LoLTracker

 

ORIGINES : Riven

riven_dev_blog_header
Riot a publié un article sur les origines de Riven !
 
Des mages des sables aux guerrières aux jambes tranchantes , chacun des 136 champions de League of Legends a débuté quelque part. Voici l'histoire de Riven.

Une combattante noxienne
 
Dernièrement, de nouveaux champions sortent tous les deux mois – six nouvelles têtes ont vu le jour en 2016 – mais, en 2011, les choses étaient différentes. À l'époque, de nouveaux champions débarquaient sur la Faille avec (presque) chaque patch. Notre objectif était d'étendre le jeu en ajoutant sans cesse de nouveaux champions au répertoire de League of Legends, et le processus de développement complet nous prenait généralement moins de six semaines, de la conception au lancement.
 
De nombreux champions créés cette année-là étaient censés combler les sous-classes manquantes pour chaque région de Runeterra : à quoi pourrait ressembler un tank de Bilgewater ou un mage d'Ionia ? « Nous voulions montrer comment les factions pouvaient exprimer certains styles de jeu, tout en évitant que les régions ne semblent trop fades ou similaires », explique le concepteur senior Kuo-Yen « Xypherous » Lo.
 
Beaucoup des premiers personnages de Demacia sortaient un peu du même moule et on commençait à avoir l'impression que la région n'était peuplée que de citoyens à la morale irréprochable (il n'y a rien de mal à ça... sauf quand tout le monde a la même personnalité). Pour prouver que les Demaciens n'étaient pas tous des parangons angéliques, les développeurs ont décidé de créer un champion demacien un peu plus rock'n'roll.
Au même moment, Xypherous a conçu une compétence au corps-à-corps en trois parties qui a donné naissance à de super combos (maintenant connue comme le A de Riven). L'équipe s'est alors lancée dans la création d'un guerrier demacien capable d'utiliser cette nouvelle compétence, mais ils se sont rendu compte qu'il existait déjà plusieurs lutteurs au corps à corps à Demacia (Garen, Jarvan, Xin Zhao). Tout en essayant de briser le modèle classique des factions, ils ont décidé de concevoir un combattant noxien qui prouverait que tous les habitants de Noxus ne sont pas foncièrement mauvais.
 
 
Inspiré par l'histoire d'un moine errant dans Planescape Torment – dont l'arme changeait selon son état d'esprit – Xypherous a imaginé un personnage dont l'épée serait aussi fracturée que son esprit. Riven était jadis un fidèle soldat de Noxus qui croyait que la valeur se mesurait uniquement par la force (sous toutes ses formes), mais elle perdit foi en ses convictions pendant l'invasion d'Ionia, lorsque Singed décida de bombarder Noxiens et Ioniens sans distinction. Cette méthode causait la destruction sans l'aide de la force ou du talent, pourtant les chefs noxiens se rallièrent sans hésiter à cette méthode de guerre biochimique. « Après ça, Riven en a eu marre, elle a cassé son épée et a déserté Noxus dans l'espoir de se trouver elle-même », raconte l'artiste Anton « RiotManton » Kolyukh.
 

Mon esprit n'est pas perdu
 
Lorsque RiotManton a commencé à dessiner l'illustration conceptuelle de Riven, on ne savait pas encore si le personnage serait masculin ou féminin – il a donc dessiné les deux versions. Nous avons finalement opté pour une femme pour deux raisons principales : 1) La plupart des champions avec des armes au corps à corps existants étaient des hommes. 2) De nombreuses championnes de League of Legends étaient très légèrement vêtues et assez sexualisées, c'était donc l'occasion d'approfondir la représentation des personnages féminins dans LoL. « J'étais ravi que Riven soit une femme. Non seulement elle avait la classe, mais en plus elle était habillée normalement », avoue RiotManton.
 
 
Riven étant un soldat, elle avait sûrement déjà porté une armure noxienne – mais, après avoir opté pour une vie d'exilée, il était peu probable qu'elle continue à la revêtir. Cependant, nous nous sommes dit que Riven aurait pu garder certaines parties de son ancienne armure comme souvenirs du passé. « En fin de compte, nous avons simplement choisi d'inclure les accessoires dont l'apparence était la plus cool en jeu », admet RiotManton, « soit la grosse épaulière et la jambière ».
 
Les couleurs de Noxus n'ont pas toujours été le rouge et le noir. Jadis, le vert et le violet étaient prédominants (Swain, Cassiopeia, Urgot), voilà pourquoi l'armure et l'épée de Riven sont vertes. La Faille de l'invocateur originale était également très verte, RiotManton a donc utilisé une palette bleu-vert pour faire ressortir son personnage dans le jeu.
 
Anecdote bonus : Avant, les ressources pour le développement des champions étaient beaucoup plus limitées. Pour gagner du temps, certains dessins des runes de Riven ont donc servi de base à ses effets visuels, et certains de ses effets de particules ont été copiés sur les textures de son illustration conceptuelle.
 

Reforger la lame
 
Dès les tout premiers concepts, l'épée brisée de Riven se reformait pendant son ultime. Au départ, ses runes devaient briller d'une couleur différente lors de l'apparition du contour de son épée, puis *BIM*, l'épée était réparée. Pour que cette transformation fonctionne, nous avions besoin d'un certain laps de temps en jeu pour mettre en place les effets et l'animation.
 
Mais pour ce qui était du gameplay, nous n'avions qu'une demi-seconde pour exécuter les effets, la transformation dramatique a donc été abandonnée. À la place, nous avons donné à Riven des dialogues uniques qui ne seraient utilisés que lorsque la Lame de l'exilée était active – c'est la première fois que nous utilisions cette technique de doublage dans LoL.
 
L'épée de Riven ayant été restaurée, il était temps d'élaborer les mécaniques de gameplay de son ultime : que pourrait-elle faire pendant et après la transformation ? Continuez de lire car nous allons vous présenter une liste des ultimes avortés, commentés par Xypherous.
 
  • Pas du tout Shyvana : Riven avait une jauge de « rage » qui se remplissait quand elle attaquait ; plus elle jouait agressivement et plus sa forme renforcée durait longtemps. Pourquoi le concept a été abandonné : « C'était too much – Riven était déjà une championne agressive. »
  • Minute, papillon : Les compétences de Riven réinitialisaient ses attaques de base et ses attaques de base réinitialisaient ses compétences. Pourquoi le concept a été abandonné : « C'était nul, tout simplement... »
  • Musclorette : Quand Riven activait son ultime, une explosion de puissance sonique repoussait tous les ennemis autour d'elle. Pourquoi le concept a été abandonné : « En gros, tout le monde disparaissait alors qu'elle était censée les attaquer au corps à corps. »
  • Lasers : Des rayons lumineux s'échappaient de la lame de Riven à chaque fois qu'elle utilisait une compétence. Pourquoi le concept a été abandonné : « C'était un peu exagéré... alors nous avons tout condensé en un seul mouvement. »
 
 
Riven a été conçue pour être utilisée comme un personnage de jeu de combat – avec beaucoup de combos et de mouvements rapides – et lui permettre d'annuler ses animations correspondait parfaitement à son gameplay. (De plus, c'est un soldat noxien aguerri, il est donc logique qu'elle maîtrise parfaitement son épée.) Cependant, nous ne pensions pas que les joueurs réussiraient à annuler les animations de Riven à ce point-là. Riven était seulement censée pouvoir annuler ses animations les plus longues, comme son A et son E, mais le système de codage utilisé à l'époque lui a également donné la possibilité d'annuler ses attaques de base. « Le moteur n'a pas été pensé pour annuler des animations », admet Xypherous, « mais si nous décidions de le modifier, nous essaierions d'ajuster ses chiffres ou d'ajouter de nouveaux combos ».
 
Malgré l'annulation de ses attaques de base, l'exilée noxienne était prête à rejoindre la Faille, où elle est depuis devenue une véritable star.

ORIGINES est une nouvelle série dans laquelle nous explorons en profondeur le développement de nos champions. N'hésitez pas à nous laisser ci-dessous vos commentaires et impressions sur la série, et dites-nous de quels champions vous aimeriez le plus entendre parler !
 
Mise à jour sur le PBE (16/06)
Demandez à Riot : le bannissement de Yasuo
 

Participant à cette conversation

Comments (4)

  1. Urgot

Wow... c'est vrai qu'en le revoyant... l'ancien splash de Riven était bien plus sympa (avis personnel). Elle me parait moins kikoo et plus intéressante.

  Dernière édition du commentaire il y a environ 4 mois par Urgot Urgot
  1. Anarky    Urgot

Ils ont montré le splash art "officiel" (que je préfère aussi à l'actuel d'ailleurs) mais ce qui devait sortir à la base c'était ça: http://i.imgur.com/1nKpPJB.jpg

Heureusement que ce n'est pas passé.^^

 
  1. orc

Mince, il me semblait que c'était celui là.

 
There are no comments posted here yet

Ajouter vos commentaires

Posting comment as a guest.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location
   facebook   youtube   rss   
 
tipeee tip btn

Derniers articles

Résultat des pronostics pour la deuxième semaine des Worlds !   
Sortez vos agendas ! Les votes pour les All-Stars approchent !  
Deux nouveaux skins pour Blitzcrank s'apprêtent à sortir  
Un teaser est apparu sur le PBE, dévoilant une mécanique de sommeil, probablement lié au prochain champion  
Thèmes abordés : Tipeee, Zac, junglers AP, Evelynn & homeguard, et bien plus !