Les play-offs de printemps, qui a sa chance en Europe ?

EU-coupe
 
Il ne reste plus que deux semaines de compétition en Europe, soit quatre matchs à jouer. C'est l'occasion parfaite de faire le point sur quelles équipes sont déjà qualifiées et lesquelles ont encore leur chance pour y participer.
 
 
 
 
 
Les équipes qui ont déjà décroché les play-offs
 
b2ap3 icon fnatic   Fnatic
 
Pour que Fnatic n'atteigne pas les play-offs, il faudrait que six équipes les dépasse. Or ceci est impossible du fait de la manière avec le calendrier est fait lors des prochaines journées.
Fnatic a donc déjà assuré sa place afin d'aller chercher un titre qui leur échapper depuis si longtemps. Pire, l'équipe qui a décroché la moitié des titres européens depuis le début des LCS EU (2013 - 2 titres, 2014 - 1 titre, 2015 - 2 titres), n'a pas atteint de finale depuis sa victoire contre Origen en Été 2015.
C'est donc l'occasion pour Rekkles et ses coéquipiers de rattraper cette "anomalie" pour la plus ancienne structure d'Europe encore au plus haut niveau
 
Les équipes en ballotage favorable pour les play-offs
 
b2ap3 icon g2 esports   G2 Esports
 
Il existe quelques scénarios dans lesquels G2 Esports ne se qualifie pas en play-offs. Mais de manière globale G2 est en très bonne position : grâce à ses trois victoires d'avance sur la 7e place et son bilan positif ou neutre sur ces équipes, une ou deux victoires suffiront amplement pour assurer leur place.
Mais ce pour quoi G2 veut jouer en cette fin de split sont les deux premières places ; du fait de leur deux défaites contre Fnatic, il faudrait qu'ils gagnent deux matchs de plus que ces derniers pour décrocher la première place donc cet objectif restera difficile à atteindre, mais la deuxième place est déjà suffisante pour avoir un ticket pour les demi-finales directement, ce qui est très important car cela assure de participer au moins pour le match de la 3e place, et gagner donc un minimum de 30 Championship Points.
 
G2 est la première équipe à avoir remporté quatre titres européens consécutifs mais est toujours surpassé par Fnatic en terme de nombre de titres (5 pour les Noirs&Orange). Ce serait donc l'occasion parfaite pour rattraper leur grand rival. Ce titre serait aussi synonyme pour Perkz d'un 5e sacre, à égalité avec le joueur le plus titré aujourd'hui, YellOwStaR.
 
 
b2ap3 icon splyce   Splyce
 
Avec seulement deux victoires d'avance sur la 7e place Splyce ne peut pas encore se reposer sur ses lauriers et doit confirmer pour être certain de participer encore aux play-offs. Mais au vu de la forme actuelle de l'équipe et surtout du niveau de jeu affiché, kaSing et ses coéquipiers devraient pouvoir sans trop de soucis se qualifier. Après leur victoire contre G2, synonyme de 1-1 dans le tête à tête, l'équipe danoise peut même mettre la pression au deuxième : en cas de faux-pas les champions d'Europe en titre pourraient très bien se retrouver dans un tie-breaker pour déterminer laquelle des deux équipes se retrouvera directement en demi-finale.
 
Depuis son apparition en LCS Splyce a réussi une fois à atteindre la finale de LCS contre G2 (perdue 3-1). Malgré une apparition aux Worlds, Splyce n'a pas encore connu beaucoup de succès en Europe. Avec leur tout nouveau roster cette année, c'est l'occasion pour eux de se montrer et peut-être décrocher leur premier titre.
 
 
b2ap3 icon team vitality   Team Vitality
 
Ils devaient jouer les premières places, finalement une très mauvaise série de défaite leur a très certainement condamné la possibilité. En chute libre jusque là Vitality s'est rattrapé la semaine dernière contre Schalke pour ajouter une victoire très précieuse au classement, se protégeant un peu d'une chute trop violente vers le fond du classement. Malgré leur calendrier très compliqué pour les 4 derniers matchs (UoL, Roccat, Splyce, G2), Vitality reste en bonne position grâce à toutes leurs victoires engrangées lors de la phase aller des matchs, donc une ou deux victoires devrait, sauf surprise, leur assurer leur présence en play-offs.
 
Depuis leur apparition en LCS en 2016, Vitality n'est arrivé qu'une seule fois en play-offs au Printemps 2016 avec kaSing et Nukeduck notamment et s'était fait battre sèchement 3-1 par Fnatic dès les quarts de finale. Grâce à un roster revitalisé, la structure française espère surement beaucoup plus de cette année.
 
 
Il leur reste beaucoup de travail à faire
 
b2ap3 icon misfits gaming   Misfits Gaming
 
Qui aurait cru en début de saison que Misfits serait dans une posture aussi délicate pour la course aux play-offs. Après une inter-saison plutôt bonne, gardant certains de ses meilleurs éléments (Alphari, Maxlore, Hans Sama) et remplaçant de belle manière PoE et IgNar, Misfits avait même relativement bien commencé la saison, montrant un jeu très bien organisé.
Mais la machine s'est rouillée en plein milieu et l'équipe au Lapin s'est retrouvée à perdre contre des équipes de bas de tableau, mettant un sacré coup à leur classement. Avec seulement une victoire d'avance sur la 7e place mais trois rencontres à jouer contre Roccat, Giants et UoL, Hans Sama et ses coéquipiers ont toutes les cartes entre leur main. Ce n'est pas le moment de laisser tomber.
 
Durant sa première année en LCS en 2017, Misfits a participé aux deux play-offs. Après une défaite en demi-finale contre UoL au printemps, Misfits avait surpris tout le monde en battant Fnatic en demi-finale des play-offs d'été et avait gagné le droit de participer à la finale à l'Accord Hotel Arena à Paris. Et après une défaite très dure 3-0, les Lapins auront envie de se rattraper.
 
 
b2ap3 icon giants gaming   Giants Gaming
 
De la première place en semaine 2 à la sixième en semaine 7, Giants n'a pas réussi à tenir le rythme imposé par les meilleures équipes européennes. Critiqués pour leur jeu trop stéréotypé et trop orienté sur le late game Giants est de mieux en mieux lu par ses adversaires. Et avec des rencontres contre Misfits, Fnatic et Splyce il sera très difficile pour eux de ramener le Graal des play-offs. Grâce à leur tête à tête 1-1 avec Roccat et UoL Giants s'assure malgré tout au moins un tie-break en cas d'égalité.
 
Car en effet ce serait véritablement un Graal pour une des plus anciennes structures européenne : du fait de ses multiples coups d'ascenseur, descendant régulièrement en Championship Series, Giants n'est arrivé que deux fois en quart de finale des play-offs, ne gagnant qu'une seule partie sur les deux matchs combinés.
 
 
b2ap3 icon roccat   Team Roccat
 
Roccat est dans une position très comparable avec celle de Giants mais avec une chute bien plus violente dès la troisième semaine de compétition. Depuis les coéquipiers de Norsekeren s'accrochent tant bien que mal à la course aux play-offs, gagnant des matchs par-ci, par-là. Mais avec des matchs contre Fnatic et Misfits à jouer, il leur reste beaucoup de travail à effectuer pour aller chercher la sixième place. Un avantage malgré tout, Roccat est 1-1 dans ses tête à tête avec Giants et UoL, les deux équipes à égalité avec eux. De quoi leur assurer au moins un tie-break en cas d'égalité.
 
Pour retrouver des bonnes performance de Roccat en play-offs, il faut toutefois remonter très loin dans le temps : en 2014 l'équipe alors composée de Vander et Jankos avait réussi à obtenir la 3e et 4e place au printemps et en été. Mais depuis les supporters des Lions n'ont pu se mettre qu'une défaite en quart de finale en été 2015 et attendent avec impatience le retour de leur équipe dans le dernier carré européen.
 
 
b2ap3 icon uol   Unicorns of Love
 
Et si UoL le faisait ? Et si UoL réussissait l'histoire folle de réussir à se qualifier en play-offs après avoir commencé le split par une victoire et huit défaites ? Ce serait très certainement une des plus belles histoires européenne pour l'équipe de Sheepy. Mais la tâche sera herculéenne : Vitality, Fnatic, G2 et Misfits l'attendent de pied ferme avec la solide intention de ne pas laisser de victoire facile aux Licornes. Mais si ils y parviennent, ce sera sans conteste une des équipes favorites pour les play-offs.
 
Dans son histoire UoL n'a tout simplement...jamais manqué les play-offs. Dès sa première apparition au Printemps 2015 les Licornes alors menées par avaient atteint la finale contre Fnatic qu'ils avaient perdu sur le score très serré de 3-2. Depuis, deux quarts de finale, deux 4e place et une deuxième place, UoL a un très bel historique. Il ne reste plus qu'à gagner.
 
 
Ce sera très difficile pour eux
 
b2ap3 large schalke04   FC Schalke 04
 
On peut difficilement parler d'autre chose qu'une déconvenue pour Schalke : quasi favorite pour certains analystes en début de saison, Schalke risque de ne tout simplement pas accéder aux play-offs. Incapable de faire tourner la machine l'équipe est en véritable chute libre et n'ont plus leur destin entre leur main puisqu'ils affronteront G2, H2K et Fnatic dans trois de leur quatre derniers matchs, donc ils sont obligés d'espérer un faux-pas des équipes au-dessus pour espérer obtenir les play-offs. Et encore, à condition qu'ils parviennent à gagner leur match, ce qui est loin d'être certain.
 
Dans son histoire Schalke n'a jamais réussi à atteindre les play-offs : suite à leur saison 2016 catastrophique Schalke a d'abord du passer par la case Championship Series avant de retrouver les LCS. Visiblement ça ne sera toujours pas pour cette fois.
 
 
b2ap3 icon h2k   H2K
 
Voilà un habitué des play-offs qu'on risque fortement de ne pas voir cette année. Pourtant l'espoir était fortement remonté après les arrivées de Selfie et Shook, redonnant beaucoup de peps à l'équipe et retrouvé le chemin de la victoire, à la plus grande joie de leur supporter. Mais dans le match fatidique la semaine dernière H2K a laissé s'échapper une victoire décisive face à un concurrent direct, UoL. Du fait de cette défaite H2K compte une victoire de moins que ses opposants et va devoir espérer un sacré nombre de faux pas pour l'obtenir. Mais avec un calendrier composé de Schalke et Roccat, une mince possibilité se fait toujours voir. Le tout est de ne pas s'effondrer mentalement en cas de défaite contre G2 et Splyce ce week-end.
 
En 2014 Febiven et Hjarnan avait permit à cette équipe de se montrer en LCS pour la première fois. Même si le midlaner était immédiatement parti pour Fnatic H2K avait immédiatement décroché les play-offs, gagnant même 3-0 contre les Copenhagen Wolves. Depuis H2K n'a jamais manqué le coche, ne parvenant toutefois jamais à atteindre le stade de la finale, se faisant toujours éliminer au moins en demi-finale.
 
 
Mise à jour sur le PBE (09/03)
E-sport tracker #10 : MSI, Finale des LCS au Danem...
 
You must login to post a comment.
People in conversation:
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.
  • This commment is unpublished.
    AliasTcherki
    • Rédacteur/Modérateur
    · 6 months ago
    Voilà, petite mise au point sur les chances de chaque équipe pour aller en play-offs. Vous saurez maintenant quels matchs suivre avec attention afin de suivre la course aux play-offs.
    L'article pour les NA devrait arriver demain avant le début des matchs.

    J'en ferai surement un également pour parler des autres régions (LMS, LPL et LCK) de manière un peu plus concise pour faire le point sur les équipes que l'ont connait bien
   facebook   youtube   rss   logo twitter   
 
tipeee tip btn

Derniers articles

Un nouveau teaser a été publié par Riot ! 
Et si les joueurs incarnaient les bots du chaos ? Histoire du développement du nouveau mode JcE. 
Noms de code des champions, équilibrage en Bronze, Néant et skin pour Kled 
Si vous faites partie des joueurs au sommet de la file classée, cet article risque de vous intéresser. Détails sur le palier Grand Maître et plus. 
Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant un peu d'équilibrage