver et les faire taire.

Mais Vex est une mage et non une combattante, ce qui signifie qu'elle doit pouvoir lancer des sorts à une certaine distance. Heureusement, c'est précisément à ça que sert Ombre.

« L'ultime de Vex se distingue vraiment du reste de son kit. C'est une ruée qui se réinitialise à chaque élimination. C'est un moment très mobile, très rythmé qui ne ressemble pas vraiment à Vex ! Parce qu'elle a l'habitude de justement calmer ces moments rythmés et excitants », nous explique Riot Axes. « Lors de son ultime, Ombre, qui est son côté expressif, prend les commandes. C'est assez simple à comprendre : les ennemis qui s'activent partout autour d'elle finissent par l'agacer et lui permettent d'infliger plus de dégâts, et même s'ils essaient de s'enfuir, elle peut renverser la vapeur et se ruer vers eux pour continuer de leur montrer combien ils la dérangent, jusqu'à ce qu'ils soient morts. »

Les mains de Vex expliquant combien la peur est une mécanique juste et amusante

Bienvenue dans la parade de Vex

Avant de vous voir rechigner à sélectionner Vex la prochaine fois que vous voyez des champions très mobiles dans l'équipe adverse, nous voulions vous partager une dernière discussion que nous avons eue :

« Pendant tout le développement, nous n'arrêtions pas de nous poser une question : peut-on créer un champion de MOBA qui ne veut pas être un champion de MOBA ? », se souvient JohnODyin. « J'ai trouvé cette question super intéressante. On ne sait jamais ce qu'un champion va devenir, mais Vex est un très gros pari que nous n'avons pas l'habitude de faire. Je pense que certains joueurs l'adoreront et d'autres non. »

« Exactement ! Et ce n'est pas grave ! Vous n'avez pas à apprécier tous les champions, et c'est normal car parfois, certains sont destinés à d'autres joueurs », ajoute Lonewingy. « Il y a les joueurs de Sett, les joueurs de Maokai, les joueurs de Bard... Je ne m'attends pas à ce que tout le monde aime Vex, mais elle sera parfaite pour les gens qui l'apprécieront. »

« Je me souviens avoir entendu ses lignes de dialogue pour la première fois et certains pensaient qu'elle était un peu too much. Mais je jure avoir déjà connu ce genre de personne au lycée », plaisante Riot Axes.

« Mais oui. Créer des champions, c'est comme créer un arc-en-ciel », suggère JohnODyin. « Avec cet éventail de champions, il faut bien un arc-en-ciel. Et Vex est notre gris foncé. »

Preview de skins : Hérauts de l'aube et du crépusc...
Détails des compétences de Vex
 
You must login to post a comment.
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://loltracker.com/

   facebook   Discord2   rss   logo twitter   

Derniers articles

Découvrez les résultats du concours de pronostics des championnats du monde 2021 !
Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant de l'équilibrage
Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant un nouvel artwork pour Ahri dynastique, et de l'équilibrage...
Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant l'artwork de l'édition prestige de Brand séducteur...
Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant une mise à jour des effets visuels de Varus...