Aperçu du champion : Senna

senna-lol-art-lol-uhdpaper.com-hd-3.1162
...

Senna – Nexus

Elle est bien plus que la défunte épouse d'un gars.

Senna est une femme compliquée. Elle a été maudite par la Brume noire dès son enfance, formée par le père de celui dont elle allait tomber amoureuse, tuée par un vilain fantôme vert, puis emprisonnée dans sa lanterne pendant 6 ans. Et ensuite ? Elle se retrouve dans un ranch avec une clôture blanche en banlieue de Demacia, un Dogue'Maw qui apporte le journal et 2,5 enfants ?

Non, ce n'est pas suffisant pour le premier champion support et tireur de League of Legends. Il lui en faut plus. Elle veut mettre un terme à la Brume noire, se défaire de la malédiction qui la traque sans cesse, libérer toutes les âmes en souffrance dans la lanterne de Thresh, et avoir une super arme pour mener son plan à bien.

Tout a commencé par un Bougre de Flingue Géant

« L'une des raisons pour lesquelles nous aimons Xayah et Rakan, c'est parce qu'ils peuvent former un vrai couple sur la voie du bas », explique August « August » Browning, designer senior. « Nous voulions que Senna soit un support afin de pouvoir être en duo avec Lucian, mais nous savions également qu'elle aurait une arme à feu, car c'était le cas avant qu'elle ne soit emprisonnée. Le jeu ne comptait aucun tireur support, alors c'était une nouvelle piste à explorer. »

Dans League of Legends, on trouve une mitrailleuse Gatling, un minigun, un fusil à pompe (avec un cigare), un Kog'Maw mitrailleur, deux armes de poing, deux fusils, deux lance-roquettes, trois pistolets et six rotules canon. Pourtant, il manquait bien une chose : un BFG.

L'énorme canon en pierre-relique de Senna était l'un des éléments directeurs de sa conception qui a influencé aussi bien les illustrations conceptuelles que son gameplay. Dans l'une des premières versions, chaque fois que Senna lançait un sort, elle utilisait le recul du canon pour se propulser vers un nouvel endroit. Cependant, cela faisait d'elle davantage un mage qu'un tireur, alors August a commencé à développer une version où elle maniait deux pistolets, comme son mari.

« Alors que je travaillais là-dessus, l'équipe artistique a commencé à dessiner des gros flingues », explique August. « Et c'était tellement cool que j'ai complètement abandonné l'idée des pistolets pour en revenir au BFG. »

Tandis qu'August planchait sur le gameplay, l'équipe a organisé un « Senna-dôme », dirigé par Justin « Riot Earp » Albers, artiste conceptuel, lors duquel tous les artistes intéressés par Senna pouvaient les dessiner, elle et son arme.

« Nous devions imaginer à quoi ressemblerait un canon un peu fantastique », indique Riot Earp. « L'un des artistes a eu l'idée d'une arme créée à partir de plusieurs armes de Sentinelles fusionnées et combinées entre elles. Cette idée nous a bien plu, et après quelques travaux, nous nous sommes retrouvés avec un canon conçu à partir des pierres de lumière des autres Sentinelles capturées par Thresh. »

Étant donné que League of Legends n'a jamais compté d'arme que l'on pourrait classer parmi les sacrés gros morceaux, nous avons rencontré quelques soucis lors des tests en jeu. À un moment, on aurait dit que Senna portait une version 5 fois plus grande de la batte d'Ekko. Dégommer les ennemis avec un énorme canon-batte ne correspondait pas vraiment au thème du tireur support, alors nous avons dû faire preuve de créativité pour que les animations soient correctes.

L'animateur Adam « Riot Cattlegrid » Turnbull en train de poser avec le « canon » de Senna

Pour permettre aux animateurs de visualiser concrètement comment on se déplace avec une arme de cette taille, l'un des membres de l'équipe a créé une version à l'échelle de l'arme de Senna. Cela leur a permis de réaliser des animations comme frapper des ennemis avec une massue géante ou leur tirer dessus avec un BFG.

Une fois le design de l'arme terminé, l'équipe a pu se concentrer sur un autre aspect de Senna, à savoir : c'est qui cette femme, au juste ?

Sans ténèbres, pas de lumière

La dichotomie est au cœur du personnage de Senna : lumière/ténèbres, avant/après son emprisonnement, et vie/mort.

Jusque récemment, la seule représentation de Senna était celle d'une femme terrifiée enfermée dans la lanterne de Tresh, mais ce n'est pas cette personne qui allait être libérée. Après 6 années atroces passées à l'intérieur, elle ne pouvait plus être la même.

 « Tout le monde pense connaître l'histoire de Lucian et Senna », explique David « Interlocutioner » Slagle, auteur narratif senior. « Cependant, tout ce que l'on sait, c'est que Thresh a tué Senna. Au départ, c'était une femme définie par sa relation vis-à-vis de son mari et de son tortionnaire. Il fallait donc que nous trouvions ce qui la caractérise outre ces relations. »

Pour explorer plusieurs pistes, Interlocutioner a écrit des histoires pour accompagner chacun des concepts qui ont émergé du Senna-dôme. En piochant des éléments de chacune de ces histoires, l'équipe a pu isoler un dénominateur commun : Senna n'était pas seulement une femme, et surtout pas quelqu'un qui se caractérise uniquement par ses relations avec les autres. Elle était imprégnée d'un mal ancien, quelque chose de sombre. C'est ainsi qu'Interlocutioner a érigé l'un des piliers narratifs de Senna : une femme affligée d'une malédiction qui est aussi source de sa puissance.

« D'un point de vie thématique, la dualité est très importante », estime August. « C'est quelqu'un qui s'est retrouvé dans un endroit cauchemardesque, et vivre une telle épreuve laisse forcément des traces. »

Pour l'équipe, l'un des défis les plus compliqués a été de définir exactement la personnalité de Senna.

Après avoir été emprisonnée dans la lanterne de Thresh, Senna s'est rendu compte que si la Brume l'a pourchassée aussi longtemps, c'est à cause de cette étincelle de vie qu'elle possède, car c'est ce que la Brume recherche. Elle a également lié une sorte d'affinité avec les autres âmes piégées par la Brume. Même si elles sont considérées comme damnées par les êtres de l'extérieur, Senna comprend leur détresse et sait qu'elles souhaitent se libérer du joug de la Brume. À sa libération, Senna sait parfaitement que le seul moyen de mettre un terme à la Brume est d'utiliser les sombres pouvoirs qu'elle possède.

Ce genre de douleur et de souffrance peuvent être difficiles à représenter en évitant de se retrouver avec un personnage superficiel qui a juste l'air énervé ou à cran. Cependant, Senna ne souhaitait pas voir sa vie ruinée par son passé. Elle parvient toujours à s'amuser d'un rien, même si son sens de l'humour peut paraître un peu… décalé pour certains. Et même si Interlocutioner savait exactement ce qu'il voulait, il était parfois difficile d'expliquer l'humour sec et pince-sans-rire de Senna.

Senna, en voyant Hecarim : « Un dada ! … Quoi ? J'ai le droit d'aimer les chevaux, moi aussi… »

Raconter son histoire en jeu

En comprenant mieux qui est Senna et quel est son parcours, l'équipe s'est tournée vers son gameplay. Comment illustrer la personnalité de Senna au travers de ses compétences ? De quoi vont-elles avoir l'air, alors qu'elle possède des aspects situés aux antipodes ? Et comment faire fonctionner le tout dans son rôle de tireur support ?

La réponse nous est venue en pensant à ce qu'elle a vécu depuis la dernière fois que nous l'avons vue.

Pour lui offrir une sensation de progression sans qu'elle ne doive tuer des sbires, piquer des éliminations ou acheter des objets orientés tireur, l'équipe a décidé de la faire progresser en fonction du nombre d'âmes récupérées, à la manière de la compétence passive de Thresh. Mais plutôt que d'absorber les âmes, elle utilise sa malédiction pour faire entrer la Brume en elle et libérer les âmes de leur tourment (concrètement, elle obtient le buff des âmes avec des attaques de base plutôt qu'en marchant dessus). Au fur et à mesure qu'elle absorbe la Brume et l'emmagasine dans son canon, elle gagne en puissance, qu'elle libère sur ses cibles.

Mais cela n'est qu'une partie des compétences. Et le reste ?

Senna n'a rien oublié de ses années d'entraînement et de combat aux côtés de Lucian et des Sentinelles, en dépit d'un long emprisonnement dans la lanterne de Thresh. Elle garde toujours un lien avec son ancienne vie, et l'équipe voulait le représenter en jeu. C'est pour cela que Senna partage le même A que Lucian, à ceci près qu'elle ne s'appelle pas Lumière perforante, mais Ombre perforante.

Cela dit… elle est tout de même morte. Elle a passé six années sous la torture, en étant témoin des souffrances endurées par les autres âmes. Malgré tout, elle a tout de même tiré profit de la Brume, avec la capacité de pouvoir transformer ses alliés et elle-même en ombres.

L'équipe voulait montrer que même si Senna est libre, ses années passées dans la lanterne ne la quitteraient jamais vraiment, et qu'elles l'ont rendue plus forte. En combinant la puissance de sa malédiction, son entraînement de Sentinelle et son séjour dans la lanterne, Senna est capable de déchaîner une puissante vague de Brume et de lumière qui anéantit les ennemis et soigne les alliés dans son sillage.

Ce n'est qu'en employant toutes ses facettes, à la fois sa douleur et son amour, qu'elle pourra mettre fin à la Brume et sauver Runeterra. Au bout du compte, même après avoir été tuée et torturée par Thresh, c'est elle qui a gagné.

Et ils vécurent heureux… ou peut-être pas

Maintenant que Senna est libre, que va-t-il se passer ?

« Ils ne pourront peut-être pas vivre heureux. On ne peut pas dire que tout s'est très bien passé jusqu'à présent », explique Interlocutioner. « Cependant, nous voulions leur donner une chance de vivre l'amour, et pas seulement la souffrance. Senna est libre. Elle n'est plus dans le royaume des tortures éternelles. Lucian, quant à lui, retrouve sa femme. Ce n'est pas parfait, mais c'est réel. Je veux que leur amour soit réel. »

/dev : du nouveau sur Clash
Mise à jour sur le PBE (29/10)
 
You must login to post a comment.
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

   facebook   youtube   rss   logo twitter   

Derniers articles

​Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant l'artwork d'Aatrox victorieux et une mise à jour de ses ailes, et de l'équilibrage...
​Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant de nouvelles icônes d'invocateurs, et de l'équilibrage...
Thèmes abordés : Annonces officielles !
​Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant les icônes d'invocateurs récompense de fin de saison classée, l'artwork de l'édition prestige du skin de Thresh, et de l'équilibrage...
Cette semaine, nous répondons à vos questions concernant TFT mobile, Legends of Runeterra et bien d'autres encore....