Aperçu du champion : Taliyah, Tisseuse de pierres

Aperçu du champion : Taliyah, Tisseuse de pierres
 
Au début de l'année, Meddler avait signalé qu'on verrait un mage "classique". Les derniers, avant Taliyah, avaient tous un aspect qui les rendaient différents, que ça soit Aurelion Sol, Azir, Ekko, etc... Taliyah est le mage classique dont parlait Meddler, et sa conception est plutôt intéressante. Elle est rattachée à Shurima, dont vous pouvez d'ailleurs découvrir, ou redécouvrir les histoires sur le mini-site mis en ligne par Riot. Ce dernier indique au moment de cet article les histoires d'Azir et de Xerath. Intéressant, mais nous connaissions déjà ces histoires depuis l'évènement de Shurima. Certaines parties de ce mini-site redirigent d'ailleurs vers le contenu de l'époque, comme les cinématiques, nous n'en parlerons donc pas pour l'instant puisque c'est un domaine déjà visité. En attendant, voici l'article publié par Riot sur Taliyah.
 
Aperçu du champion : Taliyah, Tisseuse de pierres
 
Quand avons-nous lancé un véritable mage pour la dernière fois ?
 
Si vous posez la question au concepteur de champions Daniel « ZenonTheStoic » Klein, il vous répondra que tous les champions AP récents ont un petit quelque chose d'étrange et qui ne fait pas très mage : Aurelion Sol n'est pas un mage classique, en raison de ses étoiles ; Ekko est plutôt un blitzer ou un escarmoucheur ; Azir a des qualités de tireur. Vel'Koz est un véritable mage artilleur, mais bon nombre de joueurs l'utilisent sur la voie du bas en tant que support. Il faut remonter jusqu'à Lissandra pour retrouver un champion qui mérite vraiment d'être considéré comme un mage, et elle a été lancée en avril 2013.
 
Nous voulions un champion qui ressemble à un véritable mage de League of Legends à l'ancienne. « C'est là que nous avons eu l'idée », explique ZenonTheStoic. « Et pourquoi pas un mage de la terre qui viendrait de Shurima ? Cette idée semblait être une terre fertile. »
 
Une fille quitte le désert
 
Le désert de Shurima n'est certainement pas l'endroit où grandir est le plus facile. Après la chute de Shurima, la population de l'empire fut dispersée, formant différentes tribus nomades. Nous avons imaginé une jeune femme nomade, née avec un pouvoir inhabituel et étrange. La magie est une chose rare à Valoran, et personne dans sa tribu ne pouvait lui apprendre à contrôler ou à gérer ses pouvoirs.
 
Le don de Taliyah est sa capacité à manipuler la roche, mais elle a été élevée par des nomades, des gens qui ne savent pas vraiment comment créer quelque chose avec des pierres. Les bâtiments en pierre sont trop lourds, trop permanents. Taliyah a grandi entourée de bergers, de tisseurs, de teinturiers ; pour apprendre à maîtriser son pouvoir, elle a commencé par y penser comme une couturière à son ouvrage. Les gens considèrent la pierre comme un matériau dur, immuable, mais pour Taliyah, la terre grouille de brins de sédiments qui n'attendent qu'à être filés et mêlés pour former une nouvelle tapisserie. Le problème, c'est que tisser la pierre provoque bien plus de désordre que tisser des vêtements. Si Taliyah ne fait pas suffisamment attention lorsqu'elle utilise ses pouvoirs, elle risque accidentellement de blesser ceux qui l'entourent.
 
"Dans les concepts initiaux, nous envisagions de faire de Taliyah un mage maléfique, une cruelle sorcière qui lance des sorts et des malédictions à ses adversaires. Une malédiction sur vous, sur vos enfants, sur votre canapé, etc. Certains Rioters étaient plutôt amusés à l'idée de créer un champion toujours irrité, mais nous devrons réserver ça à une autre fois."
 
« Le fait que Taliyah doit comprendre et apprendre à maîtriser son pouvoir est une grande partie de son histoire », explique le scénariste Ariel « Thermal Kitten » Lawrence. Pour y parvenir, Taliyah devait à terme quitter sa tribu et se lancer dans un périple à la recherche d'un professeur qui lui permettrait de maîtriser tout son potentiel.
 
 
Tisser un rythme
 
L'un des objectifs de la conception de Taliyah consistait à capturer tout le potentiel chaotique de ses pouvoirs dans la Faille, comme s'ils pouvaient à peine être contenus. Nous y sommes parvenus en nous assurant que son ultime donnerait l'impression d'être vraiment surpuissant. « En fait, nous l'avons créé de façon à ce qu'il soit presque troprapide », explique ZenonTheStoic. « Un peu comme si elle ne contrôlait pas vraiment tout. »
 
Comme Taliyah essaie de se contrôler, utiliser ses compétences de base ne devrait pas donner l'impression qu'elle peut ouvrir la terre ou fracasser de gros rochers l'un contre l'autre. Taliyah veut que ses pouvoirs soient élégants, structurés, rythmés.
 
 
Lorsqu'elle lance Rafale filée, les pierres volent à une cadence mesurée, bam, bam, bambambam. Ses autres sorts sont également composés de nombreux petits effets rythmiques. Lorsqu'un champion traverse un champ de pierres créé par Défilage tellurique, ce champ n'explose pas tout de suite. Les pierres explosent l'une après l'autre, dans l'ordre, comme un glissando au piano.
 
La métaphore du tissage est également manifeste dans la façon dont Taliyah utilise sa compétence ultime pour créer un mur spiralé. Il y a de nombreuses façons de construire un mur (elle aurait pu se contenter d'entasser des pierres), mais elle préfère associer des fils de roche qui forment une ligne, un peu comme si elle cousait. Elle change la forme de la Faille, elle ne la détruit pas.
 
"Si l'on ne cherche pas plus loin, la volonté de Taliyah d'utiliser ses pouvoirs avec élégance donne l'impression qu'elle est similaire à Jhin ; après tout, ils sont tous les deux des artistes de la destruction. La véritable différence est dans les intentions : Jhin utilise les outils dont il dispose pour créer de l'art. Pour lui, l'art est l'objectif final, la fin en soit. Taliyah fait ce qu'elle fait parce qu'elle doit protéger son peuple. Si elle agit de façon artistique, c'est seulement parce qu'elle ne sait pas faire autrement."
 
Lors des premiers tests de jeu avec Taliyah, nous avions envie d'essayer de lui donner de puissantes capacités de destruction. L'une d'entre elles consistait à proposer un ultime alternatif qui lui permettrait de détruire une partie du terrain dans la Faille. Elle aurait pu faire tomber les murs des bases, détruire des morceaux de jungle, ou même le mur dans le dos du baron Nashor. Bien évidemment, cela inquiétait l'équipe artistique, qui ne voulait pas que ça ait l'air idiot dans le jeu. Mais le plus gros problème, c'était que ça ne ressemblait pas à un sort de disrupteur. C'était essentiellement un moyen pour elle d'ouvrir des passages pour ses alliés, ce qui avait vraiment un côté support. Nous avons rapidement décidé de passer à autre chose, car cela ne correspondait pas assez à notre vision originale d'un mage autonome et traditionnel.
 
 
Chapeaux pointus et chats noirs
 
Au bout du compte, elle est donc bien un mage de la terre classique. Mais comment fait-on pour que quelqu'un donne l'impression d'avoir des pouvoirs de ce type ?
 
Il y a quelques petits trucs faciles que les designers peuvent utiliser pour donner un aspect magique à leurs créations. « On peut mettre un chapeau pointu sur pratiquement n'importe quoi et hop, on dirait un sorcier », explique Hing « Hdot » Chui, artiste de conception. « On met un chapeau pointu sur un chat et boum, c'est un chat de magicien. On regarde le chat et on se dit qu'il connaît peut-être un sort ou deux. » Malheureusement, ça ne serait pas forcément très opportun de donner un chat avec un chapeau pointu à une nomade qui vit dans le désert.
 
 
L'un des aspects essentiels d'un mage, c'est cette idée que son pouvoir est inné. Cela peut se manifester sous la forme de pulsations d'énergie qui émanent de sa peau, ou de courants électriques qui courent dans ses veines. Le problème avec ces effets élémentaires, c'est qu'ils ont tendance à être très lumineux. Et la terre, ça n'a rien de très lumineux.
 
 
Les artistes qui travaillent sur Taliyah devaient aussi s'assurer que son apparence serait cohérente avec ses différents pouvoirs. Avant de savoir exactement ce à quoi ses compétences allaient ressembler dans le jeu, nous avions pensé à donner à Taliyah une sorte d'accessoire à tisser la pierre, qui lui servirait à rassembler des rochers avant de les expédier sur ses ennemis. Le problème, c'est que Taliyah n'aurait pu utiliser une telle arme que pour des compétences qu'il faudrait charger avant de déchaîner, et elle n'en a aucune de ce type.
 
 
Au final, la solution consistait à précisémentlimiter sa puissance. La plupart des champions de League of Legends sont au sommet de leur art : ce sont des rois, des guerriers, des dieux. Taliyah, pour sa part, n'est qu'une adolescente qui possède des pouvoirs qu'elle ne maîtrise pas complètement. Elle est un peu brute de décoffrage ; nous avons donc choisi pour elle une chevelure décoiffée, et la palette de couleurs utilisée pour son costume est dérivée de celle utilisée pour les plateaux rouges de Shurima. Nous avons aussi beaucoup aimé l'idée qu'elle ait utilisé ses pouvoirs pour se fabriquer le manteau de roche qu'elle porte sur ses épaules. Cela renforce l'idée que, pour elle, les pierres n'ont aucun poids.
 
« Taliyah est puissante, mais elle a encore de la marge devant elle », explique l'artiste Evan « Somnicidal » Monteiro. « Au final, est-ce que ce n'est pas naturel pour un mage de la terre d'être justement très terre à terre ? »
 
 
Taliyah fait déjà parler les pierres sur le PBE. Préparez dès maintenant vos pires jeux de mots sur les mages de la terre, car elle sera bientôt sur les serveurs live !
 
Les nouveaux skins de Singed, Nocturne, et Kayle, ...
Mise à jour sur le PBE (05/05)
 
You must login to post a comment.
People in conversation:
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.
  • This commment is unpublished.
    Athu · 5 years ago
    Ces jeux de mot sur la pierre, ça commence à être un peu lourd.
  • This commment is unpublished.
    SkitSky · 5 years ago
    Donc c'est bien le mage "classique" de cette année

    Cool

    "Projet initiaux un mage maléfique qui lance des malédiction. ...Cela sera réservé pour une autre fois"
    Le concept nul quoi, avec Lissandra ou encore Syndra on a déjà nos sorcières maléfique ._. Passons à autre chose
    • This commment is unpublished.
      Athu · 5 years ago
      Tu oublie Veigar, qui répong parfaitement à l'image de personnage maléfique toujours énervé.
  • This commment is unpublished.
    Furtifman · 5 years ago
    J'aime beaucoup ce qu'il ont fait avec ce champion, elle me rappelle un peu Karma : mobilité, dégâts cc, ... Et après l'avoir testée on ressent vraiment un sentiment de fun en la jouant, tellement y'a de possibilités.
    Et c'est vrai que pour ceux qui aiment les "vrais" mages dans les derniers champions y'a pas grand chose, le dernier champions que j'avais acheté dans les derniers c'était Zyra je crois ^^
  • This commment is unpublished.
    Aun · 5 years ago
    Je n'ai vraiment pas accroché au concept, par contre, je dois reconnaître que le chara design est très bien cousu.

    Comme quoi, il ne faut jamais jeter la première pierre.

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://loltracker.com/

   facebook   Discord2   rss   logo twitter   

Derniers articles

Un teaser publié par Riot semble dévoiler un skin PROJET à venir pour Mordekaiser...
Les dernières nouvelles de la mini-mise à jour de Tahm Kench et le retour des transferts entre serveurs....
Il est temps de choisir votre destinée : Gardiens ancestraux, notre toute dernière extension, apporte 42 nouvelles cartes à collectionner, 3 nouveaux champions et bien plus lors du patch 2.7.0 !...
Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant principalement de l'équilibrage...
Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant la musique de l'événement PROJET 2021 et beaucoup d'équilibrage...