Lyon Esport 2020 : La tension d'un virus ailleurs que dans un PC

IMG_9967

La Lyon Esport est pour moi une LAN incontournable. Est-ce parce qu'il n'y a que des cosplayers de LoL ? Parce que l'ambiance est sympa ? Parce que c'est une des seules conventions où je fais une demande d'accréditation et où elle est acceptée ? Ou parce que la LAN est principalement focalisée sur LoL ? Eh bien, disons que c'est le mélange de tout ça.

Cette année, en plus de LoL et Fortnite déjà présents l'an dernier, la Lyon Esport ajoute Trackmania dans sa liste de jeux. C'est une chose intéressante, mais étant focalisé sur LoL, ça ne m'a pas trop attiré. D'autant qu'il y avait un autre sujet bouillant à ce moment...

Un timing serré

Vous en mangez certainement à chaque pas sur le web depuis plus d'un mois, chaque fois que vous allumez la télé, que vous allez sur les réseaux sociaux, etc... Et même ici on est obligé d'en parler de temps à autre, alors discutons d'une grande problématique à gérer, à savoir le coronavirus du moment.

Au niveau de la partie LAN, il y a foule, les joueurs ont répondu présent.

Remettons-nous dans le contexte. Nous sommes le week-end où les premières interdictions de rassemblement ont commencées à être mises en place. Précisément, la première interdiction, visant les rassemblements de plus de 5000 personnes en milieu fermé, tombe le samedi 29 février au soir, pendant le week-end de cette Lyon Esport. On compte officiellement alors plus d'une centaine de cas, avec un foyer de contamination dans l'Oise. Je surveillais déjà de près l'évolution de la situation, m'attendant à ce qu'on ait en France une situation similaire aux autres pays passés avant nous, avec donc un confinement et des festivals annulés, ce qui signifiait l'annulation des conventions où j'allais habituellement. Et à ce jour, trois autres conventions où j'avais prévu de me rendre ont été annulées (Notamment la Japan Expo).

Une convention dans ces conditions comporte un aspect intéressant. Pendant que vous circulez dans les allées, que vous croisez des personnes, que vous prenez des photos de l'événement, vous entendez les discussions des gens. Et cet avant-goût de crise s'entend. On parle des problématiques pour les conventions à venir, des restrictions en approche, et chacun a son opinion sur comment les choses vont évoluer. Certains commencent à faire attention et à éviter les contacts rapprochés, d'autres écourtent leur passage. Et cela s'est senti sur la deuxième journée, où on a vu moins de monde.

Mais finalement, pas d'obligation de fermeture de la lan, qui sera l'une des dernières à avoir lieu avant un bon moment en France. Et suite à son passage, je n'ai pas eu de retour des personnes que je connaissais, aussi bien dans le staff que dans les visiteurs, ayant eu une contamination lors de l'événement. Une bonne chose donc.

Des cosplayers moins nombreux

Même avant le début des interdictions de rassemblements, la crise commençait à se profiler. Je ne sais pas si c'est cette dernière, ou si c'est l'absence de concours de cosplay, ou encore les conditions climatiques qui ont provoqué ça (Ou un mélange de tout !), mais les cosplayers étaient moins nombreux, beaucoup moins nombreux. Pour bien comprendre la différence, voici une comparaison avec les années précédentes :

Lyon Esport 2018
Lyon Esport 2019
Lyon Esport 2020

Une chose qui s'est ressentie sur le défilé, habituellement bien fourni en cosplayers, et qui fut cette fois très court. Mais là aussi, je ne pense pas qu'il n'y ait eu qu'un seul facteur provoquant ça. Un défilé le matin dans le monde du cosplay, c'est très compliqué, concours et défilés ont généralement lieu en début d'après-midi, ce qui permet aux cosplayers qui ont rush toute la nuit de dormir, et à d'autres de se préparer sans avoir besoin de se lever aussi tôt qu'un lundi.

Mais il y a du positif à relever ! Les cosplayers ont apprécié d'avoir beaucoup d'espace dans leur loge, et d'être plus tranquilles pour cette édition. D'autant qu'il s'agit pour la Lyon Esport d'une transition sur cet aspect, et les organisateurs espèrent pouvoir faire quelque chose de mieux l'an prochain, et ainsi mettre derrière tous les problèmes des éditions précédentes. On leur souhaite d'y arriver, la crise en cours, si elle n'a pas imposé à la lan de fermer, aura certainement des conséquences sur l'année prochaine, le retour des grands rassemblements semblant être assez lointain.

Avant de passer à la partie suivante, voici quelques photos de cosplayers que j'ai pu shooter individuellement dans de bonnes conditions :

Kassadin - Hanabi No Cosplay (Facebook / Instagram / Twitter)

Taliyah de Freljord - DLC Cosplay (Facebook / Instagram / Twitter)

​Irelia à l'épée divine - Ayumie Laurie Cosplay (Facebook / Instagram)

Riven héraut de l'aube - Lady Sundae (Facebook / Instagram / Twitter)

Capitaine Miss Fortune - Ellothin Cosplay (Facebook / Instagram / Twitter)

Du côté de l'esport...

Côté esport, et en restant sur LoL, la Lyon esport continue sur un format bien rodé, accueillant un tournoi pro, un tournoi "élite", et un tournoi amateur, de sorte à permettre à tous les niveaux de jeu d'apparaître. On retrouve également la grosse ligue, dont la finale se joue le dimanche, sur scène. Une finale qui opposait le FC Hihi (Université de Normandie) aux No Gank Top (Université Aix-Marseille), qui se terminera sur un 3-1 en faveur des No Gank Top, qui, sans écraser leur adversaire, ont bien dicté le ton des parties.

Du côté du tournoi pro, pas trop de surprise, LDLC a dominé le tournoi !

Côté tournoi élite, les choses se sont avérées plus serrées, Solary tenant bien tête aux Gamers Origins. Ce sont cependant ces derniers qui s'imposeront et remporteront le tournoi élite !

Les matchs étaient agréables à regarder. Il n'y a pas eu de soucis techniques à ma connaissance cette année, ce qui a permis à la Lyon Esport de bien suivre son planning. Une bonne chose à noter, d'autant que ce n'était pas gagné d'avance, les serveurs EUW étant à ce moment souvent embourbés dans diverses problématiques, sans aucun rapport avec Clash, bien entendu.

Le public devant la grande scène lors de la finale de la grosse ligue

Côté public, j'ai noté une légère baisse. Moins grande que ce à quoi je m'attendais du fait de l'interdiction des rassemblements et des craintes de certains. Il restait certes de la place, mais c'était très loin d'être vide. Soulagement de ce côté donc.

Conclusion

La Lyon Esport continue d'utiliser une recette qui marche pour ce qui est de League of Legends. Je ne sais pas comment ça se passe pour les autres jeux que je ne surveille pas, donc je ne me prononcerai pas dessus, mais la partie LoL semble bien marcher. Cette année, la lan a également eu une certaine chance de pouvoir se dérouler avant que les restrictions ne deviennent trop importantes. Un peu plus tard, et la donne aurait été différente, avec toutes les conséquences qu'on connait pour celles qui sont tombées en plein confinement. La casse a donc sûrement été limitée de ce côté.

On peut continuer à s'interroger cependant sur la place du cosplay dans la Lyon Esport, et dans les lans en général. Si les conventions à base de culture geek/japonaise/etc... Ont tendance à être plus propice à leur accueil, les lans doivent-elles s'engager sur un terrain qu'elles ne connaissent pas toujours, travailler pour offrir une bonne expérience aux cosplayers, ou simplement se concentrer sur ce qui a toujours été le cœur de leur activité, à savoir les tournois ? La question n'a probablement pas de réponse, chaque lan pouvant choisir la manière de faire. Néanmoins, lorsque les cosplayers sont présents sans qu'on leur ait proposé quoi que ce soit, cela reste une question à se poser !

Mise à jour sur le PBE (01/05)
Demandez à Riot : encore un skin de Lux ? - League...
 
You must login to post a comment.
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://loltracker.com/

   facebook   Discord2   rss   logo twitter   

Derniers articles

Cacher les skins en jeu, animation de marche de Blitzcrank Lancier, Lee Sin dragon des tempêtes & plus....
Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant de l'équilibrage
Application dans Teamfight Tactics : Jugement des leçons retenues de l'ensemble précédent....
Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant principalement de l'équilibrage...
Thèmes abordés : Projets concernant le gameplay, file classée, artwork des skins Damwon (Champions du monde 2020), et bien plus !...