Tour du monde de l'eSports : LPL

chrome_2019-02-05_18-47-25
 
Notre tour du monde se poursuit en Chine, avec les LPL. Cette ligue qui a tout gagné l'an dernier avec RNG pour le MSI et Invictus pour les championnats du monde, doit asseoir cette année sa domination face à la Corée qui tente de récupérer son trône, mais aussi face à l'Europe, qui pourrait avoir son mot à dire.
 
TL;DR
 
  • Invictus conserve sa forme de champions du monde, en se positionnant en haut du classement actuel.
  • RNG est pour l'heure privé de Uzi et Letme, et n'a joué que deux matchs, difficile donc d'avoir des certitudes sur l'équipe.
  • Difficile de donner un pronostic pour ce spring split, le nombre d'équipes à fort potentiel étant important.
  • JD Gaming, Suning, et Funplus Phoenix, sont des équipes supplémentaires à surveiller pour ce spring split.
  • Les LPL ont tout le potentiel pour remporter des titres internationaux de ce qui se voit jusqu'à présent.
 
Classement actuel
 
 
Que deviennent les participants des championnats du monde ?
 
Parmi les participants aux championnats du monde, nous avions Invictus Gaming, RNG, et EDG :
 
Invictus Gaming
 
Malgré une défaite contre JDG, l'équipe affiche des performances toujours aussi solides, même si elle a surtout affronté le bas du tableau jusqu'à présent. La suite du split devrait s'avérer intéressante pour confirmer si oui ou non Invictus a toutes les chances de remporter le spring split et de représenter la Chine au MSI. Pour l'heure, l'équipe fait honneur à son titre de champion du monde. Rookie (Mid) est toujours aussi redoutable, mais, si les yeux sont généralement sur lui, j'ai de mon côté surtout remarqué la progression de JackeyLove, qui semble être le véritable élément déterminant du moment.
 
Royal Never Give Up (RNG)
 
Éliminée par G2 en quart de finale des championnats du monde, l'équipe n'a pas franchement brillé pendant ces derniers, s'offrant même quelques inquiétudes pendant les phases de groupes face à Vitality et C9, dont le premier aurait pu aussi accéder aux quarts de finale, éliminant RNG, si jamais Gen G avait remporté ne serait-ce qu'un match contre eux (Sous réserves de gagner le tiebreak ensuite, évidemment). Il est difficile pour l'heure de juger des performances de l'équipe puisque Uzi (ADC) et Letme (Top) sont absents, et que leurs remplaçants n'ont clairement pas le même niveau qu'eux. Uzi devrait revenir après le nouvel an chinois. Concernant Letme, son avenir est incertain. Il a admis avoir des problèmes personnels, et envisageait de prendre sa retraite de joueur. On ne sait donc pas pour l'heure s'il continuera son aventure. Si ce n'est pas le cas, RNG aura fort à faire sans lui, qui a affiché de bonnes performances en 2018.
 
EDward Gaming (EDG)
 
Pas franchement en forme en ce début de saison malgré un calendrier l'opposant à des formations qui fréquentent habituellement au mieux le milieu du tableau, EDG ne semble pas partie pour être une véritable menace pour les prétendants aux playoffs. Il reste encore du temps, mais il y a fort à parier que la formation aura du mal à se hisser dans le classement, et à arriver jusqu'au playoffs.
 
Les équipes à surveiller
 
Invictus Gaming
 
Sans véritable surprise, son roster n'ayant pas changé, Invictus reste le meilleur concurrent pour accéder au MSI à mes yeux. L'équipe a cependant montré quelques faiblesses, notamment avec sa défaite contre JD Gaming (2-1), pourtant dans le bas du classement. Une faiblesse que d'autres adversaires plus coriaces pourraient exploiter. Attention donc.
 
Suning Gaming
 
Habituée au milieu du tableau, Suning est une bonne surprise de ce début de split. L'équipe a d'ailleurs récupéré deux bons éléments suite au disband de Flash Wolves (LMS), à savoir Maple (Mid) et SwordArt (Support). Deux éléments qui semblent très bien s'en tirer, en particulier SwordArt, qui se combine très bien avec Smlz (ADC), et qui a déjà sauvé plusieurs fois son équipe avec ses actions. Si vous cherchez le meilleur support du monde, c'est probablement lui. Suning a cependant eu un calendrier relativement calme jusqu'à présent, n'ayant eu en face d'elle que deux gros adversaires, à savoir FunPlus Phoenix (Contre laquelle elle a perdu 2-1) et RNG (Victoire 2-0) privée de Letme et Uzi. L'équipe doit donc encore confirmer sa solidité face aux adversaires mieux positionnés.
 
Funplus Phoenix
 
Seule équipe invaincue pour l'heure, Funplus Phoenix est elle aussi une équipe qu'on a l'habitude de voir en milieu de tableau. Elle n'a pas encore croisé non plus de gros adversaires, mais les performances Doinb (Mid) semblent pour beaucoup dans la réussite de ce début de saison. Et tout comme Suning, l'équipe doit confirmer sa bonne forme.
 
Royal Never Give Up (RNG)
 
Si l'équipe a fait un départ peu reluisant, elle n'a joué que deux matchs, contre 5 pour Invictus. Elle a donc tous les moyens de se rattraper, et de profiter du retour d'Uzi après le nouvel an chinois. Il reste un point d'interrogation sur Letme (Top) et sur les capacités d'AmazingJ qui le remplace, mais il est difficile d'imaginer RNG avoir de mauvaises performances tant que Uzi (ADC), Xiaohu (Mid), et Karsa (Jungle) sont dans l'équipe.
 
JD Gaming
 
Passés très près d'obtenir le 3ème seed aux championnats du monde de 2018 en perdant 3-2 contre EDG, après une 3ème place dans leur groupe pendant le summer split et une 3ème place aux playoffs de la même période, JDG est une équipe qui a toutes ses chances cette année, et qui pourrait même être le concurrent le plus dangereux face à RNG et Invictus en playoffs. Portée par les excellentes performances de Yagao (Mid), l'équipe profite également d'un excellent toplaner, à savoir Zoom, qui est surement l'élément grâce auquel JDG a pu gagner contre Invictus en ce début de split. Flawless (Jungle) a également montré de très bonnes performances, et Imp, ancienne légende du rôle d'ADC, semble avoir retrouvé une certaine forme, à confirmer cependant.
 
En résumé
 
Contrairement aux LCK où on voit clairement une équipe se démarquer (Griffin), les LPL montrent beaucoup d'équipes à fort potentiel. Mais le MSI ne donne accès qu'à une seule équipe. Difficile de faire un véritable pronostic en l'état sur qui peut l'emporter. Si Invictus reste l'équipe qu'on peut considérer par défaut comme favorite, RNG et surtout JDG ne sont à mon sens pas loin derrière... Quoiqu'il en soit, les LPL ont tout le potentiel pour remporter des tournois cette année. Charge à eux de continuer sur la lancée de la bonne cuvée 2018 !
 
Si vous ne deviez regarder qu'une seule partie, je vous recommande la game 2 du BO entre Suning et Funplus Phoenix. Une partie qui est pour moi un des bons exemples de pourquoi regarder les LPL, à savoir qu'il y a beaucoup d'actions, de combats, etc... Et c'est franchement agréable ! Je n'ai par contre pas réussi à trouver la VOD sur LoLeSports, je vous laisse donc la chercher si vous la voulez en entier. Mais les highlights sont déjà sympas à voir.
 
 
 
L'eSports en Europe #5 (LEC Spring Split 2019 - Se...
Demandez à Riot : mode classé encore et toujours
 
You must login to post a comment.
People in conversation:
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.
  • This commment is unpublished.
    Pix
    • Super-Tipeur
    · 2 months ago
    La partie avait l'air sympa. Je vois que la réputation de teamfighter des chinois est toujours d'actualité, quel bain de sang ^^

    Tiens la ligue est abandonné le système à deux groupes, que s'est-il passé ? Ils ont adopté les franchises aussi ?
    Et sinon, comment sont-ils arrivés à avoir une équipe avec deux matchs alors que d'autres en ont cinq ?

    Ah et petite question sans rapport, vu que tu regardes toutes les ligues, on a vu un peu de Neeko en pro ?
    • This commment is unpublished.
      Philidia
      • Administrateur du site
      · 2 months ago
      Yes, le style de jeu chinois à base de pleins de teamfight est toujours bien là. Cela rend à mes yeux les matchs plus agréables à regarder que ceux des LCK, pourtant les LCK ont gardé la plus grande popularité en Asie parce qu'ils représentent toujours "le plus haut niveau". Le fait que Riot ait partiellement enlevé le stream des matchs en anglais ne risque pas de changer les choses du coup.

      Le système à deux groupes avait été fait à cause des localisations des différentes équipes, d'où les noms des groupes "west"/"east". Il faut savoir qu'en Chine, les équipes ont souvent leur propre arène, et le système marche comme au foot, à savoir que les équipes se déplacent ou reçoivent les autres. Comme la Chine c'est grand, c'est plus simple d'avoir des groupes en fonction des localisation des équipes.

      Un petit exemple avec l'arène de RNG : https://www.invenglobal.com/articles/5917/lpl-journey-a-tour-of-rngs-home-venue-lpl-marks-an-important-milestone-in-the-development-of-esports

      Les équipes qui n'ont pas leur propre arène joue dans une arène "par défaut". Cette année c'est le Hongqiao World IE Hub de Shangai, l'an dernier c'était le Super Brand Mall (Toujours à Shangai)

      Cette année, le système à deux groupes a été abandonné, et je pense que ça ne sera pas un moindre mal. Sur le système à deux groupes, chaque équipe devait rencontrer deux fois les autres équipes de son groupe, et une fois les équipes de l'autre groupe. Le rythme était intense pour les joueurs, et je pense que c'est mieux d'avoir un groupe. Par contre, les équipes ne se rencontrent qu'une fois, vu qu'elles sont 16. Un peu dommage pour les équipes disposant d'une arène, qui ne joueront le match qu'en déplacement.

      Les franchises sont en places depuis un moment en Chine puisqu'il n'y a pas de relégation. Les deux nouvelles équipes de cette année (SinoDragon et Victory Five) ont candidaté pour rentrer dans les LPL et prendre un slot. Mais j'ai du mal à trouver des actus en anglais sur le fonctionnement exact de la ligue à ce niveau. Mais je crois qu'il n'y a de toute façon plus beaucoup de ligues sans franchises. La plus connue c'est la LCK, qui a gardé le système de relégation (Éjectant BBQ Oliver et MVP pour cette année). La LMS aussi a ce système, et a perdu Machi eSports et Team Afro pour récupérer Alpha eSports et Dragon Gate Team. Les VCS je sais pas, la ligue est récente et je n'ai commencé à m'y intéresser que cette année parce qu'ils ont fait quelques trucs aux worlds et au MSI. Et les ligues mineures, je sais encore moins ^^

      Pour ce qui est des équipes à 2 matchs vs celles à 5 matchs, j'ai jamais compris ce qui provoquait ça, mais ça vient peut être du fait que les équipes doivent se déplacer, et qu'on leur accorde donc du repos derrière. En tout cas ça a toujours été comme ça depuis que j'ai commencé à observer cette ligue, et comme le calendrier est publié à l'avance, je pense que c'est totalement voulu (Même s'il change assez souvent en cours de route).

      Pour finir avec Neeko, elle a été beaucoup sortie pendant la Kespa Cup en Corée, et elle a perdu 5 des 6 matchs où elle est sortie, principalement jouée au mid. Je pense que ça a vacciné les équipes
      Depuis, on peut citer son passage sur le BO entre Afreeca et Gen G en LCK où Spirit l'a jouée au bot, à la place de l'ADC classique, une Neeko support que j'ai vu en Turquie entre Royal Youth et Dark Passage, au moment où je voulais surveiller les performances de Pilot, l'ancien ADC de MVP, une Neeko mid en LFL entre ROG et Team LDLC. J'ai probablement raté d'autres passage de sa part, mais quoiqu'il en soit, elle est peu jouée actuellement.
      • This commment is unpublished.
        Pix
        • Super-Tipeur
        · 2 months ago
        Wouhou quelle réponse en si peu de temps :O
        C'est très clair et approfondi, merci.
        Du coup, je peux comprendre la disparité du nombre de match vu qu'ils ont vraiment cette logistique supplémentaire d'aller les uns chez les autres, je pense aussi que ça vient de là.
        Tiens je suis curieux je vais aller voir un de ces matchs.
   facebook   youtube   rss   logo twitter   

Derniers articles

Mordekaiser, un assassin AD et une armée d'une personne. Découvrez le plan d'action des champions de 2019. 
Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant les assets des missions du MSI, et de l'équilibrage 
Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant de l'équilibrage 
Ce qui reste dans l'Abîme hurlant et pourquoi nous abandonnons certains éléments. 
Au programme : de la modélisation, des cris, des âmes et une vidéo exclusive de Tristana en jeu !