Les problèmes serveurs en Europe

Les problèmes serveurs en Europe
 
En général quand ça lag, les joueurs ne sont pas contents. C'est très valable en Europe, où la communauté se sent délaissée par Riot au motif qu'elle ne représente pas la maison mère (Amérique du nord), et qu'elle n'a pas le niveau professionnel de la Corée. Mais est-ce vraiment vrai ? Que se cache-t-il derrière la gestion du pôle EU et de ses serveurs ?
 
 
 
Ajoutez des serveurs, et tout ira mieux !
 
Cette idée a la vie dure, mais n'est pas forcément vraie pour autant. Parfois c'est effectivement la solution. Vous constatez que vos serveurs sont ralentis, et que c'est parce qu'ils ont trop de traitement à effectuer. La solution peut alors effectivement être d'en rajouter, mais c'est rarement ce qui cause des soucis au niveau des serveurs.
 
En fait, parfois cette phrase équivaudrait à dire "Mettez un meilleur processeur sur mon pc sans carte graphique, et je pourrais jouer à Battlefield 4 en ultra !". Bien qu'un processeur joue un rôle important dans les jeux vidéos, c'est plutôt de la carte graphique qu'il faut s'inquiéter dans ce cas de figure.
 
Alors où est le problème ?
 
 
La bande passante, la phobie de beaucoup d'hébergeurs
 
Free et Youtube, ça ne vous dit rien ? Les files d'attente sur les serveurs aussi ? C'est un des problèmes majeurs d'aujourd'hui. On a entendu des rumeurs comme quoi les FAI souhaitaient faire des forfaits limités à - par exemple - 200GO de données par mois, et selon le volume de données que vous vouliez, il fallait payer plus ou moins. Il y avait également des offres qui faisaient état d'un accès à un bouquet de sites, empêchant l'accès à d'autres (Et étrangement, Youtube était une option mise en avant). Les forfaits data à 20€~ limités à 3go de données sont une illustration parfaite de ce genre de situations. Certains usagers utilisent énormément internet, sa démocratisation a engendré un trafic qui ne fait qu'augmenter aujourd'hui. Alors pourquoi ne pas poser des infrastructures plus rapides ? Eh bien, cela a un coût, et la question est de savoir qui va le payer. Faire payer les utilisateurs ferait monter le prix de l'abonnement, et ce ne sont pas ceux qui hébergent les sites consommateurs qui sont prêts à payer, comme on peut le voir dans le bras de fer entre Free et Google avec le bridage de Youtube, qui n'en finit pas de générer de la frustration aux heures de pointes.
 
Alors qu'est ce qui gêne sur League of Legends ? Eh bien, la bande passante est une source de problème (Mais pas la seule, on va voir plus loin d'autres causes). La puissance des serveurs et leur espace de stockage est rarement le problème dans les grandes entreprises. Le problème aura plus tendance à être la bande passante. D'ailleurs, le mode replay qui est une des choses très attendue par les joueurs, souffre de ce problème. En fait c'est justement parce que Riot craint des problèmes de bande passante que les replays ne sont pas automatiquement téléchargés, et qu'il faut les visionner pour qu'ils le soient. Et ce n'est pas la première fois qu'on voit cette problématique. Pages de runes supplémentaires, page de maîtrises, etc... Toutes ces choses utilisent la bande passante et nécessitent une attention permanente. Le gros problème étant que les utilisations de bande passantes sont moins facilement anticipables, et surtout, il est bien plus facile d'améliorer du matériel, ou d'ajouter de l'espace disque, que d'améliorer votre bande passante.
 
 
Qu'est ce qui fait planter un serveur ?
 
En général, les plantages ont deux sources, techniques, et applicatifs. Un problème technique est quelque chose comme un serveur qui ne répond pas, qui a un composant défectueux. En clair, ce n'est pas quelque chose qui est issu des applications que vous avez mis sur le serveur. Un problème applicatif peut venir de mauvaises configuration (Deux serveurs qui n'arrivent pas à communiquer parce qu'ils ne se comprennent pas), d'un bug suite à une mise à jour, etc...
 
On a eu les deux sur League of Legends. Pour les applicatifs, je ne vous fais pas un dessin, les "patch day no play", on entend ça partout. Quant aux problèmes techniques, on en avait tous les jours avant la séparation des plateformes, on en voit encore de temps en temps certaines soirées, où il faut redémarrer les serveurs.
 
 
En attendant, ça ne dit pas pourquoi les problèmes se produisent...
 
On a parlé des sources, mais pas de ce qui les fait apparaître. On va prendre des exemples. Le dernier problème technique en date dont je me souvienne vient du FAI de Riot Games, qui gère l'accès à internet des infrastructures. Ce dernier souffrait de saturation, et la bande passante n'était plus suffisante pour que tout le monde puisse jouer dans de bonnes conditions. La cause du problème n'est pas directement imputable à Riot Games, mais vu l'évolution du jeu en Europe, la seule chose qui m'intrigue est que ce ne soit qu'au moment où la saturation se produit que le FAI en question se rende compte du traffic.
 
Pour le dernier problème applicatif, nous en sommes les victimes à l'heure actuelle, ce sont des problèmes de messagerie. Et c'est ce qui pose le plus souvent des problèmes, le coté applicatif. Ne vous y trompez pas, les problèmes techniques peuvent être plus fréquents que les applicatifs, mais les problèmes applicatifs sont les plus compliqués à résoudre. Pour les problèmes techniques, parfois de simples redémarrages suffisent à rétablir un service normal, et ce n'est parfois même pas visible pour l'utilisateur. Par ailleurs, c'est souvent plus facile à résoudre qu'un problème applicatif, du fait des outils de surveillance généralement présents sur les serveurs. Par contre les problèmes applicatifs nécessitent une investigation, afin de trouver ce qui ne va pas.
 
D'ailleurs pour le système de messagerie, cela prends du temps, et ce sont les joueurs qui prennent. Mais le système de chat pvp.net a toujours posé des problèmes. Il est fait avec de l'ancien code (Même si une partie a été actualisée aujourd'hui), qui était prévu pour gérer des dizaines de milliers de personnes à l'heure de sa conception. Le problème c'est que l'expansion rapide du jeu a dépassé cette capacité de gestion, ce qui cause des problèmes. Bien entendu, Riot aurait pu le mettre à jour très vite, mais lorsque votre entreprise se retrouve avec les objectifs les plus optimistes totalement dépassé, et de loin, il faut faire des choix. Et bien que la messagerie n'ait pas été le choix immédiat, ce sont des bons choix qui ont été fait, vu la popularité du jeu aujourd'hui. Le plus ironique reste que ce sont les améliorations de ce système aujourd'hui qui font qu'il a des problèmes.
 
 
Il n'y a pas des tests avant que ça soit mis à jour ?
 
Eh bien, il y en a en interne, et sur le PBE, mais cela ne couvre pas tous les cas de figures. Il y a alors deux choix. Soit vous prolongez les tests, et réduisez la fréquence des mises à jour, pour tester les cas les plus rares, soit vous lancez la mise à jour plus vite. Ni l'un ni l'autre n'est une bonne solution, il faut juste trouver l'équilibre.
 
Typiquement, un exemple très récent, c'est le problème relatif à l'épée occulte et au mejai, qui permet d'avoir des charges dessus bien plus rapidement que la normale. Je ne vais pas préciser comment faire, mais le problème est relatif à l'option de la boutique permettant d'annuler la dernière action faite. La manière de faire est franchement quelque chose qu'on ne fait pas tous les jours, même à l'échelle de millions de joueurs, et pourtant, c'est arrivé, et il a suffit d'un topic sur les forums pour que l'astuce soit diffusée partout, conduisant à la désactivation de cette fonctionnalité.
 
 
Les serveurs NA et KR favorisés ?
 
Avec tous les bugs que subit l'Europe, on pourrait franchement se dire que ces deux serveurs bénéficient d'un favoritisme. S'il est vrai que je vois depuis peu, et je précise depuis peu parce que j'ai vu très souvent des problèmes relatifs aux serveurs américains uniquement, une augmentation des problèmes sur l'Europe, je ne pense pas qu'il y ait de favoritisme. Dire que Riot ne s'inquiète pas pour l'Europe serait faux, ce qui est en revanche plus probable, c'est que ça ne soit pas géré de manière optimale. Pour la Corée, c'est différent. Ils ont eu largement plus de soucis que l'Europe, mais c'est dû à l'afflux de joueurs à l'arrivée des serveurs Coréens. Cet afflux a été tel que Riot n'a pas pu suivre au niveau des infrastructures, ce qui a provoqué des files d'attentes massives pendant plusieurs mois, et des lags serveurs.
 
Ça n'excuse pas les problèmes, bien entendu, mais je doute de l'existence d'un favoritisme pour ma part.
 
 
Le point noir de l'Europe : la communication
 
Le point que j'ai toujours jugé comme catastrophique, c'est la communication. Cela s'améliore dernièrement, mais c'est toujours difficile de trouver une info rapidement sur la cause d'un lag, et sur l'état d'avancement. Sur League of Legends, il y a 7 langues différentes en Europe. Ça ne facilite pas la tâche, mais d'un autre coté, ça manque vraiment de personnes pour relayer les informations. D'ailleurs à la suite des récents incidents, des offres d'emplois dans le management communautaire sont apparues sur le site, afin d'améliorer ce coté là. C'est une bonne chose de voir les paroles suivies d'actes réels.
 
Coté maintenance et gestion des serveurs, il y a aussi quelques offres, mais l'équipe actuelle se débrouille déjà très bien. Ils ont une bonne réactivité sur les problèmes, même s'ils se produisent trop souvent au goût des joueurs.
 
 
 
 
En conclusion ? Eh bien, j'espère vous avoir appris quelques petites choses, pendant que vous étiez dans une file d'attente, ou en train de chercher des réponses à des questions. Bien qu'il y ait des problèmes en Europe, et que c'est chiant, pensez bien que chaque plateforme a son propre contexte, et sa propre histoire, et que l'Europe est une des plateformes les plus peuplées du monde. Il y a des progrès à faire sur les endroits que j'ai cité, de sérieux progrès même, mais l'essentiel reste que ça ne vous empêche pas d'avoir du fun sur le jeu, que les serveurs restent stables, et que vous sachiez ce qu'il se passe.
 
 
Ps : Je sais que vous avez envie de jouer, mais quand ça lagge, évitez de jouer, vous avez peu de chances d'avoir de bonnes conditions de jeu, particulièrement en ranked !
Champions et skins en promo : 08/10 => 11/10
World Championship S3 : Les cosplays présents
 
You must login to post a comment.
People in conversation:
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.
  • This commment is unpublished.
    Sangygnolante · 6 years ago
    Personnellement, je comprend tout à fait que League of Legends soit un jeu victime de son succès. Ce n'est pas le jeu le plus jouer au monde pour rien !
    Par contre, ce que je ne comprend pas, c'est que lorsqu'un patch est lancé, ou qu'un redémarrage de serveur, ou autre, pousse des millions de joueurs à se reconnecter : Pourquoi ne pas réduire pendant quelques heures la capacité des serveurs ? Puis faire revenir la capacité initial peu à peu ...

    Car, à moi que je sois le seul à avoir vu ça, il m'est arrivé parfois de voir que cette reconnexion massive de joueurs crée déjà des files d'attente énorme ! Et que cette afflux massif de joueurs rime aussi avec un trafic si important, que les lags sont aussi présent qu'avant. Et ça n'arrange rien pour les joueurs. Généralement, lorsque que les serveurs se redémarre, je ne rejoue pas avant le lendemain car sinon je subis beaucoup de lag et des tentatives de reconnexion.

    Mais après c'est vrai que Riot ne peut pas faire des miracles non plus ...
  • This commment is unpublished.
    Ytawo · 6 years ago
    Ce que je comprends pas c'est que depuis tout ce temps, ils ne se soient toujours pas décidés à recoder leur jeu from scratch... Ok, c'etait prévu pour 50.000 joueurs et on est plusieurs millions, mais ils avaient (et ont toujours) le temps de faire un truc potable. Indépendemment des multiples problèmes du launcher (messagerie, bugs dans les profils des gens, etc), il y a des bugs qui ne devraient juste pas exister (genre il y a quelques mois, Yorick avait été désactivé à cause d'un bug majeur survenu suite au changement d'un autre champion, teemo il me semble).
    On sent que toutes les parties du jeu sont inextricablement mélées ensemble et que modifier d'une d'entre elle peut avoir des conséquences désastreuses sur tout le reste.
   facebook   youtube   rss   logo twitter   

Derniers articles

Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant Sett le nouveau champion, 12 nouveaux skins et le contenu cosmétique qui va avec, et de l'équilibrage !...
Pour croire en l'avenir, il faut savoir surmonter le passé. Le Royaume des mechas débarque avec cinq nouveaux pilotes le 15 janvier 2020, à 20h...
Les Âmes sœurs, Senna et Lucian, sont en tête d'affiche de la nouvelle mise à jour de TFT.
Le patchnote 9.24 est arrivé ! C'est le dernier patch "normal" de l'année !
La maintenance qui permettra la mise en place du patch 9.24 a été annoncée, et aura lieu dans la nuit de mardi à mercredi !...