LoLTracker

 

La philosophie des hotfix

Janna_0
 
On les voit fréquemment entre deux patchs, et encore plus depuis que Riot a réalisé un système facilitant leur mise en place, ce sont les hotfix. Ces micropatchs effectués pour corriger des problèmes survenant entre deux patchs qui ne peuvent pas attendre le suivant pour être résolus. Mais comment Riot choisi de les mettre en place ? Et comment ? Réponses avec Maple Nectar...
 
Faire un hotfix avant, une sacrée épreuve
 
Si aujourd'hui, concevoir et mettre en place un hotfix met entre une heure et deux heures en fonction du changement, dans le passé, c'était une toute autre histoire, bien plus consommatrice en temps. Un équilibrage via un hotfix nécessitait d'abord de faire le changement, puis d'effectuer des tests pendant plusieurs heures, ou parfois pendant une journée, et il fallait ensuite jusqu'à une journée pour l'équipe en charge des patchs pour la mettre en place sur tous les serveurs dans le monde. Ce délai nécessaire empêchait Riot de réagir aussi vite qu'ils le souhaitaient, et il y avait une plus grande part de risques dans la mesure où il n'était pas possible d'annuler simplement les changements faits sans repasser par le même procédé. Mettre en place un hotfix le vendredi était du coup impensable, sinon il aurait fallu désactiver un champion/objet pendant le weekend en cas de problème, chose que Riot préférait éviter.
 
À utiliser avec parcimonie
 
Les hotfix sont quelque chose de pratique pour résoudre certains problèmes rapidement, mais ils sont aussi dangereux. Utilisés trop souvent, ils donnent l'impression aux joueurs que les patchs et l'équilibrage est mal géré en général. Utilisés trop rarement (Alors qu'ils sont nécessaires), et les joueurs auront à supporter une mauvaise situation plus longtemps que ce qu'ils aimeraient. Lorsqu'il s'agit d'un nouveau champion, d'un nouvel objet, ou d'une refonte, Riot n'a pas vraiment de problème à les utiliser si la situation le nécessite. Cela évite aux joueurs d'attendre deux semaines pour finalement devoir ré-apprendre une partie de ce qu'ils ont commencé à apprendre, ou à ré-apprendre dans le cas d'une refonte.
 
L'exemple de Janna
 
Les changements sur Janna font partie des hotfix les plus récents. Jetons-y un oeil :
 
 
Le matin du mercredi après la mise en place du patch 7.19
 
La barre verte indique une progression du taux de victoire de Janna de 2.7% depuis le précédent patch, l'amenant à un total de 58.8% visible avec la barre rouge. Riot avait des suspicions quant aux effets du patch 7.19, et s'attendait à cette montée en puissance, puisqu'ils en ont parlé dans le patchnote et sur les forums. Cela a permis, une fois les soupçons confirmés, de réagir rapidement. Et c'est ainsi que le premier hotfix est sorti. Mais Riot a sous-estimé la vitesse à laquelle les joueurs de Janna s'adapteraient à son nouveau style de jeu plus agressif, et à quelle vitesse les joueurs comprendraient comment jouer la nouvelle Janna en laning. Il a fallu donc une deuxième réaction.
 
 
Le matin du jeudi après le premier hotfix
 
Les nombres ci-dessus montrent que le hotfix de mercredi a ramener Janna un peu en arrière, avec un taux de victoire en rouge à tous les niveaux de 56.4%, et 56.1% pour les joueurs de haut niveau. Les nombres à gauche (0.3% / 0.0%) représentent le changement de son taux de victoire par rapport au patch précédent. Notez que ce n'est pas cette donnée seule qui donne lieu aux décisions d'équilibrage. La frustration, les possibilités de contre, et les abus, sont bien pris en considération aussi, et encore plus dans le cas d'un nouveau champion, d'une refonte, etc... Pour ce qui est de Janna, Riot s'attendait à ce qu'elle revienne à un état plus équilibré après avoir observé les données ci-dessus. Ses performances étaient revenues au niveau du patch 7.18 (Et elle était déjà puissante à ce moment-là), et Riot aurait pu la laisser ainsi jusqu'au patch 7.20, dans la mesure où Riot n'aurait pas envisagé un hotfix après le patch 7.18 pour elle. C'est là où l'efficacité de ces micropatchs entre en jeu. Riot venait de travailler sur Janna, les joueurs étaient clairement en train d'essayer sa nouvelle version, mais n'étaient pas habitués à ces changements, et elle était encore plus forte que ce que Riot voulait à long terme. Plutôt que d'attendre pour corriger ce problème, chose qui était parfaitement faisable, Riot a préféré prendre la voie du hotfix, qui semblait être la bonne chose à faire, en plus d'être relativement facile à faire. Aujourd'hui, Janna a un taux de victoire de 53.8% à tous les niveaux, ce qui est bien plus proche de ce que Riot espère pour elle. D'autres changements ont été expérimentés et pourraient atterrir sur le PBE dans quelques patchs, mais pour l'heure, Riot compte la laisser ainsi, en attendant l'arrivée du nouveau système de runes, qui va de toute façon chambouler tout l'équilibrage pendant un moment. Cela ne signifie pas que ce ne sera pas fait, mais que les changements seront probablement plus modérés.
 
Janna est en tout cas un bon exemple de la philosophie des hotfix chez Riot, et de pourquoi il y en aura d'autres à l'avenir, avec la même rigueur. Ne reste qu'à améliorer la communication de ces derniers, pour que tout le monde ait déjà conscience qu'ils existent ! Et pour ça, Riot pense à utiliser le système de notifications du client, ou à un message dans la sélection des champions.
 
Mise à jour sur le PBE (05/10)
Mise à jour sur le PBE (04/10)
 

Participant à cette conversation

Comments (5)

  1. Pix

Ne reste qu'à améliorer la communication de ces derniers

Clairement, car si la plupart des gens qui consultent loltracker (par exemple ) finissent par savoir assez vite qu'un hotfix va être/a été passé, pour les autres, comment peuvent-ils le savoir ?
Les bulles d'aide ne sont même pas mises à jour il me semble.

En soi, si la communication était bien faite, les hotfix seraient intéressants. Mais le cas Janna me laisse perplexe.
Riot avait des suspicions quant aux effets du patch 7.19, et s'attendait à cette montée en puissance, puisqu'ils en ont parlé dans le patchnote et sur les forums.

Cela veut dire clairement que Riot se doutait que Janna serait trop forte, et qu'il était tout à fait possible de la rendre moins forte avant la sortie du patch, quitte à la buff en hotfix.
C'était juste une autre manière de faire.

  Dernière édition du commentaire il y a environ 2 semaines par Pix Pix
  1. Metacorpis    Pix

Cela veut dire clairement que Riot se doutait que Janna serait trop forte, et qu'il était tout à fait possible de la rendre moins forte avant la sortie du patch, quitte à la buff en hotfix.


On préfèrera un perso après refonte trop fort plutôt que pas assez, parceque dans le cas du perso trop fort, il sera beaucoup joué et donc Riot disposera de beaucoup de données afin de faire un équilibrage rapide par la suite.
Tandis qu'un perso trop faible sera peu joué, et donc ne permettra pas de collecter assez de données suffisantes pour savoir ce qui cloche.

Après le "Riot se doutait que Janna serait trop forte" clairement les prévisions de Riot sur l'équilibrage de son propre jeu, t'as plus de chance de gagner au loto que Riot avoir raison.
Je me rappelle encore du "On va nerf la portée de Lucian, et on va buff le reste de ses stats car il va être trop faible.".
Parfois, quand je ferme les yeux, je vois son dash à 2sec de cd qui cleans les ralentissements, et je dois alors changer mes draps. (D'ailleurs, à l'époque pas de hotfix )

  Dernière édition du commentaire il y a environ 2 semaines par Metacorpis Metacorpis
  1. kiwi    Pix

On préfèrera un perso après refonte trop fort plutôt que pas assez, parceque dans le cas du perso trop fort, il sera beaucoup joué et donc Riot disposera de beaucoup de données afin de faire un équilibrage rapide par la suite.
Tandis qu'un perso trop faible sera peu joué, et donc ne permettra pas de collecter assez de données suffisantes pour savoir ce qui cloche.


avec ornn il était quasi pas jouer et pourtant riot la buffer en masse...

 
  1. Pix    Pix

Tout à fait, cela ne me surprend pas c'est plutôt ce qu'ils font en général (mais pas toujours, je pensais à Ornn aussi), préférer rendre un perso trop fort que pas assez. Ils en avaient d'ailleurs déjà parlé.

Les deux méthodes ont leurs avantages et inconvénients. C'est vrai qu'il y aura plus de données à exploiter que si le perso n'est pas du tout joué (enfin jusqu'à qu'il soit permaban).
Mais je ne sais pas, sortir un changement potentiellement trop impactant quitte à vite le retirer je trouve ça un poil tête brulée (après on n'est plus à ça près tu me diras).

les prévisions de Riot sur l'équilibrage de son propre jeu, t'as plus de chance de gagner au loto que Riot avoir raison.

J'espère au moins qu'ils ont une plus haute estime que ça de leur prévision en interne.


EDIT : En y repensant, ils font genre "on se doutait que Janna serait trop forte, on avait prévu tkt" mais ils ont peut être rien vu venir. Enfin, heureusement que le hotfix est là en tout cas.

  Dernière édition du commentaire il y a environ 2 semaines par Pix Pix
  1. BlueCrimson
There are no comments posted here yet

Ajouter vos commentaires

Posting comment as a guest.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location
   facebook   youtube   rss   
 
tipeee tip btn

Derniers articles

Sortez vos agendas ! Les votes pour les All-Stars approchent !  
Deux nouveaux skins pour Blitzcrank s'apprêtent à sortir  
Un teaser est apparu sur le PBE, dévoilant une mécanique de sommeil, probablement lié au prochain champion  
Thèmes abordés : Tipeee, Zac, junglers AP, Evelynn & homeguard, et bien plus !  
Un nouvel épisode de demandez à Riot est sorti !