LCS EU : place pour les finales !

Broxah_Soaz
 
Fnatic va défendre son titre de Champion d'Europe ! Pour la quatrième année depuis le lancement des LCS (2013, 2014, 2015 et maintenant 2018) les Oranges&Noirs ont l'occasion de réaliser le doublé Spring/Summer. Ils ont à ce jour échoué qu'une seule fois (en 2014 face à Froggen et son équipe Alliance). Mais la dernière fois qu'ils s'y étaient attaqué en 2015, Origen et son jungler Amazing avaient donné des sueurs froides au roster légendaire Huni, Reignover, Febiven, Rekkles et YellowStar. Et cette année, Amazing est à nouveau de la partie, avec Schalke cette fois-ci. La structure allemande a réalisé un bon fabuleux par rapport au Spring Split et a la possibilité de se qualifier dès ce week-end pour les Worlds et affronter les meilleures équipes du monde.
Avant ça Misfits et Vitality, les deux demi-finalistes malheureux se battront dans la course aux points. Même si Misfits n'a plus aucune chance de se qualifier pour les Worlds dès ce week-end et devra passer par le tournoi régional, une victoire les mettrait en grande confiance. En face Vitality veut mettre la pression sur les allemands et garder toutes ses chances pour décrocher le billet pour la Corée le plus rapidement possible.
 
 
Demi-finales - Résultats
 
 
Schalke en finale des LCS EU ! Cette structure très connue dans le monde du football a finalement réussi à atteindre la rencontre la plus importante d'Europe : la finale du Summer Split. Pourtant il y a quelques années c'était loin d'être gagné : les allemands étaient descendus en Championship Series après un mauvais split de LCS. Présents en même temps que le PSG, l'équipe parisienne avait décidé d'abandonner son projet après l'échec de la montée, jugeant que l'esport n'était pas un investissement assez stable. Inquiets de voir les allemands faire de même avec le même échec les spécialistes ont finalement vu l'équipe grimper en LCS à la seule force de ses bras. Mais le premier split de retour dans l'élite n'a pas du tout été au niveau espéré, ne parvenant pas à atteindre la 6e place synonyme de play-offs. Mais à nouveau, la structure qui a montré à de nombreuses reprises sa capacité à rebondir a effectué un changement primordial : le départ de Pride et son remplacement par Amazing, jungler d'expérience devenu caster pendant un split. Et on peut dire que ça a clairement payé : l'équipe est beaucoup plus assurée de ses actions, n'est plus terrorisée à l'idée de dominer la partie et imposer son rythme.
Dans leur demi-finale contre Vitality Schalke a su montrer les muscles et mener la danse : même si la troisième partie est clairement allée à l'avantage des français, Nukeduck et ses coéquipiers ont globalement dominé les 3 autres, ne laissant jamais la place à Vitality de développer son jeu. Même dans la folie Schalke semblait être un cran au-dessus à l'image de ce teamfight hallucinant que Cabochard a failli retourner à lui tout seul
 
 
Skaarl a failli faire une grande surprise à Schalke
 
Dans l'autre demi-finale, Fnatic et Misfits se sont affrontés dans ce qui ressemblait fortement à un remake de 2017 : Fnatic favoris, premier du split, Misfits vainqueur en quart de finale tranquillement et avec l'envie de retirer à Fnatic la possibilité de jouer le titre. Même Rekkles était aligné dès la première partie.
Et même si Fnatic a bien commencé cette série avec une victoire lors du premier match, les deux matchs qui ont suivi n'ont pas du tout être du goût de ses supporters. Forçant les teamfights en continu malgré sa composition scaling (Sion, Corki, Tristana), Fnatic a donné le match de l'égalisation à Misfits. Et lors de la deuxième rencontre les coéquipiers d'Hans Sama avaient le match entre leur main : Caps, convaincu que son pick Vayne mid allait fonctionner, jouait à nouveau trop agressif sans raison et laissait ses adversaires prendre avantage de sa faiblesse en début de match. Mais tout a basculé en quelques instants en fin de partie. Dans ce qui devait être le dernier combat du match et Misfits qui se dirigeait vers le vestiaire à une victoire de la finale, Caps a sorti le grand jeu.
 
 
Si on regarde bien, outre le saut qui coûte sa vie à Hans Sama, Alphari relâche son Q à peine trop tôt pour lock le midlaner de Fnatic
 
Après ça le petit génie de la midlane semblait avoir l'avantage psychologique sur ses adversaires. La partie suivante Sencux pick Lulu pendant que Caps choisit de se tourner vers Leblanc et rend fou Misfits, enchaînant les kills, allant jusqu'à 1v2 la botane.
 
Finales : Les matchs à venir !
 
 
Et donc voici les matchs que nous pourront suivre à Madrid !
Outre les implications sur le titre de Champion d'Europe, on peut se demander quelles implications pour les Worlds ! Voici les différents scénarios :
  • Fnatic (qualifié pour les Worlds) :
    • En cas de victoire en finale Fnatic se qualifie en tant que premier seed
    • En cas de défaite en finale, Fnatic se qualifie en tant que deuxième seed
  • Schalke :
    • En cas de victoire en finale, Schalke se qualifie en tant que premier seed
    • En cas de défaite en finale :
      • Si Vitality remporte le match pour la 3e place, Schalke est reversé en finale du Tournoi régional pour le 3e seed
      • Si Misfits remporte le match pour la 3e place, Schalke est qualifié aux Worlds en tant que deuxième seed
  • Vitality :
    • En cas de victoire pour le match de la 3e place :
      • Si Schalke remporte la finale, Vitality est reversé en finale du Tournoi régional pour le 3e seed
      • Si Fnatic remporte la finale, Vitality est qualifié pour les Worlds en tant que deuxième seed
    • En cas de défaite pour le match de la 3e place, Vitality est reversé au premier tour du Tournoi régional pour le 3e seed contre Splyce
  • Misfits (doit passer par le tournoi régional) :
    • En cas de victoire pour le match de la 3e place, Misfits est reversé au deuxième tour du Tournoi régional pour le 3e seed
    • En cas de défaite pour le match de la 3e place, Misfits est reversé au premier tour du Tournoi régional pour le 3e seed contre Splyce
  • G2 Esports (doit passer par le tournoi régional):
    • En cas de victoire de Vitality pour le match de la 3e place, G2 Esports est reversé au deuxième tour du Tournoi régional pour le 3e seed
    • En cas de victoire de Misfits pour le match de la 3e place, G2 Esports est reversé en finale du Tournoi régional pour le 3 seed
  • Splyce (doit passer par le tournoi régional) :
    • Splyce est reversé au premier tour du Tournoi régional pour le 3e seed contre le perdant de la petite finale entre Misfits et Vitality
 
À l'exception de Splyce qui devra de toute façon battre trois équipes pour espérer voir les Worlds, toutes les équipes auront les yeux sur les deux matchs du week-end car ils auront de grandes implications pour la course aux Worlds.
Pour nous hyper pour les matchs, Riot a sorti les deux vidéos des finales !
 
 
Des skins et un mode de jeu PvE !
RedTracker #213 : Encore des courbes de maîtrise
 
You must login to post a comment.
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

   facebook   youtube   rss   logo twitter   
 
tipeee tip btn

Derniers articles

Riot a apporté un petit changement aux prérequis pour l'obtention des récompenses de fin de saison, qui permettront à certains joueurs punis de les obtenir, sous conditions ...
Thèmes abordés : Animations de courses de certains champions, fin de la saison classée, équilibrage & présaison, bouclier de Doran, et bien plus ! 
Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant le thème de connexion Eclipse Solaire Leona 
Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant principalement de l'équilibrage 
Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant principalement de l'équilibrage