Championnats du monde : Analyse, pronostics, et informations

1e67fd87bf8a6725bececb851f5cc0c8_56db518d140c6f2d382ebb84740f8bc1

Le tirage au sort des phases de playin et de groupe a été fait, et on connait désormais l'intégralité des groupes des playins, et une partie de ceux de la phase de groupe, en attendant la fin des qualifications en playins. Petit coup d'oeil.

Playins

Phase de groupe

Playins : Peut-on voir des surprises ?

La phase de playins présente rarement des surprises dans ses résultats, et ce sont généralement les régions majeures qui se qualifient pour la suite. On peut cependant citer dans les années précédentes le cas de C9 qui a lutté pour se qualifier contre l'équipe Russe de Gambit (3-2) en 2018, ou l'équipe de Hong Kong Attitude (LMS) qui s'était faite éliminer par Fnatic en 2017 après n'avoir décroché que la 2ème place dans leur groupe, en perdant un tiebreaker contre Fenerbahce eSport (Turquie).

Cette année, pourrait-on voir des exceptions ? Difficile à dire, mais si exception il y a, on l'attends surtout sur Hong Kong Attitude, qualifiée une nouvelle fois, et qui devra se mesurer à Lowkey eSport, le 2ème seed des VCS. Beaucoup y voient d'ailleurs l'occasion de déterminer si les LMS peuvent toujours battre sans problèmes les VCS. C'est aussi une occasion de voir le niveau de la région contre MEGA, représentant l'Asie du sud-est, avec qui les LMS fusionneront l'an prochain (On en reparle plus tard dans l'article). On peut aussi l'attendre côté NA avec Clutch Gaming, qui, si elle ne devrait pas être inquiétée en temps normal par des équipes de régions mineures, se retrouve cependant avec Unicorn of Loves (Russie) dans son groupe. La Russie a été en mesure de montrer de bonnes choses lors des playins du MSI. Suffisant pour arracher la première place à un 3ème seed NA ? Pas sûr, mais l'équipe a en tout cas plus de potentiel que face à un 3ème seed comme Splyce (LEC) ou Damwon (LCK).

En dehors de ces deux détails, vous n'avez pas besoin de savoir grand-chose sur cette phase de playins, ni même de la suivre, à moins d'être un passionné, ou un supporter d'une équipe s'y trouvant. Mais il ne devrait pas y avoir trop de surprises, comme chaque année.

Phase de groupe : Group of life vs Group of death

La phase de groupe montre juste avec le tirage initial (Les équipes issues des playins étant tirées une fois qualifiées) de sacrés groupes.

Groupe C

Le groupe C est certainement le plus tendu, regroupant Fnatic, RNG, et SKT. L'équipe européenne aura fort à faire face à ces deux équipes de renom, mais se trouve néanmoins plus en position de les battre qu'elle ne l'a jamais été. RNG n'est pas dans une grande forme, et sort de playoffs où l'équipe n'a eu que Fpx en adversaire difficile, face auquel ils ont d'ailleurs perdu 3-1 en finale. SKT de son côté, bien que solide adversaire, qui a fait ses preuves au MSI en donnant beaucoup de fil à retordre à G2, traverse une année où le succès n'a pas toujours été au rendez-vous en saison régulière. L'équipe s'est montrée beaucoup plus convaincante en playoffs, mais la phase de groupe se déroulant en BO1, l'équipe devra se montrer prudente face à la créativité des européens cette année. Reste que le groupe promet d'être intéressant grâce à ces 3 là. Et en admettant que toutes les régions majeures se qualifient à l'issue des playins, c'est Cluth Gaming qui se retrouveraient en 4ème concurrent (Groupe A/D inaccessible puisqu'il y a déjà une équipe NA, et groupe B inaccessible parce que Splyce et Damwon ne peuvent aller que dans le groupe B ou D). Autant dire que la tâche ne sera pas simple pour eux.

Groupe A

Avec G2 et Griffin, mais aussi C9 qui n'a pas manqué une seule qualification pour les 1/4 de finale depuis 2015, le groupe A est le deuxième group of death. G2 a fait une excellente année en remportant le spring split, le summer split, et le MSI, et aura à coeur de terminer l'année en soulevant la coupe des championnats du monde, et d'achever un grand schlem, chose que RNG n'avait pas réussi à faire l'an dernier. G2 serait ainsi la première équipe à réussir cette prouesse. Griffin de son côté, espère frapper fort pour sa première fois aux championnats du monde, après 2 années à les avoir manqués de peu. C9 pour finir, habitué à être le 3ème seed, et à passer en 1/4 de finale à chaque fois, se retrouve cette fois 2ème seed, et reste un bon concurrent, ayant déjà eu droit à des équipes jugées comme favorites par le passé en phase de groupe (EDG/SKT en 2017, RNG/Gen G en 2018). L'équipe qui se retrouverait dans ce groupe en cas de victoire des régions majeures en playins serait Hong Kong Attitude, et son impact risque d'être très limité.

Groupe D

L'équipe de Team Liquid semble avoir bénéficié d'un tirage pas trop difficile. AHQ d'un côté, 2ème seed LMS, et Invictus Gaming, 3ème seed chinois, vaincu par Team Liquid quelques mois plus tôt en demi finale du MSI, et n'étant pas dans une bonne période. Seulement voilà, aucun 1er seed NA n'a réussi à sortir des groupes depuis longtemps, et ça même avec des "group of life" comme TSM en 2017, sorti par le 1er seed LMS, 2ème seed européen, et 3ème seed chinois. La confiance reste donc timide chez les fans, d'autant que le 4ème participant sera soit Splyce, à portée de Team Liquid a priori, soit Damwon Gaming, 3ème seed coréen, qui pourrait changer la donne en cas de regain de forme d'Invictus Gaming. AHQ ne devrait a priori pas être une menace... Mais on a vu Team Liquid perdre contre un Flash Wolves au plus bas de sa forme, qui n'est d'ailleurs pas aux championnats du monde, lors des phases de groupe du MSI. La timidité dans la confiance ne semble donc pas déraisonnée, d'autant qu'Invictus Gaming semble avoir perdu ces demi-finales du fait d'un violent excès de confiance, et d'un irrespect envers Team Liquid (Ce qui compte malgré tout dans le résultat d'un match !). L'équipe pourrait se montrer plus prudente et ne pas vouloir reproduire la même erreur.

Groupe B

Certainement le groupe le plus simple, qui est livré à Funplus Phoenix, le 1er seed chinois. Si GAM Esport et J Team sont les premiers seed de leurs régions respectives (VCS et LMS), il s'agit de régions ne suscitant pas énormément d'inquiétudes pour des équipes chinoises, coréennes, ou européennes (Sauf si c'est le Vietnam contre G2). Qui plus est, le 4ème participant pourrait être Damwon Gaming, mais aussi Splyce. Dans le cas de Splyce, 3ème seed Européen, J Team comme GAM pourrait avoir une chance d'accéder aux 1/4 de finale si l'équipe ne se montre pas au niveau ou pas en forme. Dans le cas de Damwon en revanche, l'équipe pourrait se montrer en meilleure position pour se qualifier en 1/4 de finale que dans le groupe D où elle pourrait aussi atterrir. Cela devrait être aussi un bon moyen de comparaison entre LMS et VCS, leur 1er seed respectif étant dans le même groupe.


Attention tout de même. Si on voit rarement des surprises en playins, il n'est pas rare d'en voir en phase de groupes. L'an dernier, les mauvaises performances de Gen G, et dans une moindre mesure l'échec de la qualification de Flash Wolves après des performances correctes au MSI et face à un G2 pas dans sa meilleure période, ont surpris. L'année précédente, l'élimination de TSM par Misfits, d'Immortals/Gigabyte Marines par Fnatic au terme d'un tiebreak épique, d'EDG pour C9, ont fait du bruit. Et on en trouve comme ça chaque année, et cela même quand des équipes semblent solides, et prêtes à en découdre pour le titre.

Plutôt donc que de s'imaginer quels sont les favoris, peut-on plutôt imaginer des surprises ? Griffin pourrait-elle décevoir du fait de leur expérience internationale limitée aux rifts rivals de cette année ? G2 pourrait-elle s'effondrer dans une phase de groupe ? Funplus pourrait-elle se sentir trop en confiance face à des ligues jugées comme nettement inférieures ? Team Liquid pourrait-elle miser sur ses lauriers face à Invictus et se laisser à nouveau surprendre par les LMS ? FNC/SKT/RNG pourraient-elles ne voir qu'eux dans le groupe et en oublier le 4ème participant au point que ce dernier ne leur rafle la mise ? C'est ce qu'on verra bientôt !

La suite : Fusion des LMS avec les LST

Grand fan des LMS que je suis (Et bien seul dans le paysage pour le coup), ce fut une dure nouvelle d'apprendre que la ligue sera fusionnée l'an prochain avec les LST (Asie du sud-est). Et alors me direz-vous ? Il faut dire qu'effectivement, les LMS n'intéressent pas grand-monde, d'autant qu'ils ne sont plus depuis un moment une menace sur la scène internationale dès lors que les choses sérieuses commencent. Mais, la nouvelle a son importance. L'an dernier, les régions LAS (Amérique Latine du Sud) et LAN (Amérique Latine du Nord) ont fusionné. Cela a apporté des changements visibles aujourd'hui sur le tournoi, avec l'obtention d'un 2ème seed pour les VCS en playins. Et avec cette fusion, la région se retrouverait avec 2 places en groupes, et 2 places en playins. Ce qui signifie que Riot va devoir effectuer des changements. La place de playins en trop ne restera probablement pas à la région, dans la mesure où chaque région n'y est représentée qu'une seule fois actuellement. Quant aux 2 places en groupes, il est possible que la région n'en conserve qu'une seule, du fait de ses performances peu convaincantes pour une région majeure. Mais où iraient ces places ?

On peut envisager une hypothèse. Une place en groupes de la région pourrait se retrouver dans la région mineure aux meilleures performances du MSI (Russie cette année avec Vega Squadron ayant réussi à passer la phase de groupe des playins), et la place de playins pourrait aller à la région disposant de 3 places en groupes, lui permettant d'envoyer une 4ème équipe, ce qui ne changerait pas la règle d'une équipe par région en playin, et donnerait un avantage supplémentaire à être la région dominante. LMS et VCS seraient alors des régions "semi-majeures" avec une place en groupes, et une place en playins.

Mais cette solution présente des problèmes. En considérant par exemple qu'une équipe chinoise serait tête de groupe en playins et se qualifierait cette année, elle ne pourrait aller que dans le groupe A, les 3 autres disposant déjà d'une équipe chinoise. Pas sûr donc que Riot puisse gérer cette fusion sans effectuer de changements sur le format des championnats du monde.

Pour le reste, la fusion des deux régions devrait aboutir à une domination de toutes les équipes des LMS, vu le niveau de la meilleure équipe qu'est MEGA en Asie du Sud Est. Il est possible cependant que cette fusion s'avère positive pour les LMS, la ligue étant gérée (De manière catastrophique) par Garena. Riot pourrait ainsi peut-être reprendre la main dessus, développer des partenariats et des sponsors, et permettre enfin aux équipes de ne pas voir les quelques talents qu'elle produit être siphonnés par la Chine (Karsa, SwordArt, Maple) ou par la Corée (Moojin), dans la mesure où certains joueurs gagnent plus que l'intégralité du roster de la meilleure équipe en LMS.

Concours de pronostics

Le concours de pronostics débutera à partir de la phase de groupes. Vous pourrez miser sur les résultats, mais pas sur le classement (Le site ne peut pas le gérer techniquement). Pour miser sur le classement, vous aurez de toute façon les pickem. Je vous épargne la phase de playins, composées d'équipes peu connues, et qui n'intéressera que peu de monde ici (Déjà que l'eSport est loin d'intéresser tout le monde). Vous aurez plus de détails dès que les playins seront terminés.

Ce concours sera au passage peut-être le premier où nous aurons l'aide de Riot... En espérant que j'ai une réponse sur le sujet. C'est pas forcément gagné, vous avez dû le voir, je n'ai toujours pas posté les réponses aux questions qu'on a envoyé à Riot, parce que je ne les ai toujours pas reçues, malgré des relances et une approbation préalable :(


Maintenant, il est temps de me dire en commentaires la ou les équipes qui auront votre soutien cette année !

Mise à jour de CT : chiffres et avenir
Mise à jour sur le PBE (24/09)
 
You must login to post a comment.
People in conversation:
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.
  • This commment is unpublished.
    Monsieur · 25 days ago
    G2 for the win. Mes potes disent que je suis un fan boy mais j'assume... Ils m'ont fait tellement rire au cœur de la saison avec leurs innovations que je ne peux que les supporter. Pas assez de temps pour m'intéresser à d'autres scènes que la LEC. On verra donc si on peut enfin remporter de nouveau la coupe après Fnatic en S1
    • This commment is unpublished.
      Pix
      • Super-Tipeur
      · 25 days ago
      J'enterrerai pas Fnatic non plus même si G2 me semble plus fort, on a pu voir qu'ils se sont rendus coup pour coup cette saison.
      D'ailleurs je pense que cette rivalité a fait du bien aux deux équipes.
      • This commment is unpublished.
        Monsieur · 24 days ago
        Exactement : c'est cette rivalité qui pousse le niveau de l'Europe là où elle est actuellement. J'aimerais beaucoup que Fnatic nous sortent un beau score à ces world's.
  • This commment is unpublished.
    Pix
    • Super-Tipeur
    · 25 days ago
    "Splyce et Damwon ne peuvent aller dans le groupe B ou D"
    j'aurais plutôt dit "ne peuvent aller QUE dans le groupe" non ?

    Toi qui suit la LMS, il s'est passé quoi avec Flash Wolves pour qu'ils s'écroulent à ce point ?

    Purée Fnatic va devoir sortir les tripes, enfin ils arrivent toujours à s'en sortir in extremis en général.
    G2 j'ai moins d’inquiétude ils ont l'air d'avoir cette expérience internationale qui leur a tant manqué jusque là (enfin ils sont aussi capable de troller contre le seed 4...).
    Quant à Splyce, j'ai du mal à évaluer, ça dépendra surement de leur groupe.
    • This commment is unpublished.
      Philidia
      • Administrateur du site
      · 25 days ago
      En effet ! J'ai corrigé ça, merci Pix
      Eh bien, pour Flash Wolves, ça vient partiellement de l'après worlds 2018 où ils ont perdu 3 joueurs (Maple, Moojin, et SwordArt). Je compte pas Karsa parce qu'il était déjà parti depuis un moment et que Flash Wolves se démerdait bien sans lui. Le départ de ces joueurs a été compensé par Bugi, Rather, et ShiauC. Rather est une très bonne compensation à Maple, il était très fort chez Griffin, et il s'est souvent avéré déterminant lors du spring split, mais ça restait un prêt, et il n'était pas à Flash Wolves pour autant. ShiauC n'aurait jamais pu compenser un support que je considère encore aujourd'hui comme le meilleur du monde qu'était SwordArt, mais c'est pas un mauvais joueur. Par contre, Bugi fut une sacrée régression par rapport à Karsa et Moojin. Malgré ça, Flash Wolves a réussi à s'en tirer de justesse au Spring Split en se qualifiant pour le MSI. Ironiquement, ce n'est pas en finale contre MAD Team qu'ils ont le plus galéré mais en demi contre AHQ, qui a beaucoup repris de sa superbe. J Team de son côté s'en était pas trop mal tiré contre AHQ mais n'avait pas eu le dessus.

      Au MSI, c'est surtout Betty qui a brillé. Rien de surprenant, c'est un vétéran, un bon ADC de base, et à part Hanabi, le reste était inexpérimenté à l'international. Et Hanabi ressemble à Soaz pour moi. C'est un pilier qui peut encaisser des matchs difficiles, mais qui ne peut pas carry. Et en toute logique, même si Flash Wolves restait largement au dessus des wildcards et des VCS, qu'ils ont battu sans soucis, ils n'ont pas pu reproduire l'exploit de l'an dernier, ni même se qualifier bien qu'ils aient fait la moitié du travail en battant TL. Le manque d'expérience s'est énormément ressenti contre G2 et Invictus. Flash Wolves a eu à deux reprises des occasions de gagner contre eux, mais a reproduis deux fois la même erreur sur le Nashor, hésitant à commit dessus ou à fight, et s'est retrouvé comme une team de soloQ entre les deux, à se faire tous tuer, et à perdre en plus le baron dans l'histoire.

      Après le MSI, Flash Wolves n'a pas su rebondir. Il y a eu des problèmes de coaching, des problèmes avec la jungle, et Flash Wolves a pioché dans son équipe académie, mais le niveau LMS est faible, alors le niveau académique... Voilà quoi x)
      Ils ont essayé de remplacer Bugi par Enso et Hanabi par Bush, puis de placer Hanabi au mid et Bush au top, ils ont changé le coach, mais rien n'y a fait. Betty a sorti des énormes parties, mais ça n'a pas suffit, et l'équipe ne s'est pas qualifiée pour les worlds.

      Finalement on peut résumer le tout à des problèmes de staffing, de prise de décision, et sûrement d'entraînement, intrinsèquement lié au coaching. Est-ce que l'équipe s'en relèvera ? Elle a un certain renom en LMS, et la fusion avec les LST permettra peut être de meilleurs financement, auquel cas oui. Mais j'ai peur que Betty ne parte vers la Chine. Hanabi n'a pas le niveau à mon sens pour intéresser une équipe là bas, mais Betty en revanche, pourrait.
  • This commment is unpublished.
    Philidia
    • Administrateur du site
    · 25 days ago
    Et du coup de mon côté je soutiendrai les équipes LMS. Je supporte une équipe par région majeure (Vitality, CLG, Afreeca, Flash Wolves, JDG) et aucune ne s'est qualifiée cette année donc... Bah je soutiens une ligue qui à mes yeux mériterait de bien meilleurs résultats :p
  • This commment is unpublished.
    CandySona · 24 days ago
    CLOUD 9 CLOUD 9 CLOUD 9 FTW ! LET'S GO LES BOYYYYYZ ! <3.

    J'espère que cette année, ils vont à nouveau nous régaler ! J'aime tellement cette équipe et ce qu'ils dégagent quand ils jouent :')
  • This commment is unpublished.
    Eazhnaell
    • Tipeur
    · 24 days ago
    UOL UOL UOL UOL \o/

    Un fois qu'ils seront éliminés, je pourrait profiter de mes worlds d'un point de vue non partisan, avec comme seul objectif : le bonheur du beau jeu et du story telling !
   facebook   youtube   rss   logo twitter   

Derniers articles

L'URF revient pour d'une expérience exclusive à l'occasion du 10e anniversaire de League of Legends....
​Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant de nouveaux écrans de chargement
Ça prendrait une éternité de vous remercier tous, vous qui nous avez aidé à faire de League of Legends ce qu'il est aujourd'hui, mais nous avons préparé quelques petites choses pour fêter l'événement ...
Ne manquez pas le récapitulatif des changements de gameplay de cette présaison !
Thèmes abordés : Les annonces des dix ans du jeu !

eSports - Matchs récents et à venir