LCS EU : demi-finales des play-offs

Alphari_Misfits
 
Pour la première fois depuis leur arrivée en LCS en Spring 2016 (donc pour la première fois en 6 splits !), G2 Esports ne sera pas présent en finale des play-offs. L'équipe ne s'est jamais pleinement remise du départ de ses deux joueurs iconiques Zven et Mithy. Et même si le midlaner croate Perkz fait toujours partie de l'aventure, son excellent niveau n'aura pas suffit pour porter à nouveau la structure d'Ocelote sur la grande scène.
Mais ceci signifie que nous auront une nouvelle équipe en finale ce split, soit Schalke, soit Vitality !
 
Quarts de finale - Résultats
 
 
Tout d'abord, le premier quart de finale entre Schalke et Splyce a été un combat de toute haleine ! Alors que Schalke arrivait en relative bonne confiance grâce à sa 3e place en saison régulière, facile vainqueur de son adversaire du jour lors du tiebreaker, Splyce de son côté n'était pas en grande confiance. Pas capables de confirmer leur niveau en fin de Spring Split, les coéquipiers de kaSing ne sont pas parvenus à décoller de tout le Split.
Pourtant la première partie commence plutôt bien. Toujours à un très bon niveau le midlaner de Splyce Nisqy profite que son équipe joue autour de lui pour sortir une grosse performance sur Syndra, étouffant de manière surprenante le Ryze de Nukeduck. Et dans une partie avec très peu de kills et très tendue, le gong est sonné par l'équipe allemande sur une inspiration géniale. Pas du tout certains d'être capables de remporter le combat en 5v5 autour de l'Elder Drake, Schalke profite de l'inhibiteur détruit au top et de ses deux téléportations sur Ryze et Kai'Sa pour prendre de surprise Splyce et remporter une première manche capitale pour le moral
 
 
Un super call de la part de Schalke
 
On pensait que cette victoire allait être suffisante pour les allemands pour définitivement prendre l'ascendante psychologique sur leur adversaire du jour et se diriger tranquillement vers les demi-finales. Mais le midlaner belge de Splyce ne voit pas les choses de cette manière. Year of the Duck peut-être, mais Quarter of the Duck clairement pas : la dynamique du premier match continue et Nisqy continue de sortir des performances un cran au-dessus de son opposant. Dans la deuxième partie, malgré un match-up défavorable avec Cassiopeia contre LeBlanc, Nisqy s'en sort à merveille et porte son équipe à la victoire. Dans la troisième partie celui-ci se permet même de donner une leçon à son adversaire en le battant sur le même match-up que la première partie...mais opposé ! (lui sur Ryze, Nukeduck sur Syndra).
Dos au mur, Schalke doit absolument réagir et ne plus laisser une victoire à Splyce sous peine de se faire éliminer dès les quarts de finale. Et c'est là que l'évolution de Nukeduck se fait le plus ressentir : souvent peu en confiance par le passé, celui qui se tournait vers des picks de confiance peu impactant lorsqu'il était en difficulté n'hésite pas à lock in Akali pour un match décisif. Et ça fonctionne. Nisqy est pour la première fois de la série dominé par son adversaire et doit concéder la pression au mid. Au bot malgré une très bonne prestation de Kobbe sur Kog'Maw, Upset montre la pleine mesure de son talent sur Kai'Sa et aide son midlaner pour porter la partie vers les fameuses Silver Scrapes.
Pour cette dernière manche le duel ne se fait finalement pas entre Nisqy et Nukeduck. Iconique de ce quart c'est sur un autre duel que se jouera la dernière partie : celui entre Upset et Odoamne. Même si ils ne s'affrontent pas en lane, à sa sortie le jeune ADC prometteur ne fera que marteler le Gnar du toplaner de Splyce, ne lui laissant aucune place pour jouer. Habitués à build de manière plus offensive pour faire face aux tanks, le Gnar souffre toute la partie et doit complètement concéder sa lane ainsi que de nombreux kills à une Kai'Sa qui en profite pleinement pour envoyer son équipe en demi-finale des play-offs.
 
Dans l'autre quart de finale, le son de cloche n'a pas du tout été le même puisque celui-ci s'est achevé sur un sec 3-0. Et si on n'avait prévenu les analystes et supporters du score final à l'avance, tout le monde aurait prédit que cette victoire était à l'avantage de G2 Esports. 4e de la saison régulière, en légère perte de confiance sur les derniers matchs mais capables de performance solide, quatre titres européens en poche et une finale aux printemps face à une équipe incapable de faire mieux que les derniers du championnat sur la phase retour de la saison régulière, en total manque de confiance et de solution.
Et pourtant, c'est bien Misfits qui va se qualifier sur le dos de performances individuelles de grande qualité. Absolument impérial au top sur son Cho'gath lors des deux premières parties, le Gallois Alphari domine de la tête et des épaules celui considéré à ce jour comme le meilleur toplaner européen, Wunder.
 
 
Une action iconique de la domination absolue d'Alphari au top
 
Couplé à la domination au top Hans Sama met des actions à côté des mots prononcés dans la vidéo de hype des play-offs : "Je vais leur montrer à quel point on peut être bons". Et il y parvient à merveille sur un pick Kalista tout d'abord très surprenant mais diablement efficace puis sur un Ezreal qui n'avait pas connu de grande réussite par le passé.
Mais ce quart de finale manquait encore de quelque chose pour Misfits... La dernière fois que ceux-ci avaient joué en play-offs, c'était sur la scène parisienne de l'Accord Hotel Arena en finale des play-offs Summer 2017 où G2 Esports avait infligé un cinglant 3-0 à leurs adversaires du jour, même lorsque le carry AD français avait lancé son va-tout Draven lors de la dernière rencontre. Donc pour que la revanche soit complète, Misfits n'a pas hésité à pick ce même Draven pour infliger le même 3-0 cinglant, mais dans l'autre sens. Même si en fin de partie Hans Sama a fait preuve de beaucoup trop d'agressivité et a failli donner la partie, Misfits finit par décrocher sa place en demi-finale, éliminant par la même occasion pour la première fois de leur existence G2 Esports des demi-finales.
 
Demi-finales : Les matchs à venir !
 
 
Faisons entrer en scène les deux premiers de la saison régulière ! Vitality et Fnatic ont pu observer leurs confrères se battre pour une place en demi-finale et sont maintenant avides de montrer ce dont eux sont capables !
Mais malgré la confiance de Broxah il y a quelques semaines dans sa capacité à vaincre Misfits, il n'est pas du tout impossible que les Oranges&Noirs aient quelques sueurs froides à leur arrivée devant leur PC puisque l'affrontement contre Misfits pourra leur rappeler de bien mauvais souvenirs. L'année dernière à la même époque Fnatic arrivait en position de premier de la saison régulière, favoris de sa demi-finale contre le quart de finaliste Misfits et avec l'envie de se qualifier en finale pour récupérer enfin son titre. Mais c'était bel et bien Misfits qui s'était qualifié, Hans Sama dominant de la tête et des épaules le MVP de la saison Rekkles. Connu pour être très émotionnel, Fnatic utilisera surement Bwipo pour le remplacer à certains moments du BO5 pour contrecarrer cela.
Dans l'autre demi-finale, Vitality tentera de faire mieux que son dernier split en remportant la rencontre et en amenant sur la grande scène à Madrid son ADC espagnol Attila. En excellente forme depuis quelques semaines le joueur connu pour avoir les dents jusqu'au sol va devoir sortir une grande performance contre son grand ennemi déclaré, Upset, dont il veut prouver la moins grande valeur malgré toutes les éloges portées à l'allemand. L'autre duel extrêmement intéressant à suivre sera le vintage Kikis - Amazing. Les deux joueurs, parmi les plus anciens de la scène, devront faire jouer leur expérience pour porter les plus jeunes pousses de leur formation à la victoire.
 
 
Première demi-finale entre Schalke et Vitality... La tension monte !
 
 
 
Présaison : Premiers détails des changements à ven...
RedTracker #212 : L'équilibrage prévu pour les cha...
 
You must login to post a comment.
People in conversation:
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.
  • This commment is unpublished.
    Mithambar · 2 months ago
    perso pour les matchs de ce WE: 3-2 pour Fnatic et 3-1 pour Vitality
   facebook   youtube   rss   logo twitter   
 
tipeee tip btn

Derniers articles

Riot a apporté un petit changement aux prérequis pour l'obtention des récompenses de fin de saison, qui permettront à certains joueurs punis de les obtenir, sous conditions ...
Thèmes abordés : Animations de courses de certains champions, fin de la saison classée, équilibrage & présaison, bouclier de Doran, et bien plus ! 
Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant le thème de connexion Eclipse Solaire Leona 
Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant principalement de l'équilibrage 
Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant principalement de l'équilibrage