Lyon eSport 2018 : Plus grande, plus compétitive ?

IMG_6441
 
La Lyon eSport est un endroit difficile à éviter quand on apprécie League of Legends. D'autant plus qu'elle a bonne réputation (Au moins chez LoLTracker !). C'est donc en toute logique que je m'y suis rendu une nouvelle fois cette année, à l'affût de cosplayers, de matchs, de rencontres, et de découverte.
 
Découverte car, après tout, cette année, la Lyon eSport changeait d'endroit. Exit le palais des sports, place à la cité des congrès. Un lieu assez accessible, et entouré d'endroits pour se restaurer, ce qui a fait le bonheur de ceux à la recherche d'un peu de repos entre amis une fois la convention passée, ou d'une pause déjeuner à l'écart des buvettes classiques. S'ajoute à cela la présence d'un tournoi Fortnite. Ne connaissant pas vraiment le jeu, je préfère laisser le sujet aux autres sites. Concentrons-nous donc sur la lan et sur LoL !
 
Alors, qu'est-ce que ce changement d'endroit a eu comme répercussion sur l'évènement ? Soyons franc, c'est à nos yeux plutôt positif, même si des problèmes sont venus perturber le bon déroulement du tournoi. Des gros problèmes.
 
Plus grand, plus peuplé
 
Le palais des sports pouvait sembler petit pour une convention qui gagne en popularité chaque année, d'autant que pour cette année justement, il n'y a plus seulement League of Legends. Il y a donc d'autres joueurs à accueillir, et de potentiels nouveaux spectateurs. La cité des congrès semble être un bon choix. C'est plus grand, l'espace dédié aux joueurs a gagné en volume, et on se retrouve avec de bons coins pour prendre des photos, aussi bien en intérieur qu'en extérieur.
 
 
La zone joueurs
 
On voit également que la Lyon eSport évolue vers le format d'une convention classique. Il ne s'agit plus seulement d'une lan, avec 5-6 exposants/streamers/etc, et une scène principale. On voit apparaître des stands de jeux rétro, des endroits où tester des casques de réalité virtuelle, des structures qui viennent poser le pied avec leur propre petite scène, des ventes de goodies, etc... Et on trouve même une présentation de voiture électrique. De quoi se sentir transporté dans une convention comme la Paris Games Week ou le Toulouse Game Show, en plus petit bien entendu. Cela a aussi pour effet d'augmenter le nombre de personnes présentes, au grand dam de la circulation dans les allées, qui était déconseillée le samedi...
 
 
Si le but était d'attirer plus de monde, c'est réussi !
 
Est-ce que cela dénature le concept d'une lan ? Eh bien, tout dépend de la définition que vous avez d'une lan. Mais le côté compétition, est toujours bien présent. Mieux, la scène principale est dans l'amphithéâtre, qui offre plus de places, et corrige certains problèmes de vue qu'on pouvait avoir au palais des sports en étant placé sur les côtés. Et quand on voit à quel point l'amphithéâtre a été rempli, on se dit que le choix de la cité des congrès a été judicieux.
 
 
L'amphithéâtre rempli pendant les matchs LoL
 
Du côté du cosplay...
 
Note : Toutes les photos des cosplayers ont été publiés avec l'accord des concernés, s'ils nous ont répondu avant la publication de cet article, à l'exception des photos de groupes, pour lesquelles il est difficile de retrouver tout le monde.
 
Comme l'année précédente, il y avait un concours cosplay. De quoi en faire venir plein, et c'est plutôt réussi de ce côté. Malgré tout, il me semble qu'il y en a eu légèrement moins que l'an dernier. Fort heureusement, il y a toujours du niveau, en témoigne cette superbe Ashe Maraudeur réalisée par Hanabi No Cosplay, qui a remporté le concours (Et le prix de la meilleure armure, rien que ça).
 
 
Elle a tout déchiré !
 
Le samedi en tout cas, les cosplayers étaient nombreux, beaucoup étant motivés par le concours. Forcément, il y en avait un peu moins le dimanche.
 
 
À gauche le samedi, à droite le dimanche
 
Mais les cosplayers sont en tout cas toujours là pour nous montrer leur talent. Voici quelques photos tirées de mon excursion...
 
 
Cosplayers : Gwell in Cosplay (Sejuani) ; Mya Cosplay (Jinx)
 
 
Cosplayers : Myani Cosplay (Annie Cœur Tendre) ; Kigo Cosplay (Capitaine Fortune), Ayumi Laurie Cosplay (Darius)
 
 
Cosplayers : Fairy's Inconnus (Orianna cœur de cible & Varus cœur de cible) ; Aro & Zeph Cosplay (Reine Ashe & Roi Tryndamere)
 
 
Cosplayers : Nokomis Cosplay (Quinn cœur de cible) ; Bahamut Cosplay (Ahri Gardienne des étoiles)
 
 
Cosplayers : Minalee Cosplay (Kindred - Loup), Lady Sundae (Kindred - Agneau) ; Shyna Cosplay (Sivir), Zeldash (Lux élémentaliste) ; Myani Cosplay (Karma)
 
 
Cosplayers : Minalee Cosplay (Soraka Gardienne des étoiles), Otani Kosupley (Ezreal Gardien des étoiles) ; Nokomis Cosplay (LeBlanc du guy)
 
Et du côté de l'eSport ?
 
Au-delà de l'apparition de Fortnite dans cette Lyon eSport, c'était surtout le début de l'Open Tour France, une compétition française mise en place par Riot. Cette première étape avec ses 40 000€ de cash prize, a eu du succès, et donné lieu à de bons matchs. On pourrait arguer que la scène française est loin du niveau des LCS dans ces moments, mais le fait d'avoir un tournoi français officiel est réjouissant, et peu permettre de propulser des talents sur le devant de la scène. C'est aussi un bon moyen de faire connaissance avec des équipes qu'on ne connaissait pas.
 
 
Un tournoi remporté par la team LDLC, après une grande finale riche en rebondissement face à Gentside, qui aura bien lutté pour arriver jusqu'à cette grande finale, notamment dans leur affrontement avec les Gamers Origins.
 
 
L'arbre de tournoi
 
À mes yeux, l'Open Tour s'annonce prometteur. Espérons que les prochaines étapes seront aussi palpitantes !
 
Les problèmes techniques...
 
On arrive au point qui fâche un peu, et qui m'a pris le plus de temps à rédiger, pour au final pas grand-chose. Si les tournois se sont déroulés jusqu'au bout, cela ne s'est pas fait sans problèmes. J'avais encore en tête la panne de courant de l'an dernier, survenue le samedi après-midi, qui avait été plutôt bien gérée, malgré les problèmes qu'elle avait engendrée. Point de coupure de courant cette année, mais c'est la connexion qui a eu des problèmes... Et pas des petits.
 
Divers problèmes sont survenus tout au long du week-end (Y compris un blocage IP de la part de Riot s'étant déjà produit l'an dernier, et que Riot n'arrive visiblement toujours pas à gérer correctement...), mais c'est surtout le samedi en fin d'après-midi que le plus gros problème s'est produit, avec une coupure réseau complète sur un routeur. Une coupure qui a eu pour conséquence de repousser à dimanche matin le tournoi Fortnite solo. Selon les organisateurs, le problème est venu principalement d'un écart entre ce qui devait être à leur disposition initialement (2 fibres de 1GB + 450 IP), et ce qui était disponible finalement (1 seule fibre + 20 IP).
 
 
Une partie de l'historique des problèmes. Visible sur la page de statut de la Lyon eSport.
 
Alors, autant vous dire que n'ayant pas été affecté par ces problèmes techniques, j'ai passé en revue divers streams et vidéos de personne faisant le point, allant de Jiraya à Domingo en passant par celles faites par des amateurs, ou même par des personnes du staff de la Lyon eSport. Qu'est-ce qu'on peut en tirer finalement ? Eh bien, comme d'habitude, chacun a sa version des faits. Comme d'habitude, certains ont exagéré ou minimisé la chose, et comme d'habitude, certains ont transformé ça en règlement de comptes. Une tâche dans une lan qui avait pas si mal démarré que ça. Alors, qui a raison, et qui a tort dans l'histoire ? Eh bien, personne. Difficile de ne pas comprendre la frustration des joueurs, en particulier de ceux qui jouaient sur Fortnite, dont le tournoi solo a été annulé le samedi pour reprendre le dimanche matin. Mais il est également difficile de ne pas comprendre les problèmes rencontrés par la lan, indépendant de la volonté des gérants de cette dernière. Et si certains ont dit que les causes n'intéressaient guère les participants qui voulaient simplement jouer, je trouve que la transparence ne fait pas de mal, quand bien même elle n'intéresse pas tout le monde. Une chose qu'on comprend mieux lorsqu'on passe dans des lans/conventions au fonctionnement plus opaque, qui peut parfois laisser dans l'incompréhension, en plus de la frustration.
 
Soyons honnête donc ! Il s'agissait de gros problèmes, mais loin du fiasco ou de la catastrophe annoncée par certains. La lan a surement un bel avenir devant elle, et c'est tant mieux. Les habitués des lans savent qu'il est rare que tout se passe bien dans une lan, surtout à grande échelle. Et quand on voit des bugs splat en pleine diffusion des LCK, ou des remake suite à des problèmes techniques chez Riot, je pense qu'on peut montrer un peu d'indulgence pour la LES. Et comme je me vois mal souhaiter qu'une lan coule ou que cette édition soit la dernière, souhaitons plutôt bonne chance aux organisateurs pour l'année prochaine, en espérant que cette fois tout ira bien.
 
Pour finir, je félicite de mon côté les bénévoles, qui comme chaque année, ont mis beaucoup de coeur à l'ouvrage !
 
RedTracker #169 : Une Syndra au winrate trompeur
Les play-offs de printemps, qui a sa chance en NA ...
 
You must login to post a comment.
People in conversation:
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.
  • This commment is unpublished.
    Tomahawk · 3 months ago
    La Ahri SG est juste superbe wow ^^
  • This commment is unpublished.
    Farniente · 3 months ago
    J'ai vu les soucis samedi vu que sur les streams ça en parlait. Je ne savais pas que ça avait été aussi gros. C'est dommage du coup, la lan est sympa. Je pensais que c'était juste quelques lags ou retard classiques dans une lan, pas une annulation de tournoi
  • This commment is unpublished.
    GET B4RDED · 3 months ago
    Bahamut la meilleure!!!! <3
  • This commment is unpublished.
    fffff · 3 months ago
    pour moi c'est plus une lan quand on les connais :s

    beaucoup plus de monde beaucoup plus d'enfants beaucoup etc
   facebook   youtube   rss   logo twitter   
 
tipeee tip btn

Derniers articles

Thèmes abordés : Mise à jour de mi-patch, ARAM, objets AD & hotfix, funneling, et bien plus ! 
Lors de la première semaine de LCS les tireurs étaient loin d'être absents de la mêlée avec une réussite honorable 
Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant un peu d'équilibrage 
Pour tout savoir sur l'événement VS 2018, lisez cet article ! 
Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant principalement de l'équilibrage