LoLTracker

 

Retour sur les Mondiaux de 2017

Sans-titre-_20171109-225706_1

 

 

Les Mondiaux de 2017 se sont finis il y a quelques jours, et la finale était à l'image du reste du tournoi : Des upsets partout !

Cette année, le tournoi s'est joué en trois phases au lieu de deux. Play-ins, phase de groupes, play-offs. Les play-ins sont considérés par beaucoup comme une dernière phase de qualification pour les "vrais" Worlds que sont les phases de groupes, et moins d'importance y est par conséquent accordée. A vrai dire, les résultats ici ont été pour la plupart sans surprise.

Play-ins

Les play-ins suivaient un format simple : Quatre groupes de trois équipes jouent chacun un double round robin, donc deux matches contre chacune des deux autres équipes, puis les deux équipes en tête de chaque groupe s'affrontent entre groupes en un BO5, dont le gagnant se qualifie pour l'étape suivante, la phase de groupes.

Je passerai moi aussi assez vite sur cette phase, car elle n'a pas été aussi intéressante que la suite. Les quatre équipes qualifiées furent Cloud 9, World Elite, Fnatic, et 1907 Fenerbahçe. Pas beaucoup de surprises, si ce n'est que les Gambit ne décrochèrent pas une seule victoire alors qu'ils étaient même dits être de niveau LCS.

Phase de groupes

Chaque jour des groupes a décimé un peu plus les Pick'em de tous les joueurs... et les prédictions sur ce site. Le format de la phase de groupe est aussi un double round robin : d'abord une partie contre chaque autre équipe du groupe pendant la première semaine (une partie par jour, trois jours sur quatre), puis la même chose pendant la seconde. Sauf que c'est là que les choses se corsent : la deuxième semaine, chaque jour est dédié à un seul groupe, signifiant que chaque équipe jouera trois parties en une seule journée... au moins !

Voici la répartition des groupes :

 

Et maintenant, au lieu de simplement résumer ces Worlds, je vais plutôt raconter chacune des histoires marquantes. 

 

Partie 1 : FNC vs GAM (jour 1)

Les surprises ont commencé dès la moitié de la première journée : Fnatic contre Gigabyte Marines. Les GAM jouèrent avec plusieurs stratégies aujourd'hui plus qu'exotiques : un swap de lane entre bot et top, un support sans flash, et un début en duo jungle pour permettre à leur jungler - Nocturne ! - d'atteindre le niveau 6 bien avant quiconque dans la partie.

Nocturne utilisant sa Paranoïa au bout de seulement cinq minutes de jeu.

 

Finalement, prenant l'équipe européenne au dépourvu, les Gigabytes l'emportent, gagnant la partie et de nombreux nouveaux fans.

 

Partie 2 : IMT vs FNC (jour 2)

Une partie un peu traumatisante pour Rekkles. Jouant Twitch, il réalise une performance exceptionnelle contre l'équipe américaine, récupérant des kills dès les premières minutes et se transformant en menace monstrueuse dès lors. Malheureusement, au bout de 50 minutes, il tente de remporter la partie à lui tout seul, et pour une fois s'avance trop... mourant pour la première fois de la partie, dans un 1v4 où il avait tenté d'assassiner le mid laner adverse, il concède à Immortals la victoire.

 

Partie 3 : LZ vs GAM (jour 2)

Que pourrait faire une équipe des Wildcards, pour l'emporter contre les favoris du tournoi, les vainqueurs de la finale coréenne ? Que pourrait faire une équipe aux stratégies créatives faire pour l'emporter face à celle qui avait  détrôné SKT un mois plus tôt ? Des stratégies encore plus originales !

Karma support. Cho'Gath jungle. Tristana ADC. Lucian mid lane. Mordekaiser top. Jusque-là, la plus grande partie semble normale... oh, non ! Ai-je oublié de préciser que les Marines ont envoyé leur ADC en solo mid, leur mid laner en solo top, et leur top laner en duo bot avec le support ?

"I said top first, go bot Archie" - Optimus

 

Bon, la stratégie n'a pas fonctionné. Avec un score de 2 à 17 et un Mordekaiser en 0/8/0, la seule chose que les GAM ont obtenue était le fait que 12 personnes m'ont envoyé un message pour me dire que quelqu'un avait choisi de jouer un personnage buggé aux Worlds.

Mais la stratégie se tenait : L'idée de GAM était d'avoir deux ADCs en solo lanes, c'est-à-dire gagnant plus d'expérience qu'en bot lane. La bot lane, elle, avait un Mordekaiser qui gagne de l'expérience bonus quand il est en duo lane, permettant à l'équipe entière d'être (en théorie) en avance de niveaux. Ensuite, Mordekaiser peut récupérer le fantôme du dragon, associé à Cho'Gath qui est très fort pour la prise d'objectifs dans la jungle, et à deux carries AD supposés recevoir plus d'expérience - ADCs dont la spécialité est donc de s'occuper des objectifs. Avec deux ADCs, le fantôme du dragon et le Héraut de la Faille, les Marines auraient pu faire disparaître les tourelles comme si elles était du beu- je veux dire, aussi vite que le beurre a disparu des supermarchés.

 

Partie 4 : EDG vs SKT (jour 2)

SKT, SKT, SKT. Pas besoin de dire beaucoup à leur sujet : c'est l'équipe qui a par trois fois soulevé la coupe, c'est l'équipe qui est tout le temps plus forte que les autres à l'international. Par conséquent, elle était donnée favorite contre EDG, et contre toutes les autres équipes du groupe, d'ailleurs. Mais... la partie s'était pourtant avérée assez compromise pour eux. L'équipe chinoise maîtrise SKT avec incroyablement de talent, arrivant sur un score de 9/0 à 29 minutes, pour 10000 PO d'avance.

 

Cachez les noms d'équipe. Une victoire assurée pour l'équipe bleue, non ?

 

Presque. Je vous laisse voir par vous-mêmes les dix secondes qui ont suivi ce screenshot.

A partir de ce moment précis, SKT gagna la partie. 

 

Semaine 2 : Groupe B - La qualification miraculeuse de Fnatic

Au début de la seconde semaine, Longzhu est en tête du groupe B avec un score de 3-0, suivis d'Immortals puis des Marines, respectivement en 2-1 et 1-2, puis Fnatic clôt la danse en 0-3.

La première partie de l'équipe européenne les oppose aux Coréens. Sans grande surprise, la victoire revient à l'Est : leur dernière partie face à Fnatic s'était soldée par une victoire parfaite en vingt minutes.

Ce qui signifie un départ en 0-4 pour Fnatic... et une qualification quasiment impossible. Après tout, aucune équipe n'a auparavant réussi à se qualifier après un départ en 0-3... moins encore en 0-4! Voici ce dont Fnatic a besoin pour se qualifier.

1) Gigabytes doit gagner contre Immortals.

2) Fnatic doit gagner contre Immortals.

3) Longzhu doit gagner contre Immortals (décidément !).

4) Longzhu doit gagner contre Gigabytes.

5) Fnatic doit gagner contre Gigabytes.

6) Fnatic doit gagner un tiebreaker contre Immortals.

7) Fnatic doit gagner un second tiebreaker contre Gigabytes.

Tout d'un coup.

Et chacune des étapes se réalisa.

Finalement, de 0-4, Fnatic finit en 4-4, se qualifiant pour les quarts de finale à la suite de Longzhu (dont le score final était un joli 6-0).

 

Semaine 2 : Groupe C - Le périple de G2

Le groupe C a été dominé par l'équipe chinoise RNG. Un départ avec trois victoires, sans défaite, dans un groupe où trois équipes auraient le potentiel de se qualifier : RNG, SSG, et G2 - notons que ceci signifie que RNG était en tête du groupe contenant les futurs champions.

En fin de première semaine, RNG n'a subi aucune défaite, tandis que SSG est 2-1, G2 1-2 et FB 0-3, ce qui force G2 à gagner chaque match pour pouvoir se qualifier (à supposer que SSG l'emporte contre 1907 Fenerbahçe). Et ils commencent bien, en infligeant à l'équipe chinoise leur seule défaite du groupe. Mais ils perdent ensuite leur partie contre SSG sur un combat de smites, et c'est le cœur brisé et les yeux emplis de larmes que Perkz honore sa promesse dans ce qui serait sa dernière partie de la saison : il joue Yasuo mid - et remporte la partie (non sans difficultés, passant à quelques centaines de PV de Nexus d'une défaite de plus).

Une victoire sans grande joie pour l'équipe Européenne, finissant 3-3 mais échouant à se qualifier, alors que G2 est considérée par beaucoup d'analystes (et par eux-mêmes) comme la meilleure équipe de l'Ouest en BO5, qui serait même capable de l'emporter face à des Coréens.

 

"Dyrus, moi aussi j'arriverai à faire pleurer des millions de viewers"

 

Semaine 2 : Groupe D - Des Américains, des lapins et des loups rentrent dans un bar...

On laissera Philidia compléter cette blague.

Ce groupe était censé être un group of life pour TSM. Les avis étaient unanimes, sauf en ce qui concerne lequel de TSM et WE allait finir premier, et lequel de MSF et FW dernier. Pourtant, la première semaine s'était conclue sur une égalité entre WE, MSF et TSM, tous 2-1 et se battant tous pour cette place en quarts de finale.

Puis la journée avance d'une façon de plus en plus intéressante. Worlds Elite décide que pour être l'élite du monde, il faut commencer par battre tout le monde, Misfits l'emporte contre FW avant de perdre contre TSM en jouant Blitzcrank et Yasuo, puis... Flash Wolves gagne sa seule partie contre l'équipe américaine, forçant un tiebreaker entre MSF et TSM... tiebreaker remporté par l'équipe européenne, et par le Twitch chat qui avait fait une provision de memes au sujet d'un flash que Doublelift n'a pas utilisé.

TLDR : 5-1 pour WE, 4-3 pour MSF, 3-4 pour TSM et 1-5 pour Flash Wolves, pour continuer la tradition des équipes d'Amérique du Nord ayant quelques problèmes en semaine 2.

 

Semaine 2 : Groupe A - "J'ai compris que SKT avait gagné au moment où EDG a atteint 6000 PO d'avance"

Désolé pour le spoiler : SKT finit en tête du groupe !

Pour se qualifier en quarts, EDG, en 0-3, devait gagner chacun de ses matches. Et ils ont bien commencé ! Une victoire contre AHQ, une victoire contre C9, une victoire contre S-... ah non. Une deuxième partie contre SKT se déroulant exactement comme la première. 

EDG: "C'est fini, nous avons 6000 PO d'avance ! Abandonnez !"
SKT: "Omae wa mou shindeiru."
EDG: "NANI?"
 

 

Mais le malheur des uns faisant le bonheur des autres, cette victoire de SKT assure la qualification de Cloud9.

 

Et voici donc les scores finaux pour chaque équipe : 

 

 

Play-offs : Quarts de finale

  

 

Match 1 : LZ vs SSG

Longzhu. Ils ont vaincu SKT en finale des LCK, et leur convaincant 6-0 montre qu'ils n'ont pas perdu la main. La question que tout le monde se pose est si SKT pourra prendre sa revanche en finale de ces Mondiaux, ou si Longzhu pourra empêcher l'équipe de Faker de remporter son 4e titre...

SSG remporte ce match contre Longzhu. 3-0.

 

Match 2 : SKT vs MSF

NON MAIS WHAT, CE MATCH ! Pardon, je ne peux toujours pas m'en remettre. Trop d'émotions !

La première partie est très proprement remportée par SKT, avec une jolie avance de 19k PO en gagnant au bout de 25 minutes. Puis en deuxième partie, IgNar, support de Misfits, surprend tout le monde en continuant à s'écarter des supports à Encensoir, pour rejouer Blitzcrank. Et surprend également Faker en le tuant avec un très joli grab. En seulement une minute de plus qu'SKT, Misfits remporte cette manche.

IgNar continue sur sa lancée en jouant Leona pour la troisième game. Leona, mais avec une surprise, remarquée par les commentateurs quand la bot lane européenne remporte un 2v2 au niveau 2 : IgNar joue avec la maîtrise Ferveur du combat ! Et par conséquent, a plus de dégâts que les deux ADCs. La partie est également remportée par Misfits, permettant à PowerOfEvil de gagner une partie contre SK Telecom avec une Dent de Nashor sur Orianna.

Quatrième partie. Misfits - Misfits, l'équipe qui devait être battue par Fnatic en demi-finale des LCS, l'équipe qui devait perdre dans les phases de groupes, l'équipe qui ne devait être là que pour la décoration aux Worlds - n'est qu'à une victoire d'infliger leur première défaite en BO5 aux Worlds à l'équipe ayant trois fois possédé la coupe. Soutenue par tout l'Ouest, l'équipe européenne commence très bien la quatrième partie. Une grande avance... ils attaquent la tourelle d'inhibiteur de SKT en 5v4... commencent à dive parce que c'est le but de leur composition avec un double tank et une Karma mid...

SKT remporte ce teamfight extrêmement serré (analysé ici), et comme ils le firent deux fois contre EDG, remporte la partie sans perdre le moindre combat après.

Silver scapes, et cinquième partie. Encore très serrée entre Misfits et SKT. La composition des Coréens a un meilleur late game, mais Misfits a un triple dragon infernal pour compenser ceci par un bonus de 24% d'AD et d'AP. Puis l'équipe européenne tente de récupérer un dragon ancestral, pour augmenter ce bonus à 36% et avoir un quadruple effet de DoT.

SKT s'approche pour ne pas laisser tomber cet objectif. Maxlore et Blank sont en place. Assez proches. Le dragon est dangereusement low. Plus rien pour les repousser, maintenant, ce sera un 50/50. Les deux junglers utilisent leur smite. Moins d'un dixième de seconde d'écart. Presque simultanément...

Maxlore le premier.

A 1067 PV.

Le dragon tombe aux mains de SKT, et c'est la débandade pour Misfits qui perdent le combat, des tours sous le siège des Coréens, puis la partie, donc le BO.

Jamais une équipe européenne ne fut aussi près de battre SKT, pas même Fnatic en 2015 aux MSI.

 

Match 3 : RNG vs FNC

Et un rematch de la demi-finale de 2013 ! L'attention de ce match était assez concentrée sur la bot lane, les ADCs de chaque équipe étant des stars avec une énorme fan base, réputés tant pour leur talent que pour leur ambition. Le match s'est soldé par un finalement relativement serré 3-1 pour RNG, pas une seule partie ne durant moins de 40 minutes. La première manche est restée bloquée sans écart de gold jusqu'à 25 minutes, et la seconde était à l'avantage de Fnatic pendant toute la partie, jusqu'à deux Nashors volés par Mlxg, le jungler chinois. Le pick Vayne de Rekkles avait fait pas mal de café, mais les effets de la caféine n'ont pas duré assez longtemps et l'équipe européenne s'est endormie à partir du mid game - en d'autres termes, la partie s'est ralentie, Fnatic attendant à chaque fois sur le prochain Nashor pour prendre des objectifs, mais perdant celui-ci deux fois de suite.

La partie 3, euh... Tout ce que je peux dire, c'est que Fnatic, très en retard face à RNG et en particulier face au Kog'Maw d'Uzi qui avait presque autant de kills que le nombre de fois où Deman a dit "I cannot believe". Assez tôt dans la partie, l'équipe chinoise entame les tourelles de Nexus de Fnatic, miraculeusement défendues par Soaz et par quelques erreurs de Royal Never Give Up. Temporairement. Je suis parti manger à ce moment-là, sachant qu'une minute plus tard les RNG reviendraient finir ce qu'ils avaient commencé, et quand je suis revenu vingt minutes plus tard, Fnatic était dans la base de RNG. Et gagnait trois minutes après.

Mais RNG s'est relevé en game 4. Jouant la carte du scaling contre une composition bien plus early pour Fnatic, ils ne subissent pas particulièrement de retard en début de partie, les FNC ne parvenant pas spécialement à forcer de l'action. Les compositions prenant leur droit, Royal gagne d'un coup sur un unique teamfight en fin de partie.  

 

"Pas mal, Perkz, mais je vais te montrer que moi aussi je sais faire pleurer mes fans"

 

Match 4 : WE vs C9

Une première partie qui s'étend beaucoup, pour rattraper la game 3 opposant FNC à RNG : 54 minutes une fois de plus ! Finalement, l'équipe chinoise l'emporte, commençant le BO 1-0. Puis Cloud 9 prend la tête, gagnant les manches 2 et 3 avec le retour de... Singed top ! Deux parties très rapides, apparemment pas au goût de Worlds Elite, fermant sur Singed la porte de l'armoire en games 4 et 5 (mais non, pas celle de Narnia, l'armoire des persos qui peuvent être joués dans la partie !). La partie 4 fut une victoire assez convaincante de l'équipe chinoise, puis la cinquième... donna un sentiment de déjà-vu. Cette fois-ci, les deux équipes avaient un scaling correct, mais Le Kog'Maw de Mystic, soutenu par Janna et Galio, s'avéra relativement ardu à tuer.

En fait, Cloud 9 manquait cruellement de dégâts. 

 

Les points de vie de Mystic, après un ultime de Sejuani et un d'Orianna.

 

Trois dragons à un, onze tourelles à une, trois barons à zéro : L'équipe américaine ne peut gagner un seul combat, et laisse à ses adversaires objectif après objectif, jusqu'à ce que seul le Nexus fût encore à prendre.

Et WE le prit.

Je vous laisse penser au fait qu'on est passé très, très près d'avoir en demi-finales une équipe coréenne, une chinoise, une américaine et une européenne.

 

Play-offs : Demi-finales

 

Match 1 : RNG vs SKT

 

Un match très intéressant, ici ! Comme beaucoup, probablement comme vous aussi, je souhaitais que RNG gagne, pour pas mal de raisons (avoir une équipe chinoise en finale à nouveau - surtout en Chine, l'ambiance qu'il y aurait eue - voir SKT perdre pour une fois, qu'Uzi gagne une finale après tant d'essais...). Puis après la finale, j'ai vu cette vidéo, focalisée sur SKT et surtout sur leur coach, Kkoma. Ca a complètement changé ma vision des choses, et ma vision de cette demi-finale.

https://youtu.be/Y4myEdZWV58?t=3m5s - Timestamp volontaire, mettez les sous-titres si vous n'êtes pas bilingues en coréen ;)

Par exemple, je sais que j'ai évidemment perdu la 5e game de mon BO pour le master à cause de mes mates. Kkoma est un coach tellement impressionnant qu'il arriverait presque à me faire croire que c'était parce que je jouais Leona jungle, et non dû aux actions de mes alliés.

 

Mais bon, bien que je trouve mon BO autrement plus intéressant que celui-ci, je vais quand même parler de ces parties. Manche 1, quelques picks exotiques côté coréen ; Gangplank pour Huni (pick expliqué dans la vidéo), Zac pour Blank et Blitzcrank pour Wolf. Et une victoire écrasante de RNG. Au cours de la seconde partie, Wolf continue à faire hommage à IgNar, passant de Blitzcrank à Leona - évidemment, avec une Ferveur - et gagne la partie encore plus rapidement que RNG la précédente. 38 minutes pour la première partie, 30 pour la seconde, et 23 pour la troisième, remportée par l'équipe chinoise dont la composition était pourtant également excellente en fin de partie. A une partie de l'élimination, les SKT se lancent dans la bataille alors qu'ils avaient déjà joué toutes leurs cartes... mais avec les encouragements de Kkoma : "Allez, je prépare le draft de la game 5 pendant ce temps-là".

Grand bien lui en prit, car SKT gagna effectivement la 4e partie. Et après un troisième coup de Silver Scrapes et un cinquième pick consécutif de Galio par Faker, la dernière manche... remportée haut la main par SKT, grâce un simple catch après une partie très calme (seule partie de la rencontre à dépasser 40 minutes !).

 

Et l'histoire de la saison 3 se répète : Royal triomphe face à Fnatic, pour tomber contre SKT juste après. Mais ils le firent cette fois-ci avec un très serré 3-2 au lieu du 3-0 de 2013.

 

 

Match 2 : WE vs SSG

 

Les espoirs de l'Ouest s'étant éteints en quarts de finale, c'est ici que se joue la survie de ceux de la Chine. Et WE commence le BO en nous montrant qu'il n'y a pas d'ingrédient secret, et qu'il suffit d'y croire : la première partie est un stomp par l'équipe chinoise, 14-1 et 15000 PO d'avance en seulement 27 minutes, pour ce qui sera (de peu) la partie la plus rapide de la série.

Mais aussi la seule que remportera la Chine. Samsung considéra que "fool me once, shame on me, fool me twice... nope, that's not happening, we'll take the next three games", et leurs trois victoires furent elles aussi assez convaincantes.

 

C'est grand, le Bird's Nest.

 

Et pour finir, un rematch de la finale de la saison 6 ! Bon, cette fois-ci, je vais prendre le BO dans l'ordre.

 

Game 1 : Avez-vous déjà vu... un Nashor volé avant le first blood ? Et bien, quoi de mieux qu'une première fois en début de la finale des Worlds !

... Malheureusement, ce Nashor volé par SKT fut la seule chose qu'ils prirent de la partie, en-dehors d'une simple tourelle. Aucun autre objectif, aucun kill, et Samsung l'emporte en 37 minutes avec un score de 7-0 (malgré un écart en PO plus faible que ce à quoi on aurait pu s'attendre).

 

Game 2 : Huni : "Si Perkz a gagné avec Yasuo, alors je peux le faire aussi. De toute façon, je ne peux choisir un skin SKT que parmi les champions que j'ai joués" - Paroles pas du tout authentiques, mais il semblerait qu'Huni voulait effectivement un skin à son honneur pour le samouraï. Et la partie commence bien pour SKT, qui a même une avance de 3000 PO à 18 minutes, jusqu'à ce que... jusqu'à ce qu'il s'avère que Malzahar et Janna sont assez efficaces pour s'occuper des choses qui s'approcheraient trop près.

 

Game 3 : Cette fois-ci, SKT prend une réelle avance sur SSG, avec un avantage de plus de 7000g à 27 minutes. Sans parler des objectifs : Des tours, quatre dragons, deux Nashors, un Elder... Faker, avec un personnage de soutien, joue d'une façon aussi agressive que possible, initiant les roams et les plays, désirant plus que tout d'amener SKT à la victoire, de les sauver d'un 0-3, de ne pas achever son règne ici.

Mais finalement... Samsung Galaxy revient dans la partie, et finit par l'emporter. Un 3-0... face à SKT. L'équipe qui n'avait jamais perdu de BO dans des Mondiaux. L'équipe qui avait remporté trois Championnats du monde. L'équipe qui semblait toujours tromper la mort quand ses joueurs étaient en difficulté.

 

L'équipe qui avait gagné l'ultime partie de la saison précédente grâce à un pick sur Ruler, cette année vaincue par un pick créé par un flash-ultime de ce même Ruler.

 

Samsung Galaxy, Champions du Monde de 2017 !

 

Rekkles, Perkz, Dyrus, rappelez-vous qu'en feels comme sur League, il y aura toujours un Coréen pour surpasser tout le monde.  

 

 

Demandez à Riot : Héros de guerre
Mise à jour sur le PBE (09/11)
 

Participant à cette conversation

Comments (12)

  1. AliasTcherki

Ces Worlds étaient véritablement géniaux, parmi les meilleurs que j'ai pu voir. J'espère vraiment qu'on en verra d'autre de cette qualité là dans le futur ^^

 
  1. grey    AliasTcherki

Pas du tout d'accord les world de 2015 était bien mieux que "ça"

 
  1. Nightwind42    AliasTcherki

Je suppose que c'est parce que tu n'es pas intéressé par les mêmes choses, Grey !
J'ai l'impression que tu dis ça à propos de l'année 2015 parce que l'Europe y a fait une très belle performance, sûrement sa meilleure performance. Mais en 2015, le tournoi était complètement dominé par SKT. Il ne faut pas oublier qu'SKT est allé jusqu'à la finale sans la moindre défaite, et qu'SKT est aussi aussi allé jusqu'en demi-finales avant de perdre sa première tourelle intérieure.

Alors que cette année, les équipes étaient bien plus proches en termes de niveau. SSG a gagné, mais étaient à un smite près de ne même pas atteindre les playoffs, les SSG n'étaient même pas premiers de leur groupe, Fnatic aurait pu gagner la 2nde partie des quarts de finale contre RNG s'il y avait eu un steal de moins, et donc égaliser en 2-2, Immortals a failli gagner sa partie contre FNC en semaine 2, se qualifiant à leur place, Misfits était si près de l'emporter contre SKT qu'ils n'auraient pas pu en être plus près sans gagner, EDG a presque fini 4-2, prenant la première place du groupe au lieu des Coréens et mettant même SKT en danger de ne pas se qualifier, C9 avait ses chances contre WE, GAM a failli se qualifier en battant Longzhu...

Et puis on a eu notre lot de surprises.
- Les stratégies de Gigabytes (Le lane swap, la Lulu sans flash, le rush 6 Nocturne, le gros swap avec Mordekaiser, Urgot top)
- Les supports d'IgNar et surtout la Leona ferveur
- Les 11 parties dont le résultat était un upset (voire plus selon les prédictions)
- Les 5 come backs (3x SKT, Fnatic, Longzhu)
- Tous les picks exotiques (Nocturne, Nasus, Blitzcrank, Leona, Sona, Soraka x4, Urgot, et encore j'en passe !)

Mais surtout, le niveau de jeu et surtout la créativité dans les drafts étaient impressionnants !

 
  1. Zoé

déééééçuuuuuuuuuu.

 
  1. Josio

La question qui se pose: Misfits auraient-ils pu aller plus loin s'ils avaient battu SKT... :P

 
  1. Nightwind42    Josio

Attention, prédiction courageuse : Ils auraient au moins atteint les demi-finales.

 
  1. Pix

Au début j'ai cru que tu nous ferrais tous les matchs un par un.
Je me souviens de ce premier match LZ - GAM, je me souviens que Longzhu avait réagi au Morde avec un dive à 5 bot niveau 1.

Dans l'ensemble j'ai trouvé ces worlds très disputés (pour preuve SKT n'a pas gagné), avec pas mal de surprises et quelques stratégies innovantes.

Sur la beauté des matchs, c'était pas toujours ça, il y a eu des déceptions (SSG - SKT ou SSG - LZ que j'ai trouvé sans suspense pour des "affiches") mais quelques bonnes surprises pour rattraper le tout (un excellent MSF - SKT, j'ai pas vu RNG - FNC ou C9 - WE mais ça devait être pas mal non plus).

 
  1. Nightwind42    Pix

Au début j'ai cru que tu nous ferrais tous les matchs un par un.


Haha, ça aurait risqué de prendre du temps... surtout que je n'aurais pas été très inspiré pour tous :P Je pensais déjà faire trois matches de plus (TSM vs MSF par exemple) mais ça allait beaucoup rallonger un article qui faisait déjà 16 pages word.

C'est vrai que ça fait un peu bizarre pour ces deux matches. Quand on regarde, c'est "... , ils sont en train de gagner", puis après coup "ça peut pas être fini, si ? LZ/SKT a quand même pas perdu, pas comme ça ?" Puis ces matches ne sont beaux que pour la storyline (et pour le fait que SSG a bien joué, bien sûr), pas pour les parties serrées.

RNG-FNC et C9-WE n'étaient clairement pas aussi bien que MSF-SKT, mais en même temps...
Les deux matches restaient pas mal !

 
  1. Chaba

Sans la meta ardent, j'aurais vraiment dit que c'étaient les meilleurs Worlds. DU coup la S2 reste devant à mes yeux. Mais ouais ya eu des BO serrés, des coups de poker, des surprises, c'était un bon cru ^^

 
  1. Nightwind42    Chaba

Sûrement des Poufsouffles qui ont conçu cet objet...

 
  1. Mad

Je n'ai pas pris le temps de suivre les worlds cette année
Merci beaucoup !

 
  1. Nightwind42    Mad

Avec plaisir !

 
There are no comments posted here yet

Ajouter vos commentaires

Posting comment as a guest.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location
   facebook   youtube   rss   
 
tipeee tip btn

Derniers articles

Suivez PROJET : Vi tandis qu'elle se fraie un chemin à la force des poings à travers l'univers de PROJET dans une toute nouvelle histoire : « Des souris et des hommes optimisés ». Découvrez un monde d...
Découvrez les skins, les missions, les butins et le mode de jeu de l'événement PROJET : Chasseurs, qui a lieu jusqu'au 05/12/17 à 08h59.
La chasse est ouverte. Détails sur les missions, les butins et les récompenses de l'événement PROJET : Chasseurs.
 Thèmes abordés : Article sponsorisé, Patch 7.24, micropatchs, Morgana, Zyra, rush phasique, Corki, et bien plus ! 
Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant de nouvelles icônes d'invocateur pour Noël ainsi que de l'équilibrage !