LoLTracker

 

Aperçu du champion : Urgot, la Terreur de Zaun

banner_36
 
Urgot a récemment obtenu sa refonte. L'occasion pour Riot de discuter de sa conception, et de ce qu'il s'est passé pendant son développement...
 
Aperçu du champion : Urgot, la Terreur de Zaun
 
Au cours de ces dernières années, Taric a atteint des sommets dans le fabuleux, Poppy est devenue adorable et le loup a encore plus pris le dessus chez Warwick. Pendant ce temps, l'homme à l'origine du plus grand nombre de mèmes LoL attendait dans l'ombre que son heure vienne de passer sur le billard... C'est là qu'il obtiendrait 50 % de jambes en plus, 5/7 de profondeur et d'identification et 100 % de canons au niveau des rotules.
 
Urgot était prêt à sortir de la tombe.
 
La création d'un super méchant
 
Urgot était originellement identifié par sa laideur. Il était le champion grotesque de League of Legends, et cela l'emplissait certainement de fierté. Mais ça ne suffisait pas à en faire un personnage marquant. Urgot devait être plus... humain. « Depuis le début, nous avons tenté de comprendre pourquoi Urgot agissait ainsi, » nous dit le scénariste David « Interlocutioner » Slagle. « Cela en faisait une personne, et non plus une simple machine à tuer. »
 
 
La veste élégante d'Urgot, dans ses premières illustrations conceptuelles, a aidé les développeurs à voir en lui plus qu'un monstre.
 
Le nouvel Urgot était autrefois un exécuteur noxien qui pensait que la force devait déterminer qui dirigeait, un idéal auquel il participait personnellement en coupant des têtes. Mais un beau jour, Swain envoya Urgot en mission à Zaun, ce qui était en fait un piège... Trahi et vaincu, Urgot fut traîné au plus profond des mines techno-chimiques. C'est dans cette geôle infernale qu'il fut témoin de la lutte incessante pour la survie et entendit des histoires incroyables sur la technologie de Zaun. Pour Urgot, cet endroit était la démonstration véritable de la force.
 
« Il croit que Zaun est comme le décrit Noxus, et que Noxus n'est que politique, » raconte Interlocutioner.
 
À Zaun, seuls les meilleurs survivent, et Urgot pense être assez bon, non seulement pour survivre, mais pour prospérer. Et quand quelqu'un qui ne recule devant rien pour acquérir de la force a soudainement accès aux améliorations corporelles, sa décision est des plus logiques : avec ce canon sur ma rotule, mon genou est-il plus fort ? Oui ? D'accord, remplacez-le. La puissance d'Urgot se développait à chaque amélioration, et il ne tarda pas à prendre le contrôle de la prison en en faisant sauter les portes.
 
 
Certaines des premières illustrations d'Urgot hésitaient entre savoir s'il devait être plus « bizarre » ou « grotesque et effrayant ».
 
Une fois libre, Urgot s'est mis en tête d'éliminer tous les Barons de la chimie de Zaun. Il n'est toutefois pas un héros en quête de justice (même s'il aime à penser le contraire). Pour Urgot, ces Barons de la chimie interfèrent avec le chaos naturel de la survie en introduisant des lois dans ce qui ne devrait pas en avoir, donc illégalement. Leur puissance provient de l'argent et de leur influence, pas de leur force individuelle, et ça, Urgot ne le tolère pas. Pour chaque Baron qu'il pourchasse et qu'il massacre, il en brûle chimiquement le blason dans sa chair en souvenir. Le nom d'Urgot n'a pas tardé à se répandre dans la ville ; des partisans le rejoignant sans cesse, attirés par le pouvoir comme des papillons de nuit par les flammes.
 
D'une certaine façon, Urgot est devenu le super méchant de Zaun.
 
À l'origine, certaines des sources d'inspiration pour Urgot provenaient des méchants de Batman, qui sont souvent déjantés en termes de scénographie et de philosophie. Pourtant, quand vous examinez leur parcours, vous comprenez comment et pourquoi ils sont devenus ce qu'ils sont, et c'est le but que nous cherchions à atteindre avec Urgot. « Les personnages comme le Pingouin et le Joker sont sombres, » nous confie l'illustrateur Victor « 3rdColossus » Maury, « mais leur passé et leur scénographie en font des icônes divertissantes. »
 
Comme beaucoup des méchants de Batman, Urgot adore jouer avec ses victimes. Son espièglerie démente et son intelligence acérée lui font dépasser le simple état de brute. Pendant un temps, Urgot était aussi très théâtral dans le jeu. Sa provocation était un monologue d'une minute qui ne s'interrompait que s'il était attaqué, mais cela a mal vieilli. Son ultime était peut-être encore plus cabotin, il sortait un orgue et jouait un air très agréable et vous assénait un monologue tout en vous précipitant vers votre perte.
 
Malheureusement, il n'a jamais vu le jour, car la durée de son ultime a été trop raccourcie durant le développement.
 
 
Le dessin original qui a inspiré l'ultime d'Urgot.
 
Six jambes ou rien
 
La raison pour laquelle Urgot avait à l'origine des jambes mécaniques vient du fait qu'il a été coupé en deux par Garen et avait besoin, au sens littéral, d'un nouveau bas du corps. L'Urgot mis à jour a quitté Noxus en une seule pièce et n'avait plus besoin de ces jambes, mais Urgot avec des jambes humaines, ce n'était plus du tout Urgot. « Je me souviens que nous nous sommes dit : 'Ce serait super si nous pouvions trouver un moyen d'utiliser ces jambes dans le jeu', » raconte David « RiotRepertoir » Capurro, game designer.
 
Et c'est arrivé. « J'étais en réunion et je pensais à Urgot, », raconte RiotRepertoir, « en imaginant : 'Et si chacune des jambes avait son propre délai de récupération et qu'elles pouvaient écraser les gens ?' » Mais avec seulement quatre jambes, chaque quadrant qu'Urgot pouvait écraser était trop étendu et semblait peu naturel. En fait, au lieu de quatre jambes, il lui en fallait six.
 
« Aussi fou que cela puisse paraître, c'est cette idée qui a défini le personnage pour la suite, » ajoute 3rdColossus.
 
 
L'écrabouillage ne dura pas longtemps et fut remplacé par des genoux lance-flammes, le prédécesseur des rotules canon. « Au fait, je n'arrivais pas à croire que tant de gens se s'enthousiasment pour ça, » affirme RiotRepertoir. « Je disais : 'Vraiment ? Vous parlez de rotules canon et vous dites que c'est formidable, et moi j'étais... hein ?' En fait, j'étais excité par cette idée et un peu soulagé que les joueurs semblent aussi l'aimer. »
 
Mi-homme, mi-machine, 100 % sexy
 
Les six jambes d'Urgot ont constitué une avancée majeure dans le développement, mais ça ne veut pas dire qu'elles ont été faciles à concevoir. « Je travaille depuis six ans sur les champions, » nous annonce Larry « The Bravo Ray » Ray (Art Lead), « et les jambes d'Urgot doivent être la chose la plus difficile sur laquelle j'ai travaillé. » Quelle que soit la partie mécanique utilisée par Urgot en jeu, il fallait que cela ait un sens. Impossible d'ajouter des bouts de métal au hasard, sans qu'ils ne l'aident à se déplacer, à se pencher ou à semer le chaos. De plus, toutes ses parties améliorées devaient être possibles à trouver dans les tréfonds de Zaun. Donc aucun laser, ou lance-flammes ou autres fioritures.
 
« Larry venait et disait : 'Ok, aujourd'hui j'ai créé cette partie de la machine,' » nous raconte RiotRepertoir. « Il arrivait avec un nouvel ensemble de plans chaque jour. »
 
 
L'ancien corps boursouflé et déformé d'Urgot, couplé à son idée fixe de violence, le rendait vraiment inhumain, raison pour laquelle il était aussi difficile de s'identifier à lui. Un des buts du nouveau design d'Urgot était de laisser entrevoir son humanité, notamment son visage expressif avec cette lueur d'intelligence... Sa peau est peut-être d'une pâleur maladive, ses chairs pourrissant là où elles rencontrent le métal, et il a beau être à moitié mécanique, il reste distinctement humain.
 
Et quand vous le regardez dans les yeux alors qu'il vous démembre lentement, vous réalisez que ce n'est pas un monstre poussé par une soif de sang. C'est un visionnaire posé, résolu et sans pitié.
 
 
Sélection complète Pentakill dans la boutique
Présentation de runes : Branche inspiration
 

Participant à cette conversation

Comments (4)

  1. jz

perso j'suis vraiment pas fan d'urgot :s que ce sois dans le lore ou ingame

 
  1. f

« Au fait, je n'arrivais pas à croire que tant de gens se s'enthousiasment pour ça, »

faut corriger '-'

 
  1. Lux, Gardienne des Etoiles

Super Rito !
Maintenant donnez lui un skin !

 
  1. Rumble

Dommage, j'aurai bien voulu voir sa tête quand il était entièrement humain, comme avec Sion. Mais bon... une autre fois je pense.

 
There are no comments posted here yet

Ajouter vos commentaires

Posting comment as a guest.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location
   facebook   youtube   rss   

Articles de fond

Mais qu'est-il donc arrivé aux tireurs pendant la présaison pour qu'ils deviennent le rôle considéré comme le moins efficace ? Les causes viennent-elles vraiment de cette présaison ? Enquête...  ...
Après l'affaire de Singed support, celle de Nunu a fait surface, et au-delà des similarités entre ces affaires, elles montrent les limites d'une gestion communautaire...   ...